En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

OLIGOSOL SOUFRE

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Oligo-élément

Dans quel cas le médicament OLIGOSOL SOUFRE est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des éléments minéraux traces (oligo-éléments).

Il est utilisé comme modificateur de terrain, en particulier dans les cas d'affections récidivantes de la peau, des articulations, du nez, de la gorge et des oreilles.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament OLIGOSOL SOUFRE

OLIGOSOL SOUFRE : solution buvable ; boîte de 28 ampoules de 2 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament OLIGOSOL SOUFRE

p amp
Thiosulfate de sodium300 μg
soit soufre122 μg
Excipient : Eau purifiée

Attention

Les oligo-éléments aident l'organisme à combattre les maladies, mais leur action n'est généralement pas suffisante pour permettre la guérison d'affections graves ; un traitement spécifique est alors nécessaire.

Fertilité, grossesse et allaitement

Aux doses préconisées, les oligo-éléments sont présumés sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, par mesure de prudence, ne les utilisez pas sans prendre l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament OLIGOSOL SOUFRE

La solution est prise par voie sublinguale, de préférence le matin à jeun, ou éventuellement 15 minutes avant un repas, ou le soir au coucher : garder le contenu de l'ampoule sous la langue 1 à 2 minutes avant de l'avaler.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 1 ou 2 ampoules par jour.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence

Représentation en 3D de virus de l'hépatite A (illustration).

Vaccins anti-hépatite A adultes : mise à disposition d'unités britanniques d’AVAXIM 160 U

Les données des études cliniques, en cours de finalisation de publication, montrent un intérêt du baclofène chez une partie des patients alcoolodépendants (illustration).

Baclofène et alcool : RTU prolongée d'1 an en attendant la publication des études et l'AMM ?