En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

MILLIGYNON

Mis à jour : Jeudi 18 Juin 2009

Contraceptif oral

18/06/2009 : ce médicament est en arrêt de commercialisation. Il n’est plus disponible en pharmacie ou ne le sera bientôt plus.

Si vous devez prendre ce médicament, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien qui pourront vous conseiller un autre traitement.

Le document ci-dessous représente la dernière fiche publiée par Vidal concernant ce médicament et ne préjuge en rien des évolutions ayant pu survenir postérieurement à cette publication.

Dans quel cas le médicament MILLIGYNON est-il prescrit ?

C'est un contraceptif oral. Il contient un progestatif seul (sans estrogène associé). Tous les comprimés ont une composition identique. Ce contraceptif est dit microdosé car il contient une très faible dose d'hormone.

Présentations du médicament MILLIGYNON

MILLIGYNON : comprimé (blanc) ; boîte de 3 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I)

Composition du médicament MILLIGYNON

p cp
Noréthistérone acétate0,6 mg
Lactose+

Contre-indications du médicament MILLIGYNON

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Attention

Ce mode de contraception n'est pas adapté aux femmes qui souffrent de kystes des ovaires ou de mastopathies.

Une surveillance médicale et des analyses sont nécessaires avant et pendant la contraception orale. Cette surveillance sera renforcée en cas d'antécédent d'infection des trompes ou de grossesse extra-utérine.

L'efficacité contraceptive des progestatifs microdosés n'est pas absolue. Il est d'autant plus important de veiller à la régularité de la prise.

En cas d'arrêt des règles pendant plus de deux cycles consécutifs, l'absence de grossesse doit être vérifiée avant de poursuivre la contraception.

Interactions du médicament MILLIGYNON avec d'autres substances

L'efficacité contraceptive de ce médicament peut être diminuée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la contraception, du fait d'un oubli ou d'un retard de pilule, interrompez immédiatement la prise des comprimés. La grossesse pourra être poursuivie normalement si vous le désirez.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel mais son usage est possible pendant l'allaitement après avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament MILLIGYNON

Prendre régulièrement, et sans oubli, 1 comprimé par jour pendant 28 jours consécutifs, sans interruption entre 2 plaquettes. Cette pilule doit être impérativement prise chaque jour à la même heure. La contraception n'est pas assurée pendant la durée de la première plaquette : une contraception complémentaire est nécessaire (préservatif, diaphragme, spermicide...).

En cas de première contraception orale ou de reprise d'une contraception interrompue temporairement, prendre le premier comprimé le premier jour des règles.

En cas de changement de contraceptif, prendre le premier comprimé le lendemain et à la même heure que le dernier comprimé de la plaquette du précédent contraceptif.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse : suivre les indications du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé :
  • retard de moins de 3 heures : prendre le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle ;

  • retard de plus de 3 heures : prendre le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle, mais la sécurité contraceptive n'est plus assurée et une méthode complémentaire doit être employée pendant 15 jours (spermicide, préservatif, diaphragme).

En cas de vomissements ou de diarrhée survenant juste après la prise du comprimé (sans rapport avec la prise du contraceptif), prendre un autre comprimé. Si ces troubles durent plus de 3 heures, la sécurité contraceptive n'est plus assurée et une méthode complémentaire doit être employée pour le cycle en cours.

Effets indésirables possibles du médicament MILLIGYNON

Irrégularité des cycles en début de traitement.

Saignement entre les règles, œdèmes périodiques, douleur ou tension des seins.

En cas d'antécédent de jaunisse ou de démangeaisons au cours d'une grossesse : risque de récidive lors de la prise de ce contraceptif.

Laboratoire Bayer Santé

Actualités

Le traitement par FERTIFOL doit débuter à partir du mois précédant la conception et jusqu'à 3 mois après la conception, sans interruption (illustration).

FERTIFOL 400 µg comprimé : nouvelle spécialité d'acide folique

Le stérilet MIRENA comporte un réservoir (partie blanche) diffusant en continu une petite quantité de lévonorgestrel (© BAYER US).

MIRENA : hausse des signalements d'événements indésirables, enquête française et européenne en cours

Ce pictogramme sera apposé sur la boîte des médicaments interdits pendant la grossesse en raison de leur risque tératogène et foetotoxique.

Médicaments tératogènes ou foetotoxiques : des pictogrammes sur toutes les boîtes à partir de mi-octobre