En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Yeux

  • Cataracte
    Très fréquente, la cataracte est la première cause de chirurgie en France (environ 450.000 interventions chaque année). Cette opacification progressive du cristallin (la lentille située à l'intérieur de l'œil) apparaît avec l'âge : elle touche plus de...
  • Dégénérescence maculaire (DMLA)
    Maladie de la rétine liée au vieillissement, la dégénérescence maculaire entraîne une perte progressive ou rapide de la vision centrale. S'il n'existe aujourd'hui aucun moyen de la prévenir, elle pourrait être freinée grâce à une alimentation riche en...
  • Glaucome
    Par « glaucome », on désigne en fait plusieurs maladies graves de l’œil qui, sans traitement approprié, ont pour conséquence une perte irrémédiable de la vision (cécité). Le plus souvent, ces maladies s’accompagnent d’une augmentation anormale de la pression...
  • Orgelet
    L’orgelet, ou compère-loriot, est un petit abcès situé à la racine d’un cil. Sans gravité, il est douloureux et gênant. Une visite chez le médecin ou l’ophtalmologiste est préférable dans certaines situations.
  • Yeux rouges
    L’œil rouge est un symptôme que l’on rencontre dans un grand nombre de maladies des yeux, des plus bénignes aux plus graves. La rougeur est généralement due à la dilatation des vaisseaux sanguins de la conjonctive, fine membrane recouvrant la partie antérieure...
  • Yeux secs
    Même s’il touche plus particulièrement les personnes âgées, le problème des yeux secs peut survenir chez de nombreuses autres personnes, notamment suite à la prise de certains médicaments. Des larmes artificielles existent pour remédier à ce problème.

Actualités

Le caractère hautement tératogène du valproate est confirmé par les résultats du 2e volet du programme d'études pharmacoépidémiologique (illustration).

Valproate et grossesse : un risque de malformations congénitales majeures 2 à 4 fois supérieur

Les traitements contre les troubles de l'érection semblent réduire le risque de complication après un premier infarctus

Après un infarctus, la prise d'inducteurs d'érection IPDE5 pourrait réduire le risque cardiovasculaire

Adaptation par la Haute Autorité de Santé de l'outil SCORE (version tronquée pour illustration).

Evaluation et prise en charge du risque cardiovasculaire : la HAS publie 3 nouvelles fiches mémo