En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Douleur sciatique

Mis à jour : Mercredi 30 Novembre 2016

Les douleurs sciatiques, couramment appelées « sciatiques » ou « cruralgies », sont liées à des lésions de la colonne vertébrale. Elles peuvent être handicapantes et nécessitent toujours une consultation médicale. Seules les douleurs sciatiques anciennes et connues peuvent être soulagées en automédication et toujours selon les conseils du médecin.

Quels sont les symptômes des douleurs sciatiques ?

La douleur sciatique est une douleur vive qui irradie dans la fesse, le long de l’arrière de la cuisse et parfois jusqu’au bas de la jambe. Dans certains cas, la douleur passe sur le devant de la cuisse et descend sur le côté de la jambe.

La douleur est habituellement ressentie seulement d’un coté. La position assise ou des quintes de toux l’amplifie, alors que la position allongée apporte souvent un soulagement.

Des modifications de la sensibilité (fourmillements, engourdissements) peuvent être associées.

nerf sciatique
Nerf sciatique

Quelles sont les complications éventuelles de la sciatique ?

Une hernie discale qui appuie longtemps sur un nerf peut être la cause de modifications de la sensibilité dans la zone qu’il dessert, de douleurs non calmée par les médicaments antalgiques usuels, de paralysies partielles ou même de troubles des intestins ou de la vessie. Il s’agit alors de formes rares, mais graves, de sciatiques.

Qu’est-ce que le nerf sciatique
Le nerf sciatique est un nerf de grande dimension. Il assure la sensibilité d’une partie des membres inférieurs (jambes, pieds) et sa mise en mouvements. Ses racines nerveuses sortent dans la partie lombaire et sacrée de la colonne vertébrale (L4, L5, S1, S2 et S3). Toute compression ou inflammation du nerf sciatique entraine des douleurs le long de son trajet.

Actualités

L'eczéma est relativement fréquent chez les enfants, en particulier au niveau des plis (illustration).

Eczéma surinfecté de l’enfant : étude randomisée de l’intérêt des antibiotiques topiques et oraux

Le diagnostic de syndrome du QT long repose essentiellement sur la mesure de l'intervalle QT corrigé (illustration).

Diagnostic, bilan, prise charge et surveillance du syndrome du QT long : consensus d’experts

La ROSP est versée aux médecins libéraux en fonction d'indicateurs négociés avec l'assurance maladie dans le cadre d'une convention médicale (illustration).

Rémunération sur objectifs de santé publique : bilan à 5 ans globalement positif, sauf sur la prévention