En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les traitements des mycoses cutanées

Mis à jour : Jeudi 08 Octobre 2015

Comment soigner une mycose de la peau ?

Les traitements antifongiques locaux sont souvent suffisants pour traiter les mycoses cutanées peu étendues et peu profondes. Les substances qu’ils contiennent appartiennent à différentes familles chimiques, mais ce sont celles de la famille des imidazolés qui sont les plus nombreuses. Elles sont d’efficacité à peu près équivalente. Les imidazolés ont la propriété d’être actifs sur un grand nombre de champignons : Candida albicans, dermatophytes (responsables du pied d’athlète), Malassezia furfur (agent du pityriasis versicolor), etc. La forme utilisée (crème, émulsion, poudre ou solution) et la durée du traitement varient selon les cas. Certains antifongiques locaux sont disponibles sans ordonnance. Néanmoins, seules les mycoses déjà diagnostiquées et bien connues peuvent être traitées en automédication.

Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance.

La terbinafine, un antifongique d’une autre famille chimique, existe également en traitement local des mycoses cutanées. Une présentation sous forme de crème est vendue sans ordonnance. Elle est réservée en automédication au seul traitement du pied d’athlète chez l’adulte et l’enfant de plus de douze ans.

Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance.

Le sulfure de sélénium est également indiqué dans certaines mycoses de la peau.

Un antiseptique contenant du trichlocarban peut également être utilisé dans le traitement d’appoint du pied d'athlète chez l'adulte.

Liste des médicaments mise à jour : Mardi 19 Avril 2016

Antifongiques locaux : sulfure de sélénium

Antiseptiques locaux : trichlocarban

Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance.

En cas de mycoses étendues ou rebelles ou de mycoses des ongles, un traitement par voie orale, sur prescription médicale, est généralement nécessaire.

Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance.

Actualités

Aux Etats-Unis, le dépistage n'explique pas à lui seul la forte baisse de mortalité liée au cancer colorectal (illustration avec une affichette de sensibilisation française).

Diminution plus forte qu'attendue du cancer colorectal aux États-Unis : le dépistage n’explique pas tout

La toxine botulique semble pouvoir soulager les douleurs neuropathiques localisées (illustration).

Douleurs neuropathiques : la toxine botulique pourrait devenir un traitement de recours, selon l'INSERM

En Guyane et à Mayotte, la vaccination de tous les nouveau-nés avant la sortie de la maternité est une priorité de niveau 1 selon les recommandations du HCSP (illustration).

Pénurie de VACCIN BCG SSI : optimiser l'utilisation du vaccin polonais