En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Lexique médical – Termes commençant par M

Cliquez sur une lettre pour accéder aux définitions du lexique.

macération

Mode de préparation de certaines tisanes ; ce procédé permet d'extraire les substances contenues dans les plantes en les faisant tremper de façon prolongée dans de l'eau froide. Cette technique diffère de l'infusion ou de la décoction.

macrolide

Famille d'antibiotiques, largement utilisés, actifs sur de nombreux germes. Les macrolides peuvent donner lieu à des interactions médicamenteuses avec les dérivés de l'ergot de seigle.

Consultez l'article : Les macrolides.

mal des montagnes ou mal de l'altitude

Ensemble de symptômes survenant lorsque l'altitude augmente brutalement (randonnée en haute montagne, arrivée en avion dans une ville de montagne).

maladie auto-immune

Maladie due, au moins en partie, à une action anormale du système immunitaire : les cellules (lymphocytes) ou les substances de défense (anticorps) s'attaquent sans raison à certains organes, comme s'il s'agissait de corps étrangers.

maladie coeliaque

Maladie du nourrisson et du jeune enfant liée à une intolérance au gluten contenu notamment dans la farine (pain, pâtes, etc.). Elle débute par une diarrhée aiguë avec des selles graisseuses. En l'absence de régime, elle risque d'évoluer vers une anémie, un retard de croissance et un retard mental. La guérison est fréquente à 6 ou 7 ans. Elle nécessite d'exclure le gluten du régime alimentaire.

maladie coronarienne

Voir insuffisance coronarienne.

maladie de l'oreillette

Atteinte d'une partie du cœur appelée oreillette où sont localisés les centres de l'automatisme cardiaque. L'altération de ces centres peut être responsable de troubles du rythme cardiaque.

maladie des ovaires polykystiques

Maladie complexe associant des kystes multiples des ovaires, une absence d'ovulation et des troubles métaboliques.

maladie du sommeil

Maladie parasitaire mortelle, également appelée trypanosomose africaine, transmise par les mouches tsé tsé (glossines) dans certaines régions d'Afrique.

Consultez l'article : Maladie du sommeil (trypanosomose africaine).

mammographie

Radiographie des seins effectuée avec un appareil spécifique, le sénographe. Le sein est comprimé entre deux plaques pour obtenir une épaisseur régulière. Cet examen permet le dépistage précoce du cancer du sein. En cas de doute, il peut être complété par une échographie et un prélèvement sous anesthésie locale.

maniaco-dépression

Synonyme de troubles bipolaires.

mannitol

Le mannitol est un sucre que l'on trouve en grandes quantités dans les algues marines. Il est utilisé pour remplacer le sucre (c'est un édulcorant sous le sigle E421) ou pour éviter le dessèchement d'un aliment ou d'une confiserie. Le mannitol est très souvent présent dans les bonbons et, en particulier, ceux destinés à rafraîchir l'haleine. Il est également présent dans de nombreux médicaments comme excipient (composant sans activité thérapeutique). Chez certaines personnes, le mannitol provoque des troubles intestinaux (diarrhée, ballonnements).

masque de grossesse

Coloration ocre ou brune du visage, en taches plus ou moins étendues (surtout pommettes, lèvre supérieure, front) qui survient après qu'une femme enceinte a été exposée au soleil. Il est dû aux modifications hormonales de la grossesse.

Il peut réapparaître pendant des années, indépendamment de toute grossesse.

La prévention repose sur l'utilisation d'un écran total sur le visage pendant toute la grossesse et l'abstention de toute exposition au soleil.

masse grasse

Pourcentage de graisse dans le poids total du corps. Cette graisse est essentiellement située sous la peau et autour des organes de l'abdomen (tissu adipeux).

masse musculaire

Pourcentage de muscle dans le poids total du corps.

mastopathie

Terme désignant les anomalies et maladies de la glande mammaire.

médicament à prescription restreinte

Terme regroupant certains médicaments susceptibles de poser des problèmes en matière de santé publique et dont la prescription obéit à des règles précises :

  • Médicament réservé à l'usage hospitalier : il ne peut être ni prescrit ni délivré en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à prescription initiale hospitalière : il doit être obligatoirement prescrit initialement à l'hôpital, mais la délivrance du médicament et les ordonnances de renouvellement peuvent être réalisées en dehors de l'hôpital.

  • Médicament à surveillance particulière : pendant toute la durée du traitement, les malades traités par un médicament appartenant à cette catégorie doivent faire l'objet de soins particuliers (prises de sang, examens complémentaires, consultations plus fréquentes). Le renouvellement de l'ordonnance est subordonné au respect des règles de surveillance.

D'autres médicaments obéissent à des règles de délivrance particulière : les médicaments d'exception et les stupéfiants.

médicament d'exception

Médicament particulièrement coûteux utilisé dans des cas très précis. Le médecin rédige sa prescription sur une ordonnance spéciale comportant 4 volets : 1 pour le patient, 2 pour l'Assurance maladie, 1 pour le pharmacien.

Le respect de cette procédure conditionne le remboursement par la Sécurité sociale.

D'autres médicaments obéissent à des règles de délivrance particulière : les stupéfiants et les médicaments à prescription restreinte (voir ces termes).

mégacôlon

Dilatation d'une partie du gros intestin où s'accumulent gaz et matières fécales. Il s'accompagne fréquemment de constipation.

mélanine

Substance foncée qui assure la pigmentation de la peau, abondante chez les personnes à peau noire et plus rare chez les roux et les blonds. Sa sécrétion, stimulée par les rayons ultraviolets (bronzage), forme un écran qui arrête ces rayons nocifs et les empêche de pénétrer dans les couches profondes de la peau.

mélanome malin

Cancer de la peau dû au rayonnement solaire.

Consultez l'article : Mélanome (cancer de la peau).

méningite

Inflammation due le plus souvent à une infection des enveloppes externes du cerveau appelées méninges. Les méningites peuvent être dues à un virus ; leur évolution est le plus souvent favorable. Certaines bactéries, telles que le méningocoque, l'Haemophilus influenzae de type b, peuvent être responsables de méningites graves susceptibles de laisser des séquelles. Il faut penser à une méningite en cas de mal de tête permanent avec des nausées, une forte fièvre et un état de prostration inhabituel chez un enfant : un examen médical urgent est alors nécessaire. Heureusement, dans la majorité des cas, il s'agit d'une grippe banale.

Consultez l'article : Méningites.

méningo-encéphalite à tiques

Voir encéphalite à tiques.

méningocoque

Bactérie responsable de méningites graves qui peuvent être prévenues par une vaccination.

ménopause

Arrêt progressif des cycles menstruels, qui survient chez la femme vers l'âge de 50 ans. La ménopause est due à une forte diminution de la sécrétion d'hormones par les ovaires. Elle peut également être la conséquence de l'ablation chirurgicale des ovaires ou d'un traitement médicamenteux.

Consultez l'article : Ménopause.

mEq

Abréviation de milliéquivalent. Unité de mesure des éléments minéraux, notamment dans le sang.

mésothérapie

Méthode de traitement qui consiste en des injections multiples et superficielles de substances médicamenteuses.

métabolisme

Ensemble des actions de transformation qu'effectue l'organisme, aboutissant à la création d'énergie ou à l'élaboration de substances diverses. On distingue l'anabolisme (métabolisme de fabrication) du catabolisme (métabolisme de dégradation).

métabolite

Nom donné aux produits de la dégradation d'un médicament par le foie ou plus rarement par un autre organe. Parfois le ou les métabolites d'un médicament conservent une action thérapeutique, voire ont une action supérieure à celle du médicament dont ils sont issus. Mais dans la majorité des cas, ces métabolites sont dénués d'activité et sont éliminés dans les urines ou dans les selles.

métastase

Présence dans une partie du corps ou dans un organe de cellules tumorales provenant d'un cancer ayant débuté dans un autre organe.

Synonyme : localisation secondaire.

méthémoglobinémie

Présence dans le sang d'une forme anormale de l'hémoglobine : la méthémoglobine. Celle-ci, si elle est en quantité importante dans le sang, provoque une coloration bleutée de la peau.

La méthémoglobinémie peut être congénitale, ou résulter d'une intoxication : monoxyde de carbone, benzène, etc.

microalbuminurie

Voir albuminurie.

microbe

Terme général qui désigne tous les organismes microscopiques susceptibles de provoquer une infection : bactéries, virus, parasites, champignons.

miction

Action d'uriner.

migraine

Mal de tête particulier touchant généralement la moitié droite ou gauche de la tête, souvent associé à une crainte de la lumière et du bruit.

Consultez l'article : Maux de tête et migraine.

minéralocorticoïde

Substance proche de la cortisone, mais dont l'effet se manifeste surtout par la rétention du sel (sodium) et de l'eau dans le corps.

modificateur de terrain

Substance qui n'est pas directement destinée à combattre une maladie, mais à aider l'organisme à lutter contre elle.

moelle épinière

Organe cylindrique situé au cœur de la colonne vertébrale, où cheminent les fibres nerveuses qui vont du cerveau aux organes. Entre chaque vertèbre, certaines de ces fibres sortent de la colonne vertébrale et forment des nerfs qui se ramifient jusqu'à leur organe cible.

moelle osseuse

Substance qui se trouve à l'intérieur de certains os. La moelle osseuse est responsable de la production des cellules du sang et de celles de l'immunité : globules rouges, globules blancs et plaquettes sanguines.

mononucléose infectieuse

Maladie virale transmise par la salive (« maladie du baiser ») provoquant une angine blanche, des ganglions et une fatigue prolongée.

morphine

Substance extraite du pavot (opium). La morphine a des propriétés sédatives et antalgiques puissantes. Son usage expose à un risque de dépendance.

Consultez l'article : Les médicaments des douleurs intenses.

morphinique

Substance apparentée à la morphine.

MST

Abréviation de maladie sexuellement transmissible.

Aujourd'hui également appelée IST (infection sexuellement transmissible) pour englober les infections sans symptômes, au moins au début (VIH, par exemple).

mucilage

Substance végétale formant une gelée au contact de l'eau. Elle est essentiellement utilisée dans le traitement de la constipation, mais également pour épaissir le contenu de l'estomac chez le nourrisson et en complément du régime dans le traitement des excès de poids.

mucoviscidose

Maladie héréditaire qui se manifeste essentiellement par un épaississement des sécrétions du pancréas et des bronches. Elle est diagnostiquée dès la naissance ou plus tardivement. Des progrès considérables ont été faits dans la gestion de cette maladie, dont la gravité est variable selon les individus.

muguet

Semis de taches blanches visibles dans la bouche, notamment à l'arrière du palais. Ces taches sont dues au développement d'une levure microscopique et apparaissent généralement à la suite d'un traitement antibiotique.

muqueuse

Tissu (membrane) qui tapisse les cavités et les conduits du corps communiquant avec l'extérieur (tube digestif, appareil respiratoire, voies urinaires, etc.).

myase sous-cutanée

Lésion, sous la peau, due à la pénétration d'une larve de mouche en Afrique.

Consultez l'article : Myiases sous-cutanées.

myasthénie

Maladie des muscles se traduisant par une fatigabilité anormale pendant l'effort. Il existe des formes de myasthénie plus ou moins graves.

mycose

Affection due à des champignons microscopiques, favorisée par la prise d'antibiotiques.

Consultez l'article : Mycose de la peau, Mycose vaginale.

mycosis fongoïde

Maladie de peau rare et grave, caractérisée par des lésions proches de l'eczéma.

mydriase

Augmentation anormale du diamètre de la pupille de l'œil qui ne réagit plus à la lumière et reste dilatée. Cet état provient d'une anomalie de l'œil ou de la prise de certains médicaments (atropiniques, etc.).

myocardiopathie

Maladie du muscle cardiaque qui grossit anormalement. Elle est dite obstructive lorsqu'elle entrave la vidange du cœur.

Synonyme : cardiomyopathie.

myopathie

Maladie des muscles, souvent génétique, dont il existe différentes formes de gravité variable.

myopie

Trouble de la vision qui projette l'image d'un objet en avant de la rétine. L'image formée sur la rétine est floue comme si l'œil était trop profond : la personne a du mal à voir les objets situés au loin. Le port de lunettes ou de lentilles de contact est nécessaire lorsque l'accommodation du cristallin ne parvient pas à compenser ce défaut.

myorelaxant

Médicament utilisé, en général sur de courtes périodes, dans le traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses, par exemple après une blessure. En détendant le muscle, il contribue à lutter contre la douleur.

Synonymes : décontracturant musculaire, relaxant musculaire.

myosis

Rétrécissement anormal du diamètre de la pupille de l'œil qui ne se dilate plus dans la pénombre. Cet état provient d'une anomalie de fonctionnement des nerfs de l'œil ou de la prise de certains médicaments (morphiniques).