En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Fruits et légumes pour papi et mamie, longévité garantie

1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 772 lecteurs

Selon une étude, quand les seniors dépensent plus en fruits et légumes, ils vivent plus vieux.

corbeille de fruits

Les fruits et les légumes sont bons pour la santé, et de nombreuses études l'ont déjà confirmé. En France, les nombreux bénéfices de ces aliments, riches en fibres, en vitamines et beaucoup d'autres choses, sont relayés par le PNNS (plan national nutrition santé), qui rappelle aux consommateurs l'intérêt de manger au moins cinq fruits et légumes par jour.

Mais quelle est l'influence des fruits et des légumes sur la durée de vie ? Une étude menée au sein de la population taïwanaise apporte des éléments de réponse. L'étude a porté sur 1 781 adultes de plus de 65 ans (seniors). Pour évaluer la consommation en fruits et légumes, les auteurs se sont basés sur le budget que consacraient les participants à cette catégorie d'aliments. Cinq groupes ont été composés, avec un niveau croissant de dépenses en fruits et légumes entre le premier et cinquième groupe.

Le suivi a duré dix ans, pendant lequel 625 décès ont été enregistrés. Selon les résultats, le nombre de décès est plus important dans le premier groupe, en comparaison au quatrième et au cinquième groupe. C'est d'ailleurs dans le quatrième groupe (dans lequel la consommation en légumes équivaut à 463 g/jour de légumes, et celle en fruits équivaut à 377 g/jour) que le taux de mortalité est le plus faible. Selon les auteurs, plus les dépenses en fruits et légumes augmentent, plus le risque de mortalité (quelle que soit la cause) diminue dans la population des plus de 65 ans. Il serait intéressant de mener une étude identique parmi les seniors européens. 

 

source : Lo YT et coll. : Spending on vegetable and fruit consumption could reduce all-cause mortality among older adults. Nutr J, 2012

Commentaires (0)