En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Bouchon de cérumen

Mis à jour : Lundi 25 Janvier 2016

Sans gravité, les bouchons de cérumen n’en sont pas moins gênants, notamment s’ils provoquent une baisse de l’audition, même légère. Il existe divers moyens pour les prévenir et s’en débarrasser. L’intervention du médecin est parfois nécessaire.

Quels sont les symptômes du bouchon de cérumen ?

homme se nettoyant l'oreille

Les bouchons de cérumen (cire) empêchent d’entendre correctement et provoquent une sensation d’oreille bouchée qui s’accentue après la douche ou le bain. De plus, la pression qu’ils exercent sur le conduit auditif peut provoquer des bourdonnements d’oreille.

Le seul moyen de savoir si les troubles sont dus à un bouchon de cérumen est l’examen que fait le médecin à l’aide d’un otoscope. Il est donc impossible de savoir par soi-même si un bouchon de cérumen est responsable d’une baisse de l’audition.

Le bouchon de cerumen est parfaitement anodin et n’entraîne généralement aucune complication une fois qu’il a été éliminé. Dans le cas contraire, on peut observer une otite externe.

Actualités

L'entourage des personnes atteintes d'une démence fait face à des difficultés croissantes au quotidien (illustration).

L'incidence des démences baisse en France et dans d'autres pays, en particulier chez les femmes

La prostatectomie totale est l'option thérapeutique la plus à risques de séquelles sexuelles et urinaires (illustration : métaphore sur l'incontinence urinaire, séquelle malheureusement fréquente).

Cancer de la prostate localisé : prostatectomie, radiothérapie ou surveillance, quelles conséquences

L'augmentation du stress est associée à une diminution significative de la fertilité, d'où l'importance de la relaxation, la détente, le positivisme, certes loin d'être toujours faciles à mettre en oeuvre... (illustration).

Fertilité de la femme : l’influence du stress varie en fonction des phases du cycle