En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Quels sont les médicaments contre les vers intestinaux ?

Mis à jour : Vendredi 28 Avril 2017

Les médicaments utilisés en cas d’oxyures

Pour se débarrasser des oxyures, il faut prendre un traitement vermifuge (également appelé antihelminthique). Ces traitements peuvent être obtenus sans ordonnance, à l'exception de l'albendazole (ZENTEL). Ils existent sous forme de comprimés ou de suspensions buvables, plus particulièrement adaptées aux jeunes enfants.

Les médicaments vermifuges n'agissent que sur les vers adultes. En raison du cycle de vie des oxyures, il faut renouveler le traitement au bout de deux ou trois semaines, pour éviter une nouvelle infestation par les œufs qui ont éclos entre temps. Il est recommandé de traiter toute la famille.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 20 Avril 2017

Antiparasitaires : antihelminthiques

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Les traitements du ténia ou de la douve du foie

En cas d'infestation par le tænia ou la douve du foie, il existe des traitements spécifiques contre ces parasites. Ils ne sont délivrés que sur ordonnance.

Liste des médicaments mise à jour : Jeudi 20 Avril 2017

Antiparasitaires : antihelminthiques

Actualités

L\'espérance de vie des personnes séropositives pour le VIH rejoint celle de la population générale (illustration).

VIH / sida : espérance de vie quasi normale dans les pays riches en raison d'améliorations récentes

La vaccination par les pharmaciens va être expérimentée dès la saison 2017 - 2018, mais seulement dans deux régions et certaines officines (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : expérimentation pendant 3 ans dans 2 régions

L'éviction alimentaire du gluten issu des céréales complètes est associée à une augmentation du risque d'infarctus (illustration).

Régime sans gluten hors maladie cœliaque : doutes sur de possibles risques pour la santé