En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les traitements des ballonnements

Mis à jour : Mardi 16 Août 2011

Comment soulager les ballonnements et les flatulences ?

    Plusieurs types de médicaments disponibles sans ordonnance peuvent être utilisés, même si les preuves d’une réelle efficacité font parfois défaut.

    Les pansements digestifs contiennent du kaolin (argile), des dérivés de la silicone (siméticone, diméticone) avec un effet anti-mousse qui réduirait la formation des bulles de gaz. Lorsque les ballonnements sont associés à des brûlures d’estomac, les médicaments combinant un médicament antiacide et un pansement digestif sont particulièrement indiqués.

    Le charbon absorberait les gaz intestinaux et permettrait ainsi de lutter contre leur production.

    Les antispasmodiques à visée digestive luttent contre les douleurs dues aux ballonnements. Certains sont associés à un pansement digestif.

    On trouve également des médicaments de phytothérapie traditionnellement utilisés dans le traitement symptomatique de troubles digestifs tels que les ballonnements, les éructations et les flatulences.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 15 Décembre 2016

Charbon

Homéopathie

Pansements digestifs et antiacides

Légende
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

L'incidence des infections invasives à méningocoque C la plus élevée concerne les nourrissons de moins de 1 an (illustration).

Echec de la stratégie vaccinale contre le méningocoque C : nouvelles recommandations du HCSP

Les scores FRAX et QFracture semblent efficaces pour prédire le risque fracturaire ostéoporotique (illustration).

Ostéoporose après 50 ans : confirmation de l'intérêt de deux scores prédictifs du risque de fracture

Larynx artificiel élaboré par l'équipe du pr Debry, avec la société Protic Medical (© Inserm / Delapierre, Patrick).

Première française et mondiale : un larynx artificiel opérationnel depuis 18 mois