En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Mettre des gouttes dans le nez d’un petit enfant

Mis à jour : Mercredi 11 Avril 2012

Les gouttes administrées dans le nez ne sont pas très bien tolérées par les nouveau-nés ni par les nourrissons les plus jeunes. Habituellement, on les réserve aux enfants plus grands. Le médecin peut en prescrire lors de rhinopharyngites.

Comment se préparer ?

    Mouchez votre enfant. S’il est assez grand pour comprendre, prévenez-le que les gouttes peuvent passer dans le fond de la gorge. Plusieurs positions de l’enfant permettent de les lui administrer :
  • dans vos bras, la tête penchée en arrière, son bras autour de votre corps, l’autre tenu doucement par votre main libre ;
  • couché sur le dos avec un petit oreiller sous les épaules et la tête en arrière ;
  • couché sur le dos au bord du lit, la tête penchée vers l’arrière ;
  • assis, la tête penchée en arrière.

Comment les administrer ?

S’il est assez grand pour comprendre, demandez à votre enfant de respirer par la bouche. Insérez doucement l’extrémité du flacon ou du compte-gouttes dans une narine, si possible sans la toucher. Ne l’enfoncez pas de plus d’un centimètre. Versez le nombre de gouttes prescrit et veillez à ce que l’enfant garde la tête penchée en arrière pendant au moins cinq minutes. Lorsqu’il se redresse, laissez-le cracher le liquide qui a coulé dans sa bouche. S’il tousse, mettez-le immédiatement en position assise et surveillez sa respiration. Il est préférable d’éviter de moucher l’enfant pendant quelques minutes pour laisser le produit en contact avec les fosses nasales. Après usage, rincez le compte-gouttes ou la pipette à l’eau chaude et séchez-les.

Les aérosols administrés par le nez

Certains médicaments ou solutions de lavage des fosses nasales sont disponibles en spray (aérosol) administré par le nez. Pour les utiliser, bouchez une narine de l’enfant et demandez-lui d’inspirer au moment où vous effectuez une pression sur le flacon. La plupart de ces aérosols s’utilisent sans que l’enfant ne tienne sa tête en arrière : vérifiez le mode d’emploi sur la notice.

Actualités

Représentation en 3D de virus de l'hépatite A (illustration).

Vaccins anti-hépatite A adultes : mise à disposition d'unités britanniques d’AVAXIM 160 U

Les données des études cliniques, en cours de finalisation de publication, montrent un intérêt du baclofène chez une partie des patients alcoolodépendants (illustration).

Baclofène et alcool : RTU prolongée d'1 an en attendant la publication des études et l'AMM ?

L'inscription au répertoire des génériques ne préjuge pas de la commercialisation effective des spécialités inscrites (illustration).

Génériques : inscription de 6 nouveaux groupes au répertoire