En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Que faire en cas de mycose cutanée ?

Mis à jour : Jeudi 08 Octobre 2015

Que faire en cas de mycose de la peau ?

  • Les champignons de la peau sont très résistants, en particulier sous les ongles ou aux pieds, et exigent un traitement continu et de longue durée. Si le traitement n’est pas appliqué comme conseillé sur la notice ou pendant une durée insuffisante, on augmente le risque de mycose à répétition.
  • Préférez les douches brèves aux bains et séchez-vous bien, notamment dans les plis de peau ou entre les orteils.
  • Les vêtements en contact direct avec la peau doivent être changés tous les jours. Évitez les vêtements trop serrés.
  • Portez des sous-vêtements en coton et des chaussures qui laissent passer l’air (évitez si possible de porter des baskets tous les jours).
  • Pour essayer d’éviter la contamination, portez des sandales ou des espadrilles en caoutchouc dans les zones publiques humides (piscine, sauna, douches des salles de sport, etc.).
Conduite à tenir en cas de mycose cutanée
  alt Si la mycose s'étend rapidement.
  alt Si la mycose crée de plus en plus de désagréments.
  alt Si la peau est affectée, mais aussi les ongles, la plante des pieds ou le cuir chevelu.
  alt Si la personne souffre de troubles circulatoires dans les jambes ou de diabète.
  alt Si la mycose est peu étendue et qu'elle a déjà été diagnostiquée par le passé.
Légende
alt Consultez un médecin dans les jours qui viennent.
alt Il est possible de s’automédiquer.

Que fait le médecin en cas de mycose de la peau ?

Il examine les lésions pour déterminer le champignon en cause. Éventuellement, il fait un prélèvement et demande un diagnostic à un laboratoire. Il prescrit ensuite le traitement approprié avec un médicament à appliquer localement ou à avaler, sur ordonnance ou non.

Comment prévenir les mycoses cutanées ?

  • Ne vous déplacez pas pieds nus dans des lieux publics (piscines, saunas, salles de gymnastique, etc.).
  • Séchez bien vos pieds (entre les orteils) et les plis de votre peau. Aidez-vous, si vous êtes pressé, d’un séchoir en position tiède.
  • Utilisez du savon non alcalin, qui protège la couche acide naturelle de la peau.
  • Portez des vêtements et des chaussures qui laissent passer l’air et dans lesquels vous ne transpirez pas.

Actualités

PLus de 25 000 patients hospitalisés en psychiatrie sont placés en isolement chaque année en France (illustration).

Isolement et contention en psychiatrie : recommandations de la HAS pour améliorer les pratiques

Rhumatisme psoriasique, forme oligoarticulaire avec atteinte du majeur de la main droite (© NEJM).

Rhumatisme psoriasique : améliorer le diagnostic précoce en utilisant les critères CASPAR

Capture d'écran du nouveau site de signalement d'événements indésirables liés à des produits ou actes de soins.

Lancement d'un site public pour faciliter le signalement des événements sanitaires indésirables