En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les fausses couches

Mis à jour : Jeudi 19 Septembre 2013

Les avortements spontanés, ou fausses couches, touchent de nombreuses femmes. Le plus souvent, ils surviennent pendant le premier trimestre de la grossesse et sont provoqués par une anomalie génétique de l'embryon qui empêche son développement normal. Les fausses couches sont en général sans gravité et n'ont aucune conséquence sur les grossesses à venir.

Quand parle-t-on de fausse couche ?

Une fausse couche est une interruption spontanée de la grossesse qui survient avant la 20e semaine de grossesse (22e semaine d’absence de règles). Selon la date de survenue, on distingue les fausses couches précoces et les fausses couches tardives.

Les fausses couches précoces

couple

Les fausses couches sont dites précoces lorsqu’elles surviennent au cours du premier trimestre de la grossesse. Ce sont les plus fréquentes des fausses couches. La plupart sont observées avant la 10e semaine de grossesse et certaines surviennent avant même que la femme réalise qu’elle est enceinte.

Les fausses couches tardives

Les fausses couches sont dites tardives lorsqu’elles surviennent durant le deuxième trimestre de la grossesse, le plus souvent au cours des quatrième et cinquième mois. Rares, les fausses couches tardives nécessitent des soins particuliers.

Les fausses couches sont-elles fréquentes ?

Dans l’ensemble, on estime que 10 à 15 % des grossesses se terminent par une fausse couche. Ce pourcentage augmente avec l’âge de la mère. Environ un tiers des femmes qui ont des enfants ont fait l’expérience d’une fausse couche au cours de leur vie. Il s’agit donc d’un problème fréquent de la grossesse. La très grande majorité de ces fausses couches sont du type précoce, avant la fin du premier trimestre de la grossesse.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité