En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

AGATHOL

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Protecteur cutané

Dans quel cas le médicament AGATHOL est-il prescrit ?

C'est une pommade protectrice et calmante qui contient de l'oxyde de zinc.

Elle est utilisée dans le traitement d'appoint des brûlures superficielles peu étendues.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament AGATHOL

AGATHOL baume : pommade ; tube de 50 g
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament AGATHOL

p 100 g
Oxyde de zinc3 g
Dioxyde de titane2 g
Baume du Pérou0,2 g
Lanoline+
Excipients : Cire d'abeille jaune, Lanoline, Olive huile, Paraffine liquide légère, Vaseline

Contre-indications du médicament AGATHOL

Cette pommade ne doit pas être utilisée dans les cas suivants :
  • allergie au baume du Pérou ou à la lanoline,

  • sur les lésions suintantes ou infectées,

  • dans les plis de la peau.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament ne contient que des substances présumées sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, ne l'utilisez pas de façon prolongée sans l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament AGATHOL

Appliquer une couche mince sur la peau préalablement nettoyée.

Recouvrir éventuellement d'une compresse de gaze stérile.

Posologie usuelle :

2 ou 3 applications par jour.

Effets indésirables possibles du médicament AGATHOL

Eczéma (présence de baume du Pérou et de lanoline).

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

DEPAKOTE est indiqué dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : tensions d'approvisionnement et contingentement en ville

Les collyres mydriatiques exposent les enfants à un risque de toxicité supérieur à celui des adultes (illustration).

Collyres mydriatiques chez l'enfant : des effets indésirables graves mais évitables

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence