En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Mon enfant a du mal à apprendre

Mis à jour : Vendredi 07 Août 2009

Les difficultés scolaires sont l'un des motifs les plus fréquents de consultation pédopsychologique. Tous les enfants ne sont pas identiques et certains ont moins de facilité à apprendre, malgré toute leur bonne volonté. Les causes de ces problèmes d'apprentissage sont variées.

Pourquoi mon enfant a-t-il plus de mal à apprendre ?

jeux pour enfants

Le rôle des expériences préscolaires est déterminant sur la capacité à apprendre. Un enfant qui n’a pas été exposé chez lui à des activités et des situations variées apprend moins vite, du moins dans un premier temps. Heureusement, ses difficultés sont temporaires et son retard est vite rattrapé.

Le cercle vicieux du découragement peut faire obstacle à l’apprentissage. Un enfant qui a connu un ou plusieurs échecs successifs peut progressivement baisser les bras. Si, de plus, l’accent est mis sur ses insuffisances, l’enfant aura tendance à se conforter dans sa situation d’élève médiocre et ne plus percevoir la nécessité de faire des efforts.

L’absence de méthode. Un enfant peut également avoir du mal à apprendre parce qu’il ne sait pas comment s’y prendre. L’enfant n’a pas appris… à apprendre ! Lire à haute voix, répéter, écrire, simuler une interrogation, par exemple, sont des méthodes qui n’ont pas été acquises.

La stabilité émotionnelle et affective de l’enfant est un facteur important. Un enfant qui se sent mal dans sa peau et qui n’a pas confiance en lui, n’a pas l’esprit suffisamment libre pour assimiler correctement les connaissances.

Dans certains cas, l’enfant souffre de problèmes de vue ou d’audition. En cas de problèmes scolaires, ces causes physiologiques doivent être systématiquement recherchées. Des troubles pathologiques de l’apprentissage, comme la dyslexie ou la dysorthographie, peuvent également être mis en cause. Le recours à un spécialiste est alors indispensable.

Comment aider un enfant qui apprend mal ?

Parlez avec votre enfant pour essayer d’identifier les causes de ses difficultés scolaires. Prenez également rendez-vous avec ses professeurs. Dans la plupart des cas, un soutien scolaire adapté permet à l’enfant de surmonter ses difficultés.

Néanmoins, un enfant en difficulté n’a pas seulement besoin de soutien scolaire, il lui faut également le soutien de son entourage : il doit sentir l’intérêt porté à son travail et à ses efforts. Faites-lui répéter ses leçons, enseignez-lui des méthodes de travail simples. Lorsqu’il revient de l’école avec une mauvaise note, essayez d’identifier ses lacunes avec lui. Vous devrez peut-être l’aider à revoir sa façon de réviser ou de prendre des notes. Les remontrances et les punitions n’aident pas votre enfant dans son travail. Elles ont plutôt tendance à le décourager en amplifiant son mal-être et son angoisse. Votre enfant a besoin d’encouragements de votre part.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité