En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

MIRENA

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Stérilet

Dans quel cas le médicament MIRENA est-il prescrit ?

Ce dispositif intra-utérin (DIU ou stérilet), qui contient une hormone proche de la progestérone, permet d'empêcher la fécondation, notamment par son action locale dans l'utérus. Le dispositif contient également du sulfate de baryum, opaque aux rayons X, qui permet de le voir sur les radiographies.

Il est utilisé comme contraceptif, notamment chez les femmes qui ont des règles abondantes et prolongées (ménorragies).

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MIRENA

MIRENA : dispositif intra-utérin ; boîte unitaire, sous poche stérile
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 110,85 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MIRENA

p dispositif
Lévonorgestrel52 mg
Baryum sulfate+
Polyéthylène+
Excipients : Baryum sulfate, Diméticone, Fer oxyde, Polyéthylène

Contre-indications du médicament MIRENA

Certaines situations ne permettent pas la pose de ce stérilet :
  • infection génitale en cours ou récente ;

  • cancer de l'utérus ou cancer hormonodépendant ;

  • saignements anormaux pouvant faire suspecter un cancer non diagnostiqué ;

  • malformation de l'utérus ;

  • maladie grave du foie ;

  • phlébite ou embolie pulmonaire en évolution ;

  • grossesse.

Attention

La sécurité contraceptive du dispositif n'est pas totale : il existe un très faible risque de grossesse malgré la présence de ce stérilet (estimé à 0,7 % tous les 5 ans). Cette grossesse peut se dérouler normalement, mais il peut également s'agir d'une grossesse extra-utérine, particulièrement en cas de douleurs abdominales basses survenant après un retard de règles. Un test de grossesse doit être pratiqué si un retard de règles de plus de 15 jours survient.

Des précautions sont nécessaires en cas de migraine, d'hypertension artérielle, d'antécédent d'accident cardiovasculaire (infarctus du myocarde par exemple), de malformation cardiaque. En cas d'aggravation des migraines, de survenue d'une jaunisse, d'une infection génitale, d'augmentation de la tension artérielle ou d'une maladie cardiovasculaire, le retrait du DIU pourra être envisagé.

Un examen gynécologique, comportant un frottis cervical, un examen des seins, la recherche d'une grossesse ou d'une maladie sexuellement transmissible doit être pratiqué avant l'insertion du stérilet. Une surveillance médicale régulière est nécessaire pour vérifier que le stérilet est en bonne position dans l'utérus.

Des douleurs, des saignements persistants ou des pertes vaginales peuvent être les signes d'une infection génitale et doivent vous conduire à consulter votre médecin.

En raison de la présence du progestatif (lévonorgestrel), l'utilisation de ce DIU peut entraîner une diminution de l'importance ou de la durée des règles. Néanmoins, si les règles ne surviennent pas dans les 6 semaines qui suivent les précédentes règles, un test de grossesse doit effectué.

Interactions du médicament MIRENA avec d'autres substances

Les médicaments contenant les substances suivantes sont susceptibles de diminuer l'efficacité des traitements hormonaux : carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, griséofulvine, rifabutine, rifampicine.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

La pose d'un stérilet est contre-indiquée pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la présence du stérilet, consultez rapidement votre médecin.

Allaitement :

La quantité d'hormone qui passe dans le sang, et donc dans le lait maternel, est très faible ; la pose d'un stérilet au lévonorgestrel est possible pendant l'allaitement.

Après un accouchement, un délai d'au moins 6 semaines est nécessaire avant la pose d'un dispositif intra-utérin.

Mode d'emploi et posologie du médicament MIRENA

Ce stérilet, vendu sur ordonnance, peut être posé par un médecin ou par une sage-femme.

La période propice à la mise en place correspond au début d'un cycle (derniers jours des règles).

Après une période de 5 ans, le stérilet doit être changé (le retrait peut se faire à tout moment du cycle).

Son retrait, par le médecin, sera facilité par la présence d'un fil intégré au dispositif et qui dépasse par le col de l'utérus.

Conseils

Certains hommes se plaignent de percevoir les fils du stérilet lors des rapports sexuels ; cette sensation peut être liée à une longueur inadéquate des fils.

Vous pouvez vérifier la présence du stérilet dans l'utérus, notamment après les règles, en essayant de sentir les fils avec les doigts.

Sauf avis contraire de votre médecin, vous pouvez utiliser des tampons périodiques, en privilégiant les modèles de type « court ».

Effets indésirables possibles du médicament MIRENA

Douleur ou saignement au moment de la pose. Des cas de malaise ou de crise d'épilepsie ont été observés.

Expulsion spontané du DIU.

Diminution de l'importance ou de la durée des règles.

Douleurs abdominales ou dorsales, acné ou autre problème de peau, tension des seins, maux de tête, migraine, pertes vaginales, dépression, nervosité, baisse de la libido, nausées, prise de poids, œdèmes.

Rarement : perforation de la paroi de l'utérus qui nécessite le retrait du DIU.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (209)

Le 28/03/2017 à 17:21
Sandra11 Autre professionnel de santé
Bonjour je souhaiterais savoir si cela est normal que depuis que j'ai mon stérilet c'est à dire depuis le 21 janvier 2011 je n'es plus mes règles sachant que ça fait plus de 5 ans que je l'ai et si il agit toujours .
J'ai 29 ans et célaborés ne me dérange pas du tout de ne plus avoir mes règles.

Etes-vous sûr de vouloir signaler ce commentaire aux modérateurs ?

0 0
Le 20/03/2017 à 11:35
Lolotte Profession non médicale / Autre
Bonjour, voilà mon expérience avec Miréna utilisatrice depuis 2001 j'en suis à mon 3 ème et aucun souci les 3 premier mois était un peu chaotique des douleurs dans le bas ventre une petite prise de poids des petits saignement mais tout rentre dans l'ordre au bout de 3 à 4 mois fin d'année je passerais à ma 4 ème pause et je ne changerais pas de contraception ma fille a aussi laisser posé un Miréna il y a 5 mois elle est aussi passer par des petit inconvénient mais tout est rentrer dans l'ordre depuis bonne journée à vous en espérant avoir rassuré quelques une d'entre vous :)

3 0
Le 03/03/2017 à 12:49
Chachaapaname Profession non médicale / Autre
Bonjour
Ma gynécologue m'a posé un Mirena il y a 1 mois. Tout s'est très bien passé pendant une petite semaine, puis depuis (soit 3 semaines) j'ai des saignements en continue. Je l'ai appelé elle m'a dit que ca pouvais durer une semaine.... sauf que maintenant j'en suis à trois! C'est un peu long. Est ce normal? Si oui combien de temps cela dure t'il? Je ne peux pas la joindre elle est en congé. Merci de votre réponse.

6 0
Le 06/03/2017 à 19:11
Modérateur
Bonsoir,

Désolé de cette réponse tardive... Cela dépend des femmes, cela peut stopper ou ne pas s'arrêter, en tout cas il faut, si ce n'est déjà fait, reconsulter...

0 0
Le 28/02/2017 à 16:19
Karimus Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Je me suis fais posé le stérilet Mirena début octobre 2016, suite à la pose j'ai eu des saignements presque tous les jours durant 3 semaines, ensuite plus de règles et pas d'effets secondaires non plus.
Mais depuis 1 semaine, j'ai des nausées, quelques douleurs abdominales et au niveau du dos, j'ai fais 2 tests de grossesses qui se sont avérés négatifs.
Dois-je m'inquiéter?
Merci

0 0
Le 16/03/2017 à 11:34
Modérateur
Bonjour, votre question s'assimile malheureusement à une demande d'avis personnalisé, qui est impossible à donner hors du cadre d'une consultation. Nous ne pouvons répondre qu'aux questions générales sur les médicaments ou les stratégies de santé.

0 0
Le 12/02/2017 à 18:13
Ddce Profession non médicale / Autre
Bonjour,
on m'a posé Mirena mi-décembre 2016. Très grosses douleurs pendant 1 jour une semaine après la pose, puis de temps en temps douleurs pendant 1/4 d'heure puis plus rien. Donc OK. Je n'ai plus mes règles, légers spotings, surtout au début, et quasiment plus rien. Seins gonflés, douloureux et avec un peu de liquide pendant un bon mois, avec une libido exacerbée (très très forte, à en devenir gênant), puis tout est rentré dans l'ordre à ce niveau là.
Par contre, mon visage est horrible : de grosses rougeurs joues + front ainsi que des sortes de boutons. En parallèle, importante prise de poids. Ces deux derniers symptômes sont-ils censés s'atténuer avec le temps ou bien sont-ils des symptômes plutôt installés, étant donné que je ne vois aucune évolution favorable ? Que faire pour y remédier ? Merci de votre retour.

5 3
Le 06/03/2017 à 19:09
Modérateur
Bonsoir,

Les hormones contenu dans ce stérilet peuvent expliquer une partie de ces symptômes. Pour les boutons, cela dépend, avez-vous eu des antécédents d'acné important ? En tout cas, i faut faire le point avec le médecin qui vous l'a posé, voir si des traitements de la peau peuvent vous aider..

1 0
Le 06/02/2017 à 14:19
R17 Profession non médicale / Autre
Bonjour, suite à ma première grossesse accouchement juillet 2o16 , pose sterilet mirena octobre 2016 saignements sans arrêt jusqu'en début décembre pas abondants mais assez pour porter des protections périodiques. Arrêt des saignements . Aujourd'hui février 2017 depuis hier douleurs de règles et perte de sang pas abondantes non plus ! Je pensais que le mirena arrêter les règles est il normal que 2 mois aucun saignements puis rd'un coup reprise de saignements donc retour de règles. ??? Merci
Ps à part perte de cheveux un peu plus forte qu'au paravent aucun autre effet indésirables.

1 0
Le 10/02/2017 à 21:55
Modérateur
Bonsoir,

Oui cela peut arriver, comme cela peut à nouveau cesser... Par contre si ces saignements sont abondants et ne s'arrêtent pas il faut en parler à votre médecin.

1 0
Le 03/02/2017 à 00:25
Chepulatin32 Profession non médicale / Autre
Bonsoir , jai le stérilet mirena depuis 2 ans , jai toujours mes règles par la suite mais vraiment moins abondantes et moins longues ... sauf que aujourd'hui ça fait 4 mois que j'ai plus de règles ... prise de sang et test pipi négatif , selon le doc j'aurais supposément des kystes aux ovaires .. toujours pas eu d'écho (moyen de pression de ses travailleurs) donc plus long avoir un rendez vous ... le mois passé je ressens de grosse crampe au ventre côté gauche près de mon ovaire , je vais faire pipi et une ptite poche de sang a fendu en tombant sur la paroit de la toilette , un kyste?? Aucune idée j'étais au chalet avec mon amoureux à 2h de la civilisation ... mais depuis aucun retour de règle ...
après 2 ans le stérilet peut il décider d'arreter les menstruations tout d'un coup ?

3 1
Le 10/02/2017 à 21:51
Modérateur
Bonsoir,

Oui cela peut arriver que les règles s'arrêtent sous stérilet, tout de suite ou à distance. Pour la crampe et la perte, par contre, je ne sais pas s'il s'agit d'un kyste... Il va falloir de toute façon faire une écho... Lorsque ce sera possible..

1 0
Le 31/01/2017 à 20:51
Heidi Profession non médicale / Autre
Je suis tombée enceinte malgré mon sterilet.
Est-ce qu'il y a des risques pour le bébé si la grossesse est poursuivi ?
Je m'inquiète en particulier de la diffusion d'hormones pendant la gestation.

Merci par avance pour votre réponse,

0 1
Le 03/02/2017 à 20:53
Modérateur
Bonsoir,

Le risque n'est pas lié aux hormones, mais éventuellement une infection... Après, l'enlever augmente le risque de fausse couche... Donc tout dépend comment il est positionné, du contexte;. Il faut donc en discuter avec votre gynéco pour choisir la meilleure solution.

0 0
Le 24/01/2017 à 12:39
Aliceandjack Profession non médicale / Autre
Bonjour

Suite à la pose du mirena j ai ressentie une douleur au niveau de l ovaire droit et cette douleur m irradie la jambe droite, elle se calme quand je prends du spasfon et doliprane. Cela fait 10 jours que je le porte et la douleur ne part pas et j'ai toujours mes règles.
Je vois mon docteur dans une semaine
Dois-je m'inquiéter ?

0 0
Le 27/01/2017 à 17:13
Modérateur
Bonjour,

Il faut que ce médecin vérifie si c'est lié au ""traumatisme"" de l'insertion ou à un problème local, et surtout, qu'il arrange ce problème. Difficile de vous en dire plus sans savoir de quoi il s'agit (il faut vous examiner...).

1 0
Le 25/11/2016 à 10:39
Nas78 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
J'ai 38 ans et j'ai l'endométriose(hémorragie et douleur), et sans enfant. on m'a prescrit d'abord les hormones par la voie orale comme Lutényl que ne supportais pas , et puis on m'a fait un curetage posé un stérilet Miréna, il y a 3 semaine. Après la pose mon gynéco a conseillé de continuer Lutényl encore pour 10 jours et puis j'ai arrêté ... 4 jours après les saignements sont revenus mais pas très abondants comme avant, et ça a duré mnt 10 jours et j'ai des douleurs ... j'ai peur mais je ne veux pas déranger le gynéco pour rien surtout que à 5eme jours je les ai appelé et on m'a dit c'est Normal. Avec mon problème de l'endométriose, c'est mon dernière chance pour garder l'utérus, je suis prête à attendre et supporter encore les douleurs.
ma question c'est que ces saignements peuvent durer combien de temps , pour que l'utérus s'adapte à Miréna.

0 3
Le 25/11/2016 à 17:25
Modérateur
Bonjour,

Cela dépend totalement des femmes, mais si au bout de 2 mois vous avez toujours mal, ou si ces douleurs s'intensifient, il faut quand même le rappeler, ne serait-ce que pour être rassurée;.. Ce'st compliqué comme situation;.. Bon courage à vous.

2 0
Lire tous les commentaires

Actualités

DEPAKOTE est indiqué dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : tensions d'approvisionnement et contingentement en ville

Les collyres mydriatiques exposent les enfants à un risque de toxicité supérieur à celui des adultes (illustration).

Collyres mydriatiques chez l'enfant : des effets indésirables graves mais évitables

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence