En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

REPEVAX

Mis à jour : Mardi 18 Octobre 2016

Vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la polio et la coqueluche

Dans quel cas le médicament REPEVAX est-il prescrit ?

Ce vaccin est composé d'anatoxines (diphtérie, tétanos et coqueluche), de virus tués (polio) et d'antigènes immunisants (coqueluche). Il contient des doses réduites d'antigènes diphtériques, tétaniques et coquelucheux. Il ne contient par ailleurs aucun germe vivant.

Il est utilisé dans la prévention de la diphtérie, du tétanos, de la coqueluche et de la poliomyélite, en rappel à partir de l'âge de 3 ans.

Présentations du médicament REPEVAX

REPEVAX : suspension injectable ; seringue préremplie de 0,5 ml
- Remboursable à 65 % - Prix : 23,85 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament REPEVAX

p seringue
Anatoxine diphtérique purifiée≥ 2 UI
Anatoxine tétanique purifiée≥ 20 UI
Antigènes coquelucheux15,5 μg
Virus poliomyélitiques inactivés de types 1, 2 et 380 UD
Excipients : Aluminium, Aluminium phosphate, Eau ppi, Formaldéhyde, Glutaral, Néomycine, Phénoxyéthanol, Polymyxine B, Polysorbate 80, Sérum albumine bovine, Streptomycine

Contre-indications du médicament REPEVAX

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de réaction allergique ou de troubles graves, notamment neurologiques, apparus après une précédente injection de la même association de vaccins.

Attention

En cas de fièvre élevée, de maladie aiguë, il est préférable de différer la vaccination.

De la néomycine, de la streptomycine, du formaldéhyde et de la polymyxine B sont utilisés pour fabriquer ce vaccin. Ces substances persistent en infime quantité dans la solution injectable. Par prudence, ce médicament ne doit pas être administré chez les personnes qui y sont allergiques.

Comme pour tous les vaccins, des cas exceptionnels de réactions allergiques graves ont été constatés ; ce risque justifie la nécessité de réaliser la vaccination en milieu médical où un traitement d'urgence pourra être entrepris sans délai.

Un malaise (évanouissement) peut survenir après toute vaccination, voire même avant, en particulier chez les adolescents, en réaction au stress de la piqûre. Signalez à votre médecin tout antécédent de sensation de malaise à l'occasion d'une vaccination.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce vaccin pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Son usage est déconseillé.

Mode d'emploi et posologie du médicament REPEVAX

Bien agiter la seringue avant l'emploi, la réchauffer à température ambiante si nécessaire. L'injection est généralement réalisée par voie intramusculaire dans l'épaule.

Posologie usuelle :

1 dose par rappel, à réaliser selon les intervalles définis dans le calendrier vaccinal.

Chez les adolescents et les adultes de 40 ans ayant un statut vaccinal incomplet ou inconnu, une dose permet de protèger contre la poliomyélite et la coqueluche, et dans la plupart des cas également contre le tétanos, la diphtérie. Deux doses supplémentaires de vaccin diphtérique et tétanique sont nécessaires 1 mois et 6 mois après la première dose pour optimiser la protection.

Conseils

Les réactions fébriles dues aux vaccins peuvent être combattues avec du paracétamol.

Pour garder son efficacité, ce médicament doit être conservé entre + 2 °C et + 8 °C (partie la plus froide du réfrigérateur). Toutefois, une rupture de la chaîne du froid pendant une durée limitée (quelques heures à température ambiante inférieure à 25 °C) ne devrait pas prêter à conséquence. En pratique, en cas de nécessité, un délai de quelques heures peut séparer l'achat du vaccin en pharmacie de son stockage au réfrigérateur ou de la vaccination.

Ce vaccin ne doit pas être congelé.

Effets indésirables possibles du médicament REPEVAX

Réaction douloureuse, rougeur ou œdème au point d'injection.

Réaction fébrile (38 ° à 39 °C) pendant 1 ou 2 jours.

Diarrhée, vomissement.

Maux de tête, nausées, douleurs musculaires ou articulaires, lors des études chez l'adulte et l'adolescent.

Des atteintes des nerfs périphériques (syndrome de Guillain-Barré) ont été très rarement observées après l'administration de vaccins contenant l'anatoxine tétanique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (25)

Le 28/10/2015 à 11:43
Modérateur
Bonjour Maery,

Il est un peu tard pour vous répondre. Si le vaccin a été correctement conservé au froid, il peut être utilisé.

2 0
Le 19/10/2015 à 18:51
Maery
Bonjour, J'ai mon vaccin depuis plusieurs mois dans mon frigo, il est bien conservé entre +2 et +8°C. Le chaine du froid n'avait pas été rompue car en mon médecin n'avait pas vu que j'avais déjà fait mon rappel. Aujourd'hui mon conjoint a son rappel et sachant qu'il n'est pas périmé est-ce qu'il peut l'utiliser pour son rappel ? Merci cordialement

5 0
Le 16/04/2015 à 21:48
Modérateur
Bonjour Kali,

C'est effectivement en dehors des recommandations officielles, mais il s'agit d'un vaccin plutôt atténué par rapport au DTP classique, ce qui laisse espérer qu'il n'y ait pas de risque particulier de l'avoir fait à cet âge. Mais oui, normalement c'est à partir de 3 ans (rappel à l'âge de 6 ans en général).

1 0
Le 28/03/2015 à 00:47
kali
Bonjour Mon bébé de 7 mois à eu une injection de repevax en primovaccination. Je suis très inquiète je viens de lire partout qu'il est interdit en dessous de 3 ans et uniquemnt en rappel... Il a déjà eu tétravac il y a 2 mois... est ce dangereux ???? Cet honteux pour ce pédiatre d'avoir fait cela !!!!

0 0
Le 20/02/2015 à 12:54
mini
Bonjour. Mon bebe de 8 mois a eu repevax est ce dangereux pour alors que c est indique a partir de huit mois. Le pediatre a refait pertavac. Merci

0 4
Le 23/12/2014 à 20:59
Modérateur
Bonjour Margot,

Non,rassurez-vous, ce vaccin n'a pas de pouvoir "infectant" (particules désactivées d'agent infectieux) donc peut être administré pendant l'allaitement.

0 1
Le 02/12/2014 à 16:23
Margot
Bonjour, J'ai 24 ans, ma fille a un mois et j'allaite ... J'ai fait un vaccin en 93 nommé tetracoq puis en 2003 infanriix tetra... Dois je refaire le vaccin repevax? Et est ce dangereux pour mon bebe?! Je vous remercie pour votre reponse Cordialement

5 0
Le 08/09/2014 à 14:00
Modérateur
Bonjour Phil, L'aluminium est présent dans les 4 vaccins utilisés en France pour vacciner contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite.

6 6
Le 27/08/2014 à 23:20
phil
Bonsoir, existe-t-il un équivalent du Repevax qui ne contienne pas d'aluminium en excipient? Merci pour la réponse.

30 10
Le 09/03/2014 à 09:19
ledeba
www.legeneraliste.fr-/... ansm.sante.fr-/... www.academie-/... www.dailymotion.com-/...

3 5
Lire tous les commentaires

Actualités

Tubes de granules d'homéopathie (illustration).

Prévention de la grippe : il n'existe pas de "vaccin homéopathique", rappelle l'ANSM

CREON et EUROBIOL se composent  d’enzymes pancréatiques destinées à se substituer aux enzymes pancréatiques humaines (illustration).

Délivrance de CREON et d'EUROBIOL : désormais sur prescription médicale

L'alprazolam est une benzodiazépine anxiolytique dont l'arrêt doit toujours être très progressif afin d'éviter les réactions de sevrage (illustration).

ALPRAZOLAM ZENTIVA : rappel de lots et rupture de stock