En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Hoquet

Mis à jour : Mardi 17 Février 2009

Le hoquet est un petit tressautement irritant du diaphragme qui reste, dans la grande majorité des cas, anodin et sans conséquences. Il ne devient inquiétant que s’il persiste, car il provoque alors de fortes douleurs. Le médecin peut prescrire un traitement calmant dans les cas de hoquet persistant.

Quels sont les symptômes du hoquet ?

Le diaphragme se contracte régulièrement et spontanément, poussant la cage thoracique vers le haut. Il en résulte des expulsions d’air involontaires, accompagnées d’onomatopées caractéristiques (« hic ! »). Le hoquet peut être douloureux, surtout quand il se produit au moment de l’inspiration. Il peut se répéter jusqu’à soixante fois par minute, et s’arrête généralement au bout de quelques instants.

Chez les nourrissons, le hoquet se produit le plus souvent après la tétée ou le biberon, avant que le bébé ne fasse son rot. Le hoquet est fréquent chez les enfants, en particulier chez ceux qui mangent un peu trop goulûment...

Le hoquet s’arrête en général spontanément. Il arrive toutefois qu’il perdure ou récidive, provoquant insomnie, fatigue, difficultés à s’alimenter et perte de poids. Mais cela demeure exceptionnel.

Actualités

Rhumatisme psoriasique, forme oligoarticulaire avec atteinte du majeur de la main droite (© NEJM).

Rhumatisme psoriasique : améliorer le diagnostic précoce en utilisant les critères CASPAR

Capture d'écran du nouveau site de signalement d'événements indésirables liés à des produits ou actes de soins.

Lancement d'un site public pour faciliter le signalement des événements sanitaires indésirables

Le surpoids augmente significativement le risque de développer onze types de cancer

Une "revue-ombrelle" montre une association forte entre surpoids et 11 types de cancers