En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les causes des otites des enfants

Mis à jour : Jeudi 23 Octobre 2014

Quelles sont les causes de l’otite chez les enfants ?

La rhinopharyngite est la cause la plus fréquente du mal à l’oreille chez les enfants. Sous l’effet de l’inflammation, la muqueuse de la trompe d’Eustache (le conduit qui relie l’oreille moyenne aux cavités nasales) est congestionnée, ce qui bouche le conduit. Des sécrétions s’accumulent alors dans l’oreille moyenne (on parle pour cette raison d’otite moyenne). Si aucune infection ne s’installe à la suite de cette accumulation, on parle d’otite séreuse (voir encadré). Ce type d’otite provoque une gêne (l’enfant se met les doigts dans les oreilles) et une baisse de l’audition. Si une infection s’installe, on parle d’otite suppurée : l’enfant souffre, pleure, a de la fièvre et, parfois, des troubles digestifs. Une otite séreuse peut toujours s’infecter en otite suppurée et une otite suppurée, traitée par des antibiotiques, évolue parfois en otite séreuse.

Dans certains cas, les otites à répétition sont liées à une allergie respiratoire (en réaction au pollen ou aux poussières domestiques, par exemple), mais également alimentaire.

L’otite séreuse
L’otite séreuse est une inflammation de l’oreille avec épanchement de liquide dû à une obstruction chronique des trompes d’Eustache. A la différence de l’otite moyenne, la présence de liquide derrière le tympan n’entraîne pas de douleur, elle passe donc souvent inaperçue et son diagnostic est tardif. L’épanchement se produit généralement dans les deux oreilles. L’otite séreuse est suspectée lorsque l’enfant présente des otites moyennes à répétition ou que son audition baisse. Dans la plupart des cas, l’otite séreuse n’est que transitoire, mais elle peut devenir chronique et persister plusieurs mois. Si aucun traitement n’est mis en place, l’audition de l’enfant peut être altérée durablement. Une baisse de l’audition, des troubles de l’élocution ou des problèmes scolaires peuvent vous alerter. Le traitement consiste alors à placer un aérateur transtympanique (ou yo-yo, un petit tube placé à travers le tympan) afin de rétablir l’aération de l’oreille moyenne.

Actualités

L'EULAR vient de publier ses recommandations sur la fibromyalgie

Prise en charge thérapeutique de la fibromyalgie : nouvelles recommandations européennes (Eular)

La survenue d'une syncope est un motif fréquent de consultation (illustration).

Syncope : un outil d’évaluation des risques élaboré par des chercheurs canadiens

La HAS publie des recommandations sur les traitements non médicamenteux de la maladie de Parkinson

Parkinson : prise en charge non médicamenteuse des troubles moteurs (recommandations HAS)