En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Essoufflement et grossesse

Mis à jour : Mardi 09 Décembre 2014

L’essoufflement est fréquent au cours du dernier trimestre de la grossesse, en particulier entre le sixième et le huitième mois. Parfois, l’essoufflement est le signe d’un problème de santé et il justifie une consultation médicale.

Pourquoi est-on essoufflée lorsqu'on est enceinte ?

Pendant la grossesse, l’essoufflement est habituel pendant les sixième et septième mois, parfois plus tôt. L’utérus, volumineux, appuie sur le diaphragme, le muscle en forme de coupole qui sépare la cage thoracique de l’abdomen et qui est essentiel pour bien respirer. La femme enceinte ressent alors de l’essoufflement lors d’un effort (escaliers, courses, etc.).

Lors du dernier mois de grossesse, le bébé « redescend » et s’installe davantage dans le bassin. La pression sur le diaphragme diminue. La respiration est plus facile.

Un essoufflement ressenti pendant le premier ou le deuxième trimestre justifie une consultation afin que le médecin ausculte le cœur et mesure la pression artérielle (la « tension »). Il recherche également une éventuelle anémie (une baisse anormale du nombre de globules rouges).

Que faire lorsqu'on est essoufflée et enceinte ?

Lorsque vous êtes essoufflée, mettez-vous en position demi-assise sur un lit ou couchez-vous sur le côté gauche en repliant la jambe du dessus et en surélevant votre tête. L’essoufflement doit s’atténuer rapidement.

Quand doit-on consulter son médecin si on est essoufflée ?

femme enceinte

Si l’essoufflement survient dans la première moitié de la grossesse, s’il s’accompagne de fièvre, de toux, de douleurs de la poitrine, de mains moites, de palpitations ou d’une accélération du pouls, de gonflements des doigts ou des jambes, ou de maux de tête, il convient de consulter rapidement son médecin.

Les femmes qui souffrent d’asthme doivent mentionner leur maladie dès le début de leur grossesse pour que le médecin puisse leur conseiller l’attitude à adopter en cas de crise d’asthme pendant la grossesse.

Source : « Le grand livre de ma grossesse » Collège national des gynécologues et obstétriciens, Eyrolles, 2012.

Actualités

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle

Le Programme national d’action pour améliorer l’accès à l’IVG a été lancé à l'occasion des 40 ans de la loi Veil légalisant l'IVG en France.

Nouvelles mesures pour améliorer l’accès à l’IVG en 2016

La prise de la pilule affecterait temporairement les ovaires et la fertilité