En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Favoriser l'éveil de son bébé

Mis à jour : Vendredi 07 Août 2009

L'éveil d'un enfant passe par le jeu. Même si l'on dispose de moyens limités, il est important de lui proposer des jouets variés, afin de stimuler toutes les facettes de son esprit et de ses sens. L'essentiel est de privilégier la garantie de sécurité offerte par ces jouets, ainsi que leur diversité, plutôt que leur abondance ou leur coût.

Des jeux adaptés au nourrisson

éveil de bébé

Dans les premières semaines de sa vie, le bébé est attiré par les objets colorés qui bougent. Seule sa vision proche est nette (de 20 à 30 cm) ; il faut donc positionner ses jeux d’éveil en conséquence (un mobile musical au-dessus de son berceau, par exemple). À partir de l’âge de trois ou quatre mois, il tend la main pour essayer de saisir les objets devant lui. Il joue beaucoup avec ses pieds et ses mains. Vers six mois, il est capable de saisir et de reconnaître des objets, il apprécie les jeux qu’il peut utiliser assis ou allongé sur le dos. Les arches d’activités, les tapis et autres tables d’éveil sont particulièrement indiqués. C’est également l’âge où les premières peluches et poupées sont adoptées : préférez-les en tissu, qui ne s’effiloche pas.

Vous pouvez profiter de chaque moment de la journée pour lui proposer des activités et des jeux d’éveil, sans pour autant exagérer, car les bébés ont aussi besoin de temps pour observer et rêvasser. Il existe des jouets pour toutes les situations, des jouets de bain, des guirlandes à accrocher sur la chaise à bébé, sur le siège auto, dans sa poussette, et pour bien d’autres circonstances. Les plus intéressants sont ceux qui présentent divers types de stimulation : par exemple des matériaux à toucher, un miroir, des éléments à saisir, à faire tourner, à presser ou à agiter, produisant des sons variés, le choix est vaste. Les jouets à déplacer sont également intéressants car ils favorisent la coordination des mouvements. Attention, pour des raisons de sécurité, il faut veiller à ce que les jouets que vous lui proposez soient adaptés à son âge et à ses capacités, et qu’ils portent le logo CE garantissant leur innocuité.

À partir de huit ou dix mois, le nourrisson devient plus autonome et commence à se déplacer seul. C’est l’âge où il faut surveiller en permanence ce qu’il fait et ce qu’il porte à la bouche. Vous aurez à préserver sa sécurité, tout en respectant sa curiosité et son goût de la découverte. Mieux vaut lui fixer quelques règles simples et s’y tenir, plutôt que de l’étouffer sous des interdictions multiples dont il ne comprendra pas la raison.

Douze mois d'éveil
  • Un mois : le bébé est attentif aux sons et commence à reconnaître les voix familières.
  • Deux mois : il sourit aux visages de ses proches et suit du regard un objet en mouvement.
  • Trois mois : la connaissance de son environnement passe par… la bouche !
  • Quatre mois : il cherche du regard l’origine d’un son et commence à rire aux éclats.
  • Six mois : il apprend à reconnaître les objets familiers.
  • Sept à huit mois : il réalise son pouvoir sur les objets.
  • Dix mois : il demande à jouer avec ses proches.
  • Un an : il commence à prendre plaisir à empiler et entasser ses jouets.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité