En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les causes et la prévention de la sécheresse buccale

Mis à jour : Vendredi 03 Février 2017

Quelles sont les causes de la sécheresse de la bouche ?

La sécheresse excessive de la bouche est due à une sécrétion salivaire insuffisante (hyposialie), voire inexistante (asialie). Elle peut être transitoire ou prolongée selon sa cause. Outre l’âge, les principales causes de diminution de sécrétion salivaire sont certains médicaments (voir tableau plus bas), la radiothérapie de la tête et du cou et le syndrome de Gourgerot-Sjören. Il existe d’autres facteurs plus rares : le stress ou l’angoisse, l’usage du tabac, l’habitude de respirer par la bouche.

    Certaines maladies peuvent également provoquer ou amplifier la sécheresse buccale. Parmi celle-ci, on peut citer :
  • les maladies celles qui déshydratent (par exemple, les maladies qui provoquent de la fièvre ou de la diarrhée),
  • le rhume ou la rhinite allergique qui encombrent le nez,
  • le diabète de type 2 mal contrôlé,
  • l’insuffisance rénale chronique,
  • le Sida/HIV.
Liste non exhaustive des médicaments peuvent être à l’origine d’une sécheresse de la bouche
Antalgiques Morphine et ses dérivés
Codéine
Antiallergiques antihistaminiques les plus anciens Alimémazine, prométhazine, doxylamine
Anticancéreux cytotoxiques  
Antidépresseurs Antidépresseurs imipraminiques, inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (IRS), duloxétine
Antiépileptiques Carbamazépine, oxcarbazépine, prégabaline
Antiglaucomateux Brimonidine, apraclonidine
Antihypertenseurs Clonidine, guanfacine, méthyldopa, certains bêtabloquants
Antispasmodiques Atropine
Antiparkinsoniens anticholinergiques Trihexyphénidyle
Antiulcéreux Inhibiteurs de la pompe à protons
Alpha-bloquants utilisés dans le traitement de l’adénome de la prostate ou de l’hypertension  
Bronchodilatateurs anticholinergiques utilisés dans l’asthme ou la bronchite chronique Ipratopium, glycopyrronium, tiopropium, théophylline, etc.
Diurétiques  
Hypnotiques Benzodiazépines
Neuroleptiques Phénothiazines essentiellement
Tranquillisants Benzodiazépines
Autres Bupropion

Comment prévenir la sécheresse buccale ?

Il est difficile de prévenir la sécheresse buccale. Si celle-ci est liée au fait que la personne respire par la bouche, en particulier la nuit, il est nécessaire de chercher à corriger les causes de cette habitude (par exemple, en traitant des problèmes de rhinite allergique). Si la sécheresse de la bouche est liée à un médicament, notez son nom pour éviter de le reprendre. Signalez-le à votre médecin et à votre pharmacien.

Actualités

L'eczéma est relativement fréquent chez les enfants, en particulier au niveau des plis (illustration).

Eczéma surinfecté de l’enfant : étude randomisée de l’intérêt des antibiotiques topiques et oraux

Le diagnostic de syndrome du QT long repose essentiellement sur la mesure de l'intervalle QT corrigé (illustration).

Diagnostic, bilan, prise charge et surveillance du syndrome du QT long : consensus d’experts

La ROSP est versée aux médecins libéraux en fonction d'indicateurs négociés avec l'assurance maladie dans le cadre d'une convention médicale (illustration).

Rémunération sur objectifs de santé publique : bilan à 5 ans globalement positif, sauf sur la prévention