En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

XATRAL

Mis à jour : Mardi 18 Octobre 2016

Alphabloquant

Dans quel cas le médicament XATRAL est-il prescrit ?

Ce médicament appartient à la famille des alphabloquants. Il lutte contre la contraction des voies urinaires.

Il est utilisé dans le traitement des troubles urinaires dus à un adénome de la prostate.

Il est également utilisé lorsque l'augmentation de volume de la prostate bloque l'évacuation des urines (rétention urinaire) et rend nécessaire la pose d'une sonde urinaire.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament XATRAL

XATRAL 2,5 mg : comprimé (blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 8,72 €.
XATRAL LP 10 mg : comprimé à libération prolongée (jaune et blanc) ; boîte de 30
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 30 % - Prix : 15,39 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament XATRAL

p cpp cp LP
Alfuzosine chlorhydrate2,5 mg10 mg
Lactose+
Huile de ricin+
Excipients communs : Cellulose microcristalline, Hypromellose, Magnésium stéarate, Povidone
Autres excipients (spécifiques à certaines formes) : Éthylcellulose, Fer jaune oxyde, Lactose monohydrate, Macrogol 400, Mannitol, Ricin huile hydrogénée, Silice colloïdale hydratée, Sodium carboxyméthylamidon, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament XATRAL

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • hypotension orthostatique,

  • insuffisance hépatique,

  • insuffisance rénale grave,

  • en association avec les médicaments contenant du ritonavir.

Attention

Des précautions sont nécessaires en cas d'insuffisance coronarienne.

Une hypotension orthostatique, due à la dilatation des vaisseaux sanguins, peut survenir dans les heures qui suivent la prise du médicament. Ce malaise, souvent précédé de vertiges et de sueurs, est favorisé par un passage trop brutal en position verticale (en se levant d'une chaise ou d'un lit). Les risques sont surtout importants les premiers jours du traitement, pendant lesquels il convient d'éviter les activités dangereuses. Ensuite l'organisme s'adapte au médicament. En cas de sensation d'étourdissement, allongez-vous quelques minutes et relevez-vous progressivement.

Les médicaments alphabloquants utilisés dans l'adénome de la prostate peuvent entraîner des complications en cas de chirurgie de la cataracte. Avant l'opération, prévenez le chirurgien de la prise, même ancienne, de ce médicament. Des mesures appropriées permettent d'éviter les complications.

Attention : conducteurCe médicament peut provoquer des sensations vertigineuses, des troubles visuels ou une fatigue, surtout en début de traitement. Assurez-vous que vous supportez bien ce médicament avant de conduire ou d'utiliser une machine dangereuse.

Interactions du médicament XATRAL avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les médicaments contenant du ritonavir : risque d'augmentation des effets indésirables.

Il peut interagir avec les médicaments contenant du kétoconazole, de l'itraconazole de la clarithromycine, de l'érythromycine et les antihypertenseurs, surtout les autres alphabloquants. Votre médecin adaptera la posologie pour limiter le risque d'hypotension orthostatique, mais il doit être parfaitement informé des médicaments que vous prenez conjointement.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament n'a pas d'indication chez la femme.

Mode d'emploi et posologie du médicament XATRAL

Ce médicament est pris de préférence après les repas.

Les comprimés à libération prolongée doivent être avalés entiers sans être croqués.

Posologie usuelle :

1 comprimé à 2,5 mg, 3 fois par jour, ou 1 comprimé LP à 10 mg le soir.

Conseils

Ce médicament ne permet pas de faire régresser la taille de l'adénome. C'est un traitement symptomatique qui facilite l'ouverture du sphincter urinaire. Il est utilisé lorsque l'ablation de l'adénome n'est pas justifiée (troubles modérés) ou doit être retardée pour une raison quelconque.

Effets indésirables possibles du médicament XATRAL

Fréquents : nausées, douleurs abdominales, hypotension orthostatique, sensations vertigineuses, malaises, maux de tête, fatigue.

Plus rarement : douleur thoracique, accélération du cœur, palpitations, bouche sèche, diarrhée, somnolence, œdèmes, rougeur du visage, éruption cutanée, démangeaisons.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (31)

Le 04/09/2015 à 20:39
Modérateur
Bonjour Kramos,

Nous ne comprenons pas trop non plus, le Xatral est indiqué en cas d'hypertrophie bénigne de la prostate, sans notion d'infection même ancienne.. Il faudrait demander à votre médecin ce qu'il attend de ce médicament, normalement prescrit pour lutter contre les symptômes provoqués par cette hypertrophie.

3 2
Le 09/08/2015 à 02:58
Kramos
Bonjour, Une prostatite datant de + de 30 ans et mal soignée a conduit mon urologue à prescrire xatral. Pourquoi prendre ce médicament alors qu'il me dit que ça ne rendra pas la souplesse de ma prostate (même si jene supporte pas tamsulite. Trop vieux pour ma vessie aussi, dit-il. Je comprends pas trop. Merci.

4 7
Le 07/08/2015 à 14:57
ben
j'ai l'impression de devenir impuissant avec xatral 10 que je prends depuis 4 mois.

27 7
Le 25/07/2015 à 19:41
Modérateur
Bonjour Françoise,

Les mentions légales de ce médicament ne précisent pas de risque particulier pour le cerveau, rassurez-vous. Ensuite pour l'utilisation en pédiatrie, il s'agit d'une utilisation de spécialiste, il faudrait le demander à ceux qui lui ont prescrit ce médicament, nous n'avons pas l'information sur la durée nécessaire du traitement (qui en plus doit varier selon les cas...).


4 1
Le 16/07/2015 à 09:29
françoise
Mon pt fils de deux ans et demi a pris pendant 6j du xatral 2,5 (1/2 matin et soir) pour faciliter le passage de calculs rénaux qui bloquent dans l'uretère avant la vessie. Il supporte bien et pour éviter la sonde il faudrait poursuivre, car le calcul progresse lentement. Y a-t-il des études sur l'enfant? Y a-t-il un risque sur le cerveau? Combien de temps peut-on poursuivre? Merci!

6 1
Le 04/06/2015 à 08:52
DARTAGNAN
BONJOUR NORDINE 31 : EN EFFET, EN TANT QU'UTILISATEUR DE XATRAL DEPUIS QUELQUES SEMAINES, J'AI AUSSI CONSTATÉ UNE AUGMENTATION DU PÉNIS, MAIS JE CROIS QUE C'EST NORMAL AVEC LES ALPHA-BLOQUANTS, EN TOUT CAS CE N'EST PAS GRAVE, AU CONTRAIRE CETTE AUGMENTATION EST BIEN RESSENTIE PAR LES HOMMES ?

3 3
Le 06/02/2015 à 16:06
nordine.31
bjr tout le monde je prends du xatral lp05 et je constate que mon penis prends du volume est ce normal

7 6
Le 08/12/2014 à 18:36
Modérateur
Bonjour Musique,

Etant donné que c'est un comprimé "LP", à libération prolongée, normalement il ne faut pas l'écraser (au mortier), comme il est possible de le faire avec le Xatral 2,5 et d'autres médicaments. Peut-être que le médecin prescripteur pourrait adapter la posologie (en passant à 4 x 2,5 par exemple ?) ?


1 7
Le 14/11/2014 à 19:36
musique
comment administrer du XATRAL LP par sonde gastrique je prends tous les conseils merci d'avance

3 0
Le 16/09/2014 à 17:12
Modérateur
Bonjour azuris,

L'association avec le Cialis doit être prudente, car elle expose à un risque d'hypotension orthostatique. Faites attention en vous levant. Une adaptation des doses peut être nécessaire si vous ressentez des étourdissements.

5 3
Lire tous les commentaires

Actualités

ESTREVA gel est indiqué dans le traitement hormonal des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées (illustration).

ESTREVA 0,1 % gel (estradiol) : remise à disposition normale

Baisse avancée du champ visuel due à un glaucome (illustration @National Eye Institute [NIH]).

Conservation de XALATAN (latanoprost) avant ouverture : désormais à température ambiante

Tubes de granules d'homéopathie (illustration).

Prévention de la grippe : il n'existe pas de "vaccin homéopathique", rappelle l'ANSM