En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les traitements de l’incontinence urinaire

Mis à jour : Mardi 17 Mai 2011

Que fait le médecin en cas d’incontinence urinaire ?

Il recherche la cause de l’incontinence et prescrit un traitement adapté. Dans les cas difficiles, il conseille de consulter un médecin urologue qui fera peut-être pratiquer un examen urodynamique (qui mesure les flux d’urine).

Comment soigner l’incontinence urinaire ?

Dans le cas d'une incontinence d'effort liée à la ménopause, il est possible de mettre en place un traitement pour corriger les déficits en estrogènes. Un travail de musculation du périnée par électrostimulation (similaire à celui proposée aux jeunes mamans) est prescrit systématiquement. Si les muscles du périnée sont trop relâchés, une bandelette de polymère peut être posée à travers le vagin et la peau de l'abdomen lors d’une intervention chirurgicale d'une demi-heure sous anesthésie locale ou péridurale (méthode TVT). Cette intervention, qui doit être réalisée par un chirurgien habitué à cette technique, permet de soutenir le canal de l’urètre et de faciliter la rétention d'urine.

Dans le cas d'une incontinence par impériosité, des antispasmodiques urinaires peuvent être prescrits. Ils luttent contre la réactivité excessive de la vessie. Il existe également des appareils placés sous la peau qui envoient des petites impulsions électriques destinées à réduire l’activité de la vessie.

Lorsque les fuites urinaires ne sont pas contrôlées et gênent la vie quotidienne, on trouve en pharmacie et en grande surface diverses solutions de substitution tels que des protège-slips ou des sous-vêtements étanches (couches culottes pour adultes) qui permettent de se sentir à l’aise et au sec.

Légende
Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance

Actualités

PLus de 25 000 patients hospitalisés en psychiatrie sont placés en isolement chaque année en France (illustration).

Isolement et contention en psychiatrie : recommandations de la HAS pour améliorer les pratiques

Rhumatisme psoriasique, forme oligoarticulaire avec atteinte du majeur de la main droite (© NEJM).

Rhumatisme psoriasique : améliorer le diagnostic précoce en utilisant les critères CASPAR

Capture d'écran du nouveau site de signalement d'événements indésirables liés à des produits ou actes de soins.

Lancement d'un site public pour faciliter le signalement des événements sanitaires indésirables