En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les causes et la prévention des yeux rouges

Mis à jour : Vendredi 14 Octobre 2016

Quelles sont les causes des conjonctivites ?

Les conjonctivites peuvent être provoquées par des virus, des bactéries, des pollens ou des poussières, ainsi que par une exposition excessive au vent, au soleil ou à la fumée.

La conjonctivite allergique associe une rougeur, des picotements, un larmoiement et d’autres signes allergiques comme une rhinite allergique ou des éternuements.

La conjonctivite virale peut être associée à une rhinopharyngite, un rhume ou à une autre maladie virale. Contagieuse, elle peut se transmettre par contact entre les yeux et les mains ou en piscine, lieu où l’on peut également développer des irritations dues aux produits chlorés de désinfection de l’eau.

La conjonctivite bactérienne peut être due à de nombreuses bactéries. Elle se caractérise, en plus de la rougeur et de la démangeaison, par un écoulement purulent pouvant souder transitoirement les paupières en se collant dans les cils. Le matin, la personne atteinte se réveille avec les yeux collés.

Enfin, la persistance d’yeux rouges liée à une fatigue oculaire, associée parfois à des maux de tête, peut être la conséquence d’un défaut de vision ou d’une simple sécheresse des yeux. Dans tous les cas, un diagnostic par le médecin s’impose.

Par ailleurs, certaines maladies, limitées ou non aux yeux, peuvent entraîner une rougeur, une douleur ou une baisse de la vue. Seul le médecin pourra déterminer réellement quelle est la cause de vos troubles.

Mouches volantes et éclairs

Diverses affections peuvent donner la sensation de voir des points noirs passer rapidement devant ses yeux (mouches volantes) ou des éclairs lumineux, perçus notamment sur le pourtour des yeux même lorsque ceux-ci sont fermés.

    Parmi les problèmes qui causent ces troubles, on peut citer :
  • le décollement du corps vitré, fréquent et sans conséquence à partir de 50 ans ;
  • un déchirement ou un décollement de la rétine ;
  • une inflammation de l’intérieur de l’œil pouvant être causée par une infection ;
  • des migraines ophtalmiques.

Sauf dans le cas de migraines ophtalmiques ayant déjà fait l’objet d’un diagnostic, la perception de mouches volantes ou d’éclairs lumineux doit amener à consulter un médecin.

Comment prévenir les conjonctivites ?

  • Les conjonctivites infectieuses peuvent être très contagieuses. Lavez-vous soigneusement les mains avant tout contact avec vos yeux, notamment si une personne de votre entourage est atteinte d’une conjonctivite virale ou bactérienne.
  • Portez des lunettes de soleil. Elles protègent non seulement des rayons ultraviolets, mais aussi du vent et des poussières.
  • À la piscine, protégez vos yeux avec un masque ou des lunettes de natation.
  • Respectez rigoureusement les règles d’hygiène lorsque vous manipulez vos lentilles de contact, ainsi que les délais de renouvellement préconisés pour vos lentilles.

Actualités

Les conséquences douloureuses des IVG médicamenteuses sont sous-estimées

IVG médicamenteuse : le risque de douleurs intenses nécessite anticipation et adaptation thérapeutique

Latte Art (café au lait chauffé à la vapeur traçant des motifs - illustration).

Insuffisance cardiaque : la prise de caféine augmente-t-elle le risque de troubles du rythme ?

Le risque de suicide après une hospitalisation en psychiatrie augmente particulièrement en cas de dépression (illustration).

Hospitalisation en psychiatrie et risque suicidaire : importance d'un suivi ambulatoire juste après la...