En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les causes de la sécheresse buccale

Mis à jour : Mardi 14 Octobre 2014

Quelles sont les causes de la sécheresse de la bouche ?

Au-delà des causes liées à l’âge, d’autres facteurs peuvent contribuer à la sensation de bouche sèche : le stress, l’usage du tabac et l’habitude de respirer par la bouche.
Parmi les maladies qui peuvent provoquer ou amplifier la sécheresse buccale, on peut citer celles qui déshydratent (par exemple, les maladies qui provoquent de la fièvre ou de la diarrhée), celles qui encombrent le nez ou les maladies des glandes salivaires (par exemple, la maladie de Gougerot-Sjögren).
De très nombreux médicaments peuvent également entraîner une diminution de la sécrétion salivaire : certains produits pour lutter contre l’anxiété, contre la dépression ou contre les psychoses, mais aussi contre les allergies, le rhume, la douleur, les problèmes cardiaques, etc.
Enfin, la radiothérapie anticancéreuse peut être à l'origine d'une insuffisance de sécrétion salivaire.

Comment prévenir la xérostomie ?

Il est difficile de prévenir la sécheresse buccale. Si celle-ci est liée au fait que la personne respire par la bouche, en particulier la nuit, il est nécessaire de chercher à corriger les causes de cette habitude (par exemple, en traitant des problèmes de rhinite perannuelle). Si la sécheresse de la bouche est liée à un médicament, notez son nom pour éviter de le reprendre. Signalez-le à votre médecin et à votre pharmacien.

Conduite à tenir en cas de bouche sèche
  alt Si les mesures d'automédication n'ont eu aucun effet.
  alt Si la sécheresse a débuté en même temps que la prise d'un nouveau traitement.
  alt Si la sécheresse de la bouche est apparue indépendamment de la prise d'un nouveau traitement et qu'elle n'est pas trop pénible.
Légende
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de xérostomie ?

Le médecin cherche à confirmer par des tests la diminution de production de salive et d’en identifier la cause. De plus, il peut rechercher si la sécrétion de larmes est, elle aussi, diminuée. Si la sécheresse de la bouche est liée à un médicament et qu’elle persiste, le médecin peut prescrire un traitement de substitution.

Actualités

Aux Etats-Unis, le dépistage n'explique pas à lui seul la forte baisse de mortalité liée au cancer colorectal (illustration avec une affichette de sensibilisation française).

Diminution plus forte qu'attendue du cancer colorectal aux États-Unis : le dépistage n’explique pas tout

La toxine botulique semble pouvoir soulager les douleurs neuropathiques localisées (illustration).

Douleurs neuropathiques : la toxine botulique pourrait devenir un traitement de recours, selon l'INSERM

En Guyane et à Mayotte, la vaccination de tous les nouveau-nés avant la sortie de la maternité est une priorité de niveau 1 selon les recommandations du HCSP (illustration).

Pénurie de VACCIN BCG SSI : optimiser l'utilisation du vaccin polonais