En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Tuberculose

Mis à jour : Lundi 07 Novembre 2016

La tuberculose est une maladie contagieuse, le plus souvent respiratoire. Devenue rare dans les pays industrialisés, elles reste fréquente dans de très nombreux pays en voie de développement. En France, elle est surtout diagnostiquée dans la région Île-de-France et dans certains départements d'outre-mer (Guyane). Grâce aux traitements antibiotiques, la tuberculose n'est plus le problème de santé publique qu'elle fut jusqu'à la première moitié du XXe siècle. Néanmoins, l'apparition de cas de tuberculose résistante aux antibiotiques oblige les professionnels de santé à rester vigilants.

Qu'appelle-t-on tuberculose latente et tuberculose active ?

femme qui tousse

La tuberculose est une infection particulière qui peut rester silencieuse (sans symptôme) pendant de nombreuses années, voire toute la vie.

Après exposition au bacille de la tuberculose (bacille de Koch), un certain nombre de personnes développe en quelques semaines une infection, la « primo-infection », souvent sans symptôme. Dans 90 % des cas, cette primo-infection est contrôlée par le système immunitaire et la tuberculose devient « latente » ou « dormante » (également appelée « infection tuberculeuse ») : le bacille reste présent dans le corps, mais le système immunitaire empêche en permanence sa multiplication.

Chez 10 % des personnes infectées, le bacille de Koch n’est pas suffisamment contrôlé par le système immunitaire et ces personnes développent une tuberculose dite « active » (ou « maladie tuberculeuse ») qui va évoluer et provoquer des symptômes, le plus souvent au niveau des poumons (tuberculose pulmonaire, dans environ 75 % des cas). La tuberculose active peut également apparaître après des années de tuberculose latente, à la faveur d’un affaiblissement de l’organisme dû à l’âge, à une autre maladie ou à un traitement qui perturbe le fonctionnement du système immunitaire. Cette ré-activation d’une tuberculose latente est plus fréquemment observée pendant les deux années qui suivent la primo-infection.

Seules les personnes atteintes de tuberculose pulmonaire active peuvent contaminer d’autres personnes.

Le cas des personnes immunodéprimées
Les personnes dont le système immunitaire est affaibli ont un risque plus élevé de développer une tuberculose active, par contamination récente ou par ré-activation d'une infection latente. Cet affaiblissement peut être dû au grand âge, à une maladie, par exemple le VIH/sida ou une insuffisance rénale, un traitement de type chimiothérapie anticancéreuse ou biothérapie (contre les maladies inflammatoires chroniques ou la sclérose en plaques), ou une alimentation carencée. Chez ces personnes, une surveillance plus rapprochée est mise en œuvre pour dépister au plus tôt l'éventuel réveil d'une tuberculose latente.

La tuberculose est-elle une maladie fréquente ?

À l’échelle mondiale, la tuberculose est l’une des maladies les plus répandues et son impact économique est important. On estime que, chaque année, neuf millions de nouveaux cas de tuberculose sont diagnostiqués dans le monde (dont deux millions en Inde !) et que cette maladie est responsable de presque deux millions de décès. De plus, on estime qu’un tiers de la population mondiale souffre de tuberculose latente.

En France, environ 5 500 nouveaux cas sont signalés chaque année, dont 4 à 5 % chez des enfants. Dans notre pays, la tuberculose affecte essentiellement les personnes en situation précaire (migrants, SDF, usagers de drogue par voie intraveineuse) et les professionnels qui s’occupent de ces personnes (professionnels de santé, travailleurs sociaux). Elle est plus fréquente dans la région parisienne et dans certains départements d’outre-mer (Guyane).

Actualités

L\'espérance de vie des personnes séropositives pour le VIH rejoint celle de la population générale (illustration).

VIH / sida : espérance de vie quasi normale dans les pays riches en raison d'améliorations récentes

La vaccination par les pharmaciens va être expérimentée dès la saison 2017 - 2018, mais seulement dans deux régions et certaines officines (illustration).

Vaccination contre la grippe par les pharmaciens : expérimentation pendant 3 ans dans 2 régions

L'éviction alimentaire du gluten issu des céréales complètes est associée à une augmentation du risque d'infarctus (illustration).

Régime sans gluten hors maladie cœliaque : doutes sur de possibles risques pour la santé