En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Alimentation des nouveaux-nés

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 362 lecteurs

L’allaitement maternel est souvent abandonné après le retour de la maternité.

nouveau-né

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a mis à jour ses recommandations concernant l’allaitement en novembre 2011, préconisant un allaitement maternel exclusif des nourrissons pendant leurs six premiers mois. Même si cette recommandation n’a pas la même portée dans les pays industrialisés où des laits infantiles de bonne qualité sont disponibles, de nombreuses études montrent néanmoins que le lait maternel permet une meilleure prévention des allergies de type eczéma ou asthme et des infections comme les gastro-entérites ou les bronchites.

Afin de savoir si ces recommandations sont suivies en France, une étude sur l’alimentation des nourrissons à la maternité et durant leur premier mois a été réalisée entre janvier et avril 2012, au sein de 136 maternités.

Les résultats de cette étude montrent que deux-tiers des nouveaux-nés étaient nourris au lait maternel à la maternité (60% de façon exclusive, 9% en association avec du lait infantile) mais que dès l’âge d’un mois, seule la moitié d’entre eux continuait d’être allaitée, et seulement 35% de façon exclusive. Parmi les caractéristiques influençant positivement le choix de l’allaitement maternel, les auteurs de l’étude mentionnent notamment l’âge de la mère supérieur 25 ans, le mariage, un niveau d’études supérieur au bac et l’absence de tabagisme pendant la grossesse. De plus, la participation à des séances de préparation à l’accouchement et une perception positive de l’allaitement maternel par le conjoint sont des facteurs favorisant sa pratique à la maternité et après un mois. En outre, les mères nées à l’étranger choisissent beaucoup plus souvent l’allaitement maternel.

Les résultats de cette étude mettent ainsi en évidence que les nouvelles mères ont des difficultés à poursuivre l’allaitement maternel après leur retour de la maternité. Par conséquent, les actions pour la promotion de l’allaitement devraient s’intéresser à l’accompagnement de l’allaitement, en particulier pour les femmes jeunes ou qui ont un faible niveau d’éducation.

 

source : Taux d’allaitement maternel à la maternité et au premier mois de l’enfant. Résultats de l’étude Epifane. France, 2012.

Commentaires (0)