En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les traitements anticoagulants

Mis à jour : Mardi 10 Mai 2016

Les traitements anticoagulants sont destinés à empêcher la formation de caillots sanguins. Ce sont donc des traitements potentiellement dangereux en cas de surdosage, avec un risque d'hémorragie parfois fatale. Pour cette raison, un traitement anticoagulant doit faire l'objet d'une surveillance médicale attentive. En France, au cours de l’année 2013, on estime que 3,12 millions de patients ont reçu au moins un anticoagulant dont 1,49 millions qui ont reçu un anticoagulant oral.

Qu'est-ce qu'un traitement anticoagulant ?

Les traitements anticoagulants (également appelés « fluidifiants du sang ») visent à empêcher la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins (la thrombose) afin de prévenir des maladies graves où ces caillots migrent et bouchent de petits vaisseaux, par exemple dans les poumons (embolie pulmonaire) ou le cerveau (embolie cérébrale ou « attaque »). Les traitements anticoagulants sont prescrits en cas de phlébite (l’inflammation d’une veine avec formation de caillots), d’embolie pulmonaire ou cérébrale, de certains infarctus du myocarde, chez les personnes qui ont certains troubles du rythme cardiaque (qui peuvent favoriser la formation de caillots), ainsi que chez les personnes qui ont une valve cardiaque artificielle.

De plus, un traitement anticoagulant peut être prescrit aux personnes temporairement immobilisées (par exemple après une fracture de la jambe ou après une opération) pour éviter que l’immobilisation ne soit à l’origine de la formation d’un caillot (le sang circulant moins bien dans la jambe immobilisée).

Quels sont les traitements anticoagulants ?

Il existe deux familles d’anticoagulants : les anticoagulants injectables et les anticoagulants par voie orale (sous forme de comprimés ou de gélules à avaler).

Les anticoagulants injectables comprennent principalement les héparines de bas poids moléculaire, l'héparine standard ou non fractionnée et le fondaparinux. Ces médicaments empêchent la formation d’un thrombus en bloquant la génération de thrombine. Ils sont injectés selon les substances par voie intraveineuse ou par voie sous cutanée. Ils sont utilisés à faible dose pour prévenir un risque de thrombose et à forte dose pour traiter une thrombose veineuse avérée (phlébite ou embolie pulmonaire). Ils permettent une action rapide (par exemple lorsqu’une embolie est diagnostiquée) et s'administrent pour une durée limitée.

Les anticoagulants par voie orale les plus courants et les plus anciens sont les antivitamines K ou AVK. Ces médicaments agissent en bloquant partiellement l’activité de la vitamine K, une vitamine indispensable à la coagulation du sang. Ils sont utilisés dans le traitement ou la prévention d’un accident thromboembolique (l’obstruction d’une veine par un caillot), lorsqu’un traitement anticoagulant est nécessaire pour une longue durée, voire pour toute la vie. Une nouvelle classe d’anticoagulants oraux, appelée anticoagulants oraux directs ou nouveaux anticoagulants oraux (NACO) est disponible depuis 2009. Elle comprend actuellement 3 molécules : apixaban, rivaroxaban et dabigatran. Ces nouveaux anticoagulants font l’objet d’un suivi renforcé. En effet, à la différence des antivitamines K, il n'existe pas de test de routine pour surveiller le risque hémorragique lié à l’utilisation de ces nouveaux anticoagulants oraux.

Généralement, l’anticoagulant oral est prescrit en relais du traitement par anticoagulant injectable (héparine). L’effet des anticoagulants oraux est progressif et devient maximal au bout de quelques jours. Les injections d’héparine sont donc poursuivies pendant quelques jours (en général après une dizaine de jours) et peuvent être suspendues quand le traitement oral est équilibré.

Médicament générique
Médicament ayant des présentations disponibles sans ordonnance.

Actualités

TOBI est indiqué chez les patients atteints de mucoviscidose âgés de 6 ans et plus pour le traitement au long cours des infections pulmonaires chroniques dues à Pseudomonas aeruginosa (illustration).

TOBI (tobramycine) : approvisionnement tendu jusqu'en octobre 2016

ELETRIPTAN MYLAN est indiqué dans le traitement de la phase aiguë de la crise de migraine chez l'adulte, avec ou sans aura (illustration).

ELETRIPTAN MYLAN : suspension des AMM et rappel de tous les lots

AMBROXOL ARROW 0,6 % solution buvable est indiqué dans le traitement des troubles de la sécrétion bronchique de l'adulte (illustration).

AMBROXOL ARROW 0,6 % solution buvable : rappel de 5 lots