En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les médicaments contre la fièvre

Mis à jour : Jeudi 09 Juillet 2015

Comment soulage-t-on la fièvre chez un adulte ?

    Le traitement de la fièvre consiste avant tout à traiter sa cause. Chez l’adulte, plusieurs substances antipyrétiques peuvent être utilisées pour faire baisser la température en complément du traitement de la cause :
  • le paracétamol, à la dose de 500 mg à 1 g, une à trois fois par jour, sans dépasser 3 g par jour sans avis médical ;
  • l’aspirine à la même dose que le paracétamol ;
  • des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) : le plus souvent l’ibuprofène, à la dose de 200 mg ou 400 mg, une à trois fois par jour, sans dépasser 1,2 g par jour ; le diclofénac, le kétoprofène et le naproxène sont parfois indiqués dans le traitement de la fièvre.

L’aspirine et les AINS sont agressifs pour l’estomac et ne doivent pas être utilisés en cas d’ulcère de l’estomac ou du duodénum. Les doses maximales ne doivent pas être dépassées sans l’avis du médecin. N’utilisez pas d’antipyrétique plus de trois jours sans avis médical.

Pendant la grossesse, le traitement de la fièvre repose essentiellement sur l’usage du paracétamol dont la sécurité a été amplement démontrée. Des effets néfastes pour la femme enceinte et l'enfant à naître ont été mis en évidence lorsque l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés au cours des quatre derniers mois de la grossesse ; le risque existe même avec une seule prise et même si la grossesse est à terme. Leur usage est donc contre-indiqué pendant cette période pour traiter la fièvre.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Avril 2016

AINS : diclofénac

AINS : ibuprofène

AINS : kétoprofène

AINS : naproxène

Aspirine

Paracétamol

Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance.

Parfois, l’aspirine ou le paracétamol peuvent être associés à de la vitamine C ou à de la caféine ; l’intérêt de ces associations n’est pas démontré.

Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance.

Actualités

Aux Etats-Unis, le dépistage n'explique pas à lui seul la forte baisse de mortalité liée au cancer colorectal (illustration avec une affichette de sensibilisation française).

Diminution plus forte qu'attendue du cancer colorectal aux États-Unis : le dépistage n’explique pas tout

La toxine botulique semble pouvoir soulager les douleurs neuropathiques localisées (illustration).

Douleurs neuropathiques : la toxine botulique pourrait devenir un traitement de recours, selon l'INSERM

En Guyane et à Mayotte, la vaccination de tous les nouveau-nés avant la sortie de la maternité est une priorité de niveau 1 selon les recommandations du HCSP (illustration).

Pénurie de VACCIN BCG SSI : optimiser l'utilisation du vaccin polonais