En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Diarrhée et gastro-entérite de l’enfant

Mis à jour : Vendredi 15 Janvier 2016

Les enfants souffrent assez fréquemment de diarrhée. La plupart du temps, il ne s’agit que d’un mauvais moment à passer pour peu que l’on veille à ce qu’ils ne se déshydratent pas. Le traitement consiste essentiellement à faire boire l’enfant, notamment en lui donnant des solutés de réhydratation.

La gastro-entérite est une inflammation des muqueuses tapissant la paroi de l’estomac et de l’intestin. Elle est le plus souvent due à un virus, mais parfois à une bactérie, un parasite ou un champignon. Ces micro-organismes peuvent se transmettre par des aliments contaminés, de l’eau souillée, ou encore par contact avec une personne déjà malade. Les virus responsables des gastro-entérites virales sont particulièrement contagieux et résistants. Ils peuvent survivre plusieurs semaines dans l’eau, sur les jouets et sur d’autres surfaces contaminées.

Quels sont les symptômes de la diarrhée chez l’enfant ?

fille malade

La diarrhée est une évacuation inhabituellement fréquente de selles liquides de couleur variée (vertes, noires, jaunes, etc.). Dans la couche, les selles du bébé présentent un large bord humide, comme une auréole. On y trouve parfois des restes d’aliments non digérés. Les selles contiennent parfois des glaires et du sang. Une forte diarrhée peut être accompagnée de fièvre et de douleurs abdominales.

La plupart du temps, la diarrhée reste épisodique. Cette diarrhée dite aiguë se déclare soudainement, dure quelques jours, puis s’arrête sans que l’on puisse en déterminer la cause de manière certaine. Parfois, la diarrhée peut devenir chronique. Elle dure alors plus longtemps, avec moins d’intensité.

Quelles sont les complications éventuelles des diarrhées chez l’enfant ?

Chez le nourrisson, une diarrhée abondante peut rapidement provoquer une déshydratation et une perte de sels minéraux, surtout s’il souffre également de vomissements et ne peut, de ce fait, absorber suffisamment de liquides. Chez l’enfant, la déshydratation sévère se manifeste par une grande fatigue, des yeux creux et cernés, une perte de poids et des troubles psychiques (désorientation, torpeur, somnolence anormale, etc.). Dans le cas d’une diarrhée chronique, l’état général de l’enfant se détériore progressivement et s’accompagne d’un amaigrissement important.

Actualités

Les conséquences douloureuses des IVG médicamenteuses sont sous-estimées

IVG médicamenteuse : le risque de douleurs intenses nécessite anticipation et adaptation thérapeutique

Latte Art (café au lait chauffé à la vapeur traçant des motifs - illustration).

Insuffisance cardiaque : la prise de caféine augmente-t-elle le risque de troubles du rythme ?

Le risque de suicide après une hospitalisation en psychiatrie augmente particulièrement en cas de dépression (illustration).

Hospitalisation en psychiatrie et risque suicidaire : importance d'un suivi ambulatoire juste après la...