En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

AMYCOR

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Antifongique local

Dans quel cas le médicament AMYCOR est-il prescrit ?

Ce médicament d'action locale contient un antifongique de la famille des imidazolés.

Il est utilisé dans le traitement de certaines maladies de la peau, des ongles et des muqueuses, dues à des champignons microscopiques (mycoses) : candidose, pityriasis versicolor, dermatophyties...

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament AMYCOR

AMYCOR : crème pour application locale ; tube de 15 g
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 3,63 €.
AMYCOR : solution pour application locale ; flacon pulvérisateur de 15 ml
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 3,47 €.
AMYCOR : poudre pour application locale ; flacon poudreur de 15 g
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 3,63 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament AMYCOR

p 100 gp 100 mlp 100 g
Bifonazole1 g1 g1 g
Alcool+
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament AMYCOR

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie aux antifongiques de la famille des imidazolés.

Attention

Évitez d'utiliser ce médicament, notamment chez l'enfant, de manière prolongée et sur des surfaces étendues ou profondément lésées, sans l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Rincez abondamment en cas de contact accidentel avec les yeux.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu : seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel de son utilisation dans votre cas.

Mode d'emploi et posologie du médicament AMYCOR

Dans tous les cas, le médicament doit être appliqué après lavage et séchage soigneux de la zone à traiter.

Crème : appliquer directement sur les lésions et masser pour faire pénétrer. Dans les plis de la peau, la crème doit être appliquée en petite quantité pour limiter le risque de macération.

Solution : après agitation du flacon, pulvériser sur les lésions en respectant une distance d'au moins 10 cm, puis masser pour faire pénétrer.

Poudre : destinée aux lésions des orteils, elle est, dans certains cas, également pulvérisée dans les chaussures (traitement préventif des rechutes).

Posologie usuelle :

1 application par jour.

La forme utilisée (crème, solution, poudre) et la durée du traitement varient selon les cas.

Conseils

En cas de candidose, évitez d'utiliser des savons acides ; ils favorisent la multiplication des champignons.

En cas de lésion importante des ongles des orteils, un meulage préalable par un pédicure facilite l'action du médicament.

Une transpiration excessive contribue au développement des lésions dues à des champignons. Le port de chaussettes en fibre naturelle (coton, laine) est recommandé. La même paire de chaussures ne doit pas être portée deux jours de suite.

Effets indésirables possibles du médicament AMYCOR

Irritation cutanée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (7)

Le 02/03/2015 à 21:18
Anne
Je soigne un ongle de la main gauche avec la crème Amicor 1% j'aimerai savoir si je peux mettre un pansement après avoir mis cette crème. Merci

11 6
Le 23/05/2014 à 22:43
Modérateur
Bonjour doc,

Ce n'est pas sûr que ce soient des mycoses, il faudrait montrer vos jambes à un médecin pour qu'il fasse le diagnostic et vous donne le traitement adapté.

6 0
Le 21/05/2014 à 15:41
doc
bonjour , j ai des mycoses sur le tibia et le mollet au début rond aprés ça se propage et je sais pas quoi faire

0 0
Le 18/04/2012 à 09:36
Modérateur
@Alain : avez-vous réalisé un prélèvement de votre mycose en laboratoire d'analyses? Cela permettrait de savoir plus précisément quel médicament sera efficace. Par ailleurs, si l'application locale ne fonctionne pas, votre médecin pourra vous prescrire une forme orale. Ne vous inquiétez pas! Prenez rendez-vous avec votre médecin pour en discuter avec lui, et n'hésitez pas à solliciter l'avis d'un dermatologue.

4 0
Le 07/04/2012 à 19:35
Alain
Bonjour, alors voilà mon problème : j'ai des mycoses sur le pénis. mon médecin m'avait tout d'abord prescrit la pommade "mycoster" mais celle-ci étant inefficace, m'a prescrit amycor 1% seulement elle ne fonctionne toujours pas alors que cela fait maintenant 1 mois que je me l'applique une fois par jour. Je ne sais plus quoi faire... Je désespère même vu qu'aucune pommade ne marche !

16 0
Le 08/05/2011 à 21:48
Modérateur
@bernard : A priori il ne devrait pas y avoir de problème à changer la forme de ce médicament. Parlez-en à votre médecin, il saura vous conseiller.

5 0
Le 08/05/2011 à 11:22
bernard
Bonjour j'ai besoin d'un petit renseignement. Actuellement à cause d'une mycose entre les jambes, j'utilise une poudre "Amycor 1%". Je souhaiterais savoir si je peux utiliser la même chose, mais en crème ou en pulvérisateur. Merci de me répondre s'il vous plaît.

19 5

Actualités

DEPAKOTE est indiqué dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : tensions d'approvisionnement et contingentement en ville

Les collyres mydriatiques exposent les enfants à un risque de toxicité supérieur à celui des adultes (illustration).

Collyres mydriatiques chez l'enfant : des effets indésirables graves mais évitables

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence