En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

OLIGOSOL ZINC-NICKEL-COBALT

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Oligo-élément

Dans quel cas le médicament OLIGOSOL ZINC-NICKEL-COBALT est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des éléments minéraux traces (oligo-éléments).

Il est utilisé comme modificateur de terrain, en particulier au cours des régimes amaigrissants.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament OLIGOSOL ZINC-NICKEL-COBALT

OLIGOSOL ZINC-NICKEL-COBALT : solution buvable ; boîte de 28 ampoules de 2 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament OLIGOSOL ZINC-NICKEL-COBALT

p amp
Zinc67,4 μg
Nickel72,6 μg
Cobalt72,6 μg
Glucose+
Excipients : Eau purifiée, Glucose anhydre

Fertilité, grossesse et allaitement

Aux doses préconisées, les oligo-éléments sont présumés sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, par mesure de prudence, ne les utilisez pas sans prendre l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament OLIGOSOL ZINC-NICKEL-COBALT

La solution est prise par voie sublinguale de préférence le matin à jeun ou éventuellement 15 minutes avant un repas ou le soir au coucher : garder le contenu de l'ampoule sous la langue 1 à 2 minutes avant de l'avaler.

Posologie usuelle :

  • Adulte : 2 ou 3 ampoules par jour.

Conseils

La prise de ce médicament ne dispense pas des mesures diététiques que peut vous conseiller votre médecin.

Effets indésirables possibles du médicament OLIGOSOL ZINC-NICKEL-COBALT

Affection de la peau de fréquence indéterminée.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

DEPAKOTE est indiqué dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : tensions d'approvisionnement et contingentement en ville

Les collyres mydriatiques exposent les enfants à un risque de toxicité supérieur à celui des adultes (illustration).

Collyres mydriatiques chez l'enfant : des effets indésirables graves mais évitables

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence