En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Lexique médical – Termes commençant par P

Cliquez sur une lettre pour accéder aux définitions du lexique.

Paget

Maladie caractérisée par un développement anormal et une déformation de certains os du squelette.

palpitations

Perception anormale de battements cardiaques irréguliers.

Consultez l'article : Palpitations.

paludisme

Maladie tropicale due à un parasite (Plasmodium) transmis par un moustique (anophèle femelle). Elle se traduit par une fièvre revenant à intervalles réguliers, des frissons et d'autres symptômes très divers. Toute fièvre élevée survenant dans le mois qui suit le retour d'un voyage en pays tropical doit faire suspecter un paludisme.

Synonyme : malaria.

Consultez les articles : Paludisme ou malaria et Prévenir le paludisme.

pancréatite

Inflammation ou infection du pancréas. Cette glande située derrière l'estomac sécrète des enzymes digestives ainsi que l'insuline, indispensable au métabolisme des sucres.

Une pancréatite aiguë se traduit par des douleurs abdominales ou dorsales extrêmement violentes. Elle est confirmée par une prise de sang spécifique.

pansement digestif

Médicament qui protège le tube digestif en tapissant la muqueuse d'un film protecteur et en diminuant l'acidité de l'estomac. Ce type de médicament peut gêner l'absorption d'autres médicaments.

paraphilies

Formes de sexualité tournées de façon intense et répétitive vers des objets inanimés (fétichisme), vers des enfants (pédophilie), vers des personnes non consentantes (exhibitionnisme, voyeurisme, viol), ou faisant intervenir une souffrance et/ou une humiliation de soi-même ou de son partenaire (sado-masochisme). Les paraphilies impliquant un partenaire non consentant ou un enfant sont punies par la loi.

parasite

Bactérie, organisme végétal ou animal qui vit aux dépens d'un individu d'une autre espèce. Il existe de très nombreux parasites de l'homme, internes (vers intestinaux, paludisme, gale, etc.) ou externes (poux, mycoses, etc.). L'un des plus présents dans le monde est le Plasmodium, agent du paludisme. Il est transmis par un autre parasite de l'homme, un moustique, l'anophèle.

parathyroïdes

Petites glandes groupées par paire en arrière de la glande thyroïde. Elles participent à la régulation du calcium et du phosphore de l'organisme grâce à une hormone qu'elles sécrètent, la parathormone. Une diminution de parathormone entraîne une hypoparathyroïdie, et un excès, une hyperparathyroïdie.

parentéral

Qui ne passe pas par le tube digestif. Se dit d'un mode d'administration médicamenteuse par injection.

paresthésie

Sensation anormale de fourmillements.

Parkinson

Affection chronique du système nerveux liée à l'altération de certaines cellules du cerveau et se traduisant par des troubles de la mobilité et parfois des tremblements.

Consultez l'article : Maladie de Parkinson.

parkinsonien
  • Qui se rapporte à la maladie de Parkinson.

  • Syndrome parkinsonien : ensemble de symptômes identiques à ceux de la maladie de Parkinson, qui peuvent être notamment observés chez des personnes traitées par des neuroleptiques. Ce syndrome est réversible à l'arrêt du traitement et peut être corrigé par un traitement spécifique.

pellagre

Maladie de la peau due à une carence en vitamines du groupe B, plus particulièrement en vitamine PP. La pellagre est exceptionnelle en Europe.

pénicilline

L'un des premiers antibiotiques découverts, puissant et généralement bien supporté ; il reste très utilisé malgré la possibilité d'allergies.

perfusion

Administration très lente d'une substance par voieintraveineuse. Le flacon est relié à la veine par un tuyau souple et transparent permettant de contrôler le débit.

Synonyme : goutte-à-goutte.

péridurale (voie ou injection)

Injection d'un médicament (anesthésique local, morphine, etc.) dans l'espace péridural de la colonne vertébrale.

L'espace péridural entoure la dure-mère, solide membrane qui protège la moelle épinière.

On pratique cette injection en introduisant une aiguille entre deux vertèbres.

péril fécal

Risque infectieux lié à la contamination des aliments ou des boissons par des bactéries, virus ou parasites d'origine fécale.

périnée

Ensemble de muscles situé entre le pubis et l'anus. Il soutient les organes placés dans la région du bassin et contribue à la continence, c'est-à-dire la capacité à retenir les urines et les selles.

périoste

Membrane fibreuse qui enveloppe les os et contribue à les nourrir. Le périoste est très innervé (il reçoit de nombreuses terminaisons nerveuses). Pour cette raison, les coups sur les os sont très douloureux.

péritoine

Mince membrane qui recouvre la paroi interne de l'abdomen et les viscères.

peste

Maladie bactérienne transmise à l'homme par les puces de rongeurs.

La maladie humaine est devenue très rare, mais des foyers de peste animale chez les rongeurs sauvages existent en Afrique, en Asie, en Amérique du Sud ; dans certaines régions, les contacts entre rongeurs sauvages et rats domestiques sont à l'origine de cas isolés ou d'épidémies limitées chez l'homme.

La forme la plus fréquente est la peste bubonique (une sorte de furoncle apparaît à l'endroit de la piqûre de puce) ; elle peut évoluer vers une forme septicémique ou une forme pulmonaire, transmissible d'homme à homme.

pH

Mesure de l'acidité ou de l'alcalinité d'une substance. Elle varie de 1, pour un acide fort, à 14 pour une base (alcali) forte. L'eau pure est neutre ; son pH est de 7.

phanère

Terme désignant les ongles, les cheveux et les poils. Ils ont un constituant commun, la kératine.

pharmacologie

Étude des médicaments.

pharyngite

Inflammation ou infection du pharynx.

pharynx

Partie postérieure de la cavité buccale, située derrière les amygdales.

phénylcétonurie

Maladie héréditaire qui se caractérise par l'absence d'une enzyme et qui conduit à l'accumulation dans le sang d'un produit toxique. Son dépistage est systématique à la naissance. Le traitement repose sur un régime alimentaire spécifique pendant la petite enfance.

phéochromocytome

Tumeur très rare des glandes surrénales, se manifestant principalement par des crises d'hypertension artérielle.

phlébite

Inflammation d'une veine profonde avec formation d'un caillot sanguin, touchant généralement les jambes. La gravité des phlébites est liée à la possibilité d'un déplacement du caillot qui peut migrer jusqu'au cœur et venir ensuite obstruer une artère des poumons (embolie pulmonaire). Une paraphlébite, ou phlébite superficielle, est l'inflammation d'une veine superficielle ; elle est beaucoup moins préoccupante.

Consultez l'article : Thrombose veineuse (phlébite).

phlyctène

Nom médical des ampoules, ces cloques qui se forment sur la peau lors de frottements répétés, de brûlures, d'infections ou d'allergies.

phobie

Peur survenant toujours dans les mêmes conditions, de façon irraisonnée et particulièrement angoissante.

Consultez l'article : Phobie.

phosphocréatine

Substance qui constitue l'une des sources d'énergie des muscles. Elle est consommée pendant les premières 90 secondes d'un effort, sans intervention de l'oxygène.

photosensibilisation

Sensibilité anormale de la peau à la lumière ou aux rayons ultraviolets, due à un médicament ou à une substance naturelle ou chimique.

Consultez l'article : Photosensibilisation.

phytothérapie

Méthode de traitement fondée sur l'utilisation des plantes.

Consultez l'article : Le bon usage des plantes et Phytothérapie : les plantes de A à Z.

pied d'athlète

Mycose du pied favorisée par la présence permanente d'humidité (sueur), dans les chaussures de sport, par exemple.

pityriasis versicolor

Infection de la peau due à un champignon microscopique. Elle se manifeste par des taches qui paraissent brunes sur une peau blanche et blanches sur une peau bronzée. Après traitement, seule une exposition au soleil permet de faire disparaître les taches.

placebo

Placebo signifie en latin « je plairai ». Ce terme désigne un médicament factice ne contenant aucune substance active. Le placebo est utilisé pour l'étude scientifique des médicaments : un groupe de malades prend un médicament présumé actif, tandis qu'un autre groupe prend un placebo d'aspect identique. L'attribution du vrai médicament ou du placebo se fait par tirage au sort et en aveugle (ni le médecin ni le malade ne savent initialement quel médicament a été pris). La comparaison de l'amélioration observée dans les deux groupes permet de déterminer la part de l'amélioration qui revient à l'activité propre du médicament de celle qui est due à l'effet placebo. Cet effet placebo est très important : près de la moitié des douleurs, par exemple, quelle qu'en soit la cause, sont soulagées par la prise d'un placebo. Cet aspect complexe de la thérapeutique illustre l'importance du psychisme dans l'expression ou au contraire la guérison des symptômes et des maladies. Le placebo est également utilisé pour apprécier l'effet nocebo (« je nuis », en latin) : la prise d'un médicament factice induit un pourcentage non négligeable d'effets indésirables (maux de tête, vertiges, troubles digestifs, etc.). La comparaison entre les effets indésirables observés sous médicament et sous placebo permet de faire la part entre les effets indésirables spécifiques du médicament et ceux dus à l'effet nocebo. Il faut signaler que l'effet nocebo est considérablement renforcé par la lecture préalable des effets indésirables potentiels du médicament, etc.

plaque dentaire

Dépôt adhérent dans la bouche, élaboré par des bactéries qui sécrètent des acides et des enzymes toxiques pour les dents et les gencives.

plaquettes sanguines

Petites cellules présentes dans le sang : elles participent à la formation des caillots.

plasma

Liquide dans lequel baignent les cellules du sang. Il contient de l'eau, des sels minéraux, des sucres, des graisses, des protéines.

plèvre

Double membrane qui isole les poumons de la paroi interne du thorax. Ces deux membranes, dont l'une adhère à la paroi thoracique et l'autre au poumon, peuvent glisser librement l'une contre l'autre et facilitent les mouvements du poumon lors de la respiration.

pneumocystose

Infection pulmonaire rare, due à un germe nommé Pneumocystis carinii. Elle est fréquente chez les malades du sida.

pneumothorax

Présence d'air entre les deux membranes de la plèvre (l'enveloppe qui entoure les poumons). Si une brèche se produit dans une des membranes de la plèvre, de l'air y pénètre et comprime le poumon. C'est le pneumothorax.

Un pneumothorax peut être dû à une plaie du thorax, ou survenir spontanément lors d'un exercice physique intense (plutôt chez l'homme jeune). Douleur et essoufflement brutal sont les signes habituels du pneumothorax spontané.

poison du fuseau

Variété de chimiothérapie anticancéreuse agissant sur le fuseau cellulaire, qui permet aux cellules de se diviser. Cette division peut être perturbée de deux manières : par des produits bloquant la synthèse des protéines du fuseau (ce sont les poisons du fuseau, comme la vincristine), ou par des produits qui stabilisent de manière irréversible le fuseau, empêchant ainsi sa division (ce sont les dérivés des taxanes, comme le taxol ou le taxotère).

poliomyélite

Maladie infectieuse due à un virus. Elle se traduit par des paralysies des muscles des membres (plus rarement de ceux de la respiration). Depuis la mise en place de la vaccination systématique des enfants, cette maladie a disparu des pays occidentaux. Des rappels contre la poliomyélite doivent être pratiqués régulièrement pendant l’enfance et à l’âge adulte.

Consultez l'article : Le vaccin contre la poliomyélite.

polyarthrite rhumatoïde

Rhumatisme inflammatoire responsable de lésions articulaires, touchant notamment les mains.

Consultez l'article : Polyarthrite rhumatoïde.

polychondrite atrophiante

Maladie rare du cartilage, touchant surtout le nez et les oreilles.

polynévrite

Affection d'origine toxique ou infectieuse touchant plusieurs nerfs. L'alcoolisme est la principale cause de polynévrite.

polype

Excroissance sur une muqueuse.

polypose nasale

Développement d'excroissances de la muqueuse nasale, d'origine allergique. La polypose, qui peut également toucher les sinus de la face, est une des principales causes d'obstruction nasale chronique.

polyurie

Émission d'urines abondantes.

ponction lombaire

Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide. On peut prélever un peu de ce liquide par une ponction au niveau du dos : le but est soit d'analyser le liquide, par exemple pour rechercher des cellules anormales ou des germes, soit d'injecter des médicaments pour traiter par exemple une extension de certains cancers.

porphyrie

Maladie héréditaire rare due à un trouble du métabolisme d'une substance appelée porphyrine.

posologie

Quantité et répartition de la dose d'un médicament en fonction de l'âge, du poids et de l'état général du malade.

post-traumatique

Qui survient après un choc, un accident.

potassium

Élément minéral présent en grande quantité dans l'organisme.

Voir aussi : kaliémie.

Consultez l'article : Potassium.

potomanie

Trouble psychologique des personnes qui éprouvent le besoin irrésistible de boire (le plus souvent de l'eau). Ce trouble s'accompagne d'une augmentation de la fréquence et du volume des urines. Il ne doit pas être confondu avec le diabète insipide.

pou

Parasite de l'homme vivant dans les cheveux, dans les poils pubiens ou dans les vêtements.

Consultez l'article : Poux.

pouchite

Chez les personnes souffrant de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (rectocolite hémorragique et maladie de Crohn), il arrive qu'il soit nécessaire de supprimer chirurgicalement le gros intestin. L'intestin grêle est alors rattaché directement au rectum ou à l'anus par le biais d'un réservoir créé par le chirurgien à partir de l'extrémité de l'intestin grêle. Près de la moitié des personnes ayant subi cette opération développent une pouchite (ou pochite), une inflammation du réservoir peut-être due à la présence de micro-organismes anormaux. La pouchite se traduit par de la diarrhée, des saignements, de l'incontinence fécale, des maux de ventre, etc. Elle est traitée avec des antibiotiques.

préménopause

Courte période qui précède la ménopause et se traduit par des cycles irréguliers et une baisse modérée de la sécrétion d'hormones par les ovaires.

presbyacousie

Diminution progressive de l'audition liée au vieillissement, en particulier pour les fréquences aiguës. Elle se traduit par une plus grande difficulté à suivre les conversations dans un environnement bruyant. La presbyacousie peut nécessiter le port de prothèses auditives.

Consultez l'article : Presbyacousie.

pression artérielle

Pression du sang dans les artères, mesurée à l'aide d'un brassard. Elle est exprimée par deux chiffres : le plus élevé correspond à la pression artérielle systolique, mesurée lors la contraction du cœur, tandis que le second, moins élevé, est le témoin de la pression artérielle diastolique, mesurée lors du relâchement du muscle cardiaque. En France, le terme tension artérielle est couramment employé pour désigner la pression artérielle.

Voir aussi : hypertension artérielle et hypotension orthostatique.

Consultez l'article : Hypertension artérielle (HTA).

pression diastolique

Voir pression artérielle.

pression systolique

Voir pression artérielle.

priapisme

Érection anormalement prolongée et douloureuse.

principe actif

Composant d'un médicament qui est à l'origine de ses propriétés thérapeutiques. Un médicament est habituellement constitué d'un ou plusieurs principes actifs et d'excipients qui les accompagnent.

Voir aussi : excipient.

Prinzmetal

Forme particulière d'angine de poitrine due à un spasme des artères coronaires.

progestatif

Substance dont l'action est proche de celle de la progestérone.

progestérone

Hormone sécrétée par l'ovaire pendant la seconde phase du cycle et pendant la grossesse. Elle favorise la fixation et le développement dans l'utérus de l'œuf fécondé. Certains dérivés de la progestérone sont également utilisés comme contraceptif.

prolactine

Hormone sécrétée par l'hypophyse, qui provoque la montée de lait après l'accouchement. Sa sécrétion anormale en dehors de cette période peut entraîner chez la femme des troubles des règles, un écoulement pathologique de lait par le mamelon, ou une stérilité. Chez l'homme, un excès de prolactine provoque une augmentation du volume des seins ou une impuissance.

prophylaxie

Traitement ayant pour but de prévenir une maladie.

prostaglandines

Hormones produites par les cellules de nombreux organes (appareil génital, artères, bronches, reins, etc.). Elles agissent localement et ne passent pas dans le sang. Leur action est puissante et rapide. Elles sont impliquées dans de nombreux phénomènes inflammatoires.

prostate

Organe génital masculin dont la sécrétion contribue à la formation du sperme.

Consultez l'article : Hypertrophie bénigne de la prostate (HBP).

prostatite

Infection de la prostate.

prurigo

Nom générique donné à des maladies de la peau se traduisant par des boutons et des démangeaisons.

psoriasis

Maladie de la peau touchant surtout les coudes et les genoux, mais aussi les ongles et le cuir chevelu. Le psoriasis se manifeste par des plaques épaisses, rouges, et recouvertes d'une pellicule blanche adhérente. Le psoriasis peut être plus ou moins inflammatoire. Il se présente parfois sous forme de petits boutons disséminés (psoriasis en gouttes). Le psoriasis peut avoir l'aspect de pustules.

Consultez l'article : Psoriasis.

psychisme

Siège de l'esprit, de la pensée et de la conscience. L'activité psychique regroupe différents processus de traitement de l'information, parmi lesquels l'attention, la mémoire, la réflexion, le raisonnement et le langage.

psychose

Maladie mentale que le malade n'est pas capable de reconnaître en tant que telle. Le psychotique n'est pas conscient de sa maladie, contrairement à la personne atteinte de névrose, qui a la capacité de se rendre compte de l'existence d'un trouble.

Consultez l'article : Schizophrénie et autres psychoses.

psychose maniaco-dépressive (PMD)

Synonyme : troubles bipolaires.

Consultez l'article : Troubles bipolaires.

psychostimulant

Médicament qui stimule l'attention et la vigilance.

psychotrope

Terme générique qui désigne les substances ayant une action sur le psychisme. Les principaux médicaments psychotropes sont les neuroleptiques, les tranquillisants (anxiolytiques), les antidépresseurs, les somnifères (hypnotiques). Le terme psychotrope recouvre également les drogues et les produits hallucinogènes.

pupille

Ouverture circulaire située au centre de l'iris, par laquelle la lumière pénètre dans l'œil. Son diamètre s'adapte à la lumière ambiante pour permettre une vision claire sans être ébloui.

purpura

Taches cutanées rouges ou violacées dues à de petites hémorragies sous-cutanées. Le purpura thrombopénique est provoqué par une baisse importante du nombre de plaquettes dans le sang.

puvathérapie

Mode de traitement de certaines maladies de la peau (psoriasis, etc.) utilisant à la fois le rayonnement ultraviolet (UV A) et un médicament (psoralène) qui renforce son action.