En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Comment réagir en cas de vers des intestins ?

Mis à jour : Lundi 06 Mai 2013

Que faire en cas d’infestation par des vers intestinaux ?

  • En cas d’infestation par des oxyures, traitez toute la famille.
  • Lavez à part les vêtements, le linge de lit et de toilette, et observez une hygiène stricte.
  • Faites en sorte que votre enfant ne puisse pas se gratter directement l’anus. La nuit notamment, mettez-lui des vêtements de type grenouillère, dans lesquels il ne pourra pas glisser sa main pour soulager ses démangeaisons. Coupez-lui les ongles à ras.
  • En attendant la consultation médicale, si votre enfant souffre de démangeaisons très intenses dues à des vers, vous pouvez le calmer en lui administrant un petit lavement de 5 ml d’eau tiède. L’élimination de l’eau permet au moins d’évacuer les vers responsables des démangeaisons.
Conduite à tenir en cas de vers des intestins
  Si la personne présente l'un des symptômes suivants concernant la tænia, l'ascaris ou la douve : douleurs abdominales accompagnées ou non d'un amaigrissement, segments blancs mobiles dans les selles ou les sous-vêtements, toux, douleurs abdominales, vomissements, diarrhées, irritabilité, fatigue, réactions allergiques, augmentation du volume du foie accompagnée de douleurs sous les côtes (côté droit), jaunisse avec fièvre.
  Si la personne perd du poids, malgré un apport régulier et normal de nourriture.
  Si des douleurs abdominales persistent plusieurs jours de suite.
  Si des nausées ou des diarrhées se produisent durant plusieurs jours.
  Si un traitement d'automédication contre une supposée infestation par les vers n'apporte pas d'amélioration.
  Si des petits vers blancs se trouvent dans les selles.
Légende
Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de vers intestinaux ?

Il tente d’établir un diagnostic en fonction des symptômes. Mais la plupart du temps, il doit s’aider d’un examen. Pour les oxyures, il suffit de faire un « scotch-test » : une bande adhésive appliquée sur l’anus et sur laquelle se collent les œufs, ensuite observés au microscope. Pour les autres types de vers, il faut généralement pratiquer un examen des selles avec une recherche d’œufs.

Actualités

Aux Etats-Unis, le dépistage n'explique pas à lui seul la forte baisse de mortalité liée au cancer colorectal (illustration avec une affichette de sensibilisation française).

Diminution plus forte qu'attendue du cancer colorectal aux États-Unis : le dépistage n’explique pas tout

La toxine botulique semble pouvoir soulager les douleurs neuropathiques localisées (illustration).

Douleurs neuropathiques : la toxine botulique pourrait devenir un traitement de recours, selon l'INSERM

En Guyane et à Mayotte, la vaccination de tous les nouveau-nés avant la sortie de la maternité est une priorité de niveau 1 selon les recommandations du HCSP (illustration).

Pénurie de VACCIN BCG SSI : optimiser l'utilisation du vaccin polonais