En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

SPIRIVA

Mis à jour : Jeudi 20 Avril 2017

Bronchodilatateur

Dans quel cas le médicament SPIRIVA est-il prescrit ?

Ce médicament est un bronchodilatateur de longue durée d'action qui appartient à la famille des anticholinergiques (atropiniques). Il agit localement contre la contraction anormale des muscles de la paroi des bronches. Son action est rapide (quelques minutes) et se poursuit plusieurs jours.

Il est utilisé dans le traitement continu de la bronchite chronique de type obstructif (BPCO), c'est-à-dire associée à un rétrécissement du diamètre des bronches.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SPIRIVA

SPIRIVA : poudre pour inhalation en gélule ; boîte de 30 gélules avec dispositif pour inhalation Handihaler
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 32,05 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SPIRIVA

p gél
Tiotropium18 μg
Excipient : Lactose monohydrate

Attention

Ce médicament doit être pris régulièrement. Il n'est pas destiné au traitement d'un épisode aigu de bronchite chronique. Lorsque les doses habituellement efficaces deviennent insuffisantes et que les difficultés respiratoires s'accentuent, un traitement complémentaire (par corticoïde ou antibiotique) est nécessaire.

Des précautions sont nécessaires en cas d'adénome de la prostate, de glaucome à angle fermé ou d'un rétrécissement du col de la vessie.

Ce médicament, s'il est projeté accidentellement dans l'œil, peut provoquer un glaucome aigu chez les personnes prédisposées.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. Par prudence, son usage est déconseillé chez la femme enceinte ou chez celle qui allaite.

Mode d'emploi et posologie du médicament SPIRIVA

Ouvrir le capuchon protecteur et l'embout buccal. Placer une gélule dans la chambre centrale de l'inhalateur. Refermer l'embout buccal. Appuyer sur le bouton perforateur (bouton vert) puis relâcher. La gélule est ouverte et la poudre est prête à être inhalée. Expirer profondément puis placer l'embout buccal à l'entrée de la bouche et inspirer.

L'inhalation doit être faite au cours d'une inspiration profonde, précédée d'une expiration forcée. Il est ensuite nécessaire de retenir sa respiration quelques instants.

Posologie usuelle :

  • Adulte de plus de 18 ans : inhaler le contenu d'une gélule, 1 fois par jour, de préférence à heure fixe.

Conseils

Lisez attentivement la notice du médicament avant son emploi.

N'hésitez pas à demander une démonstration du maniement de cet appareil à votre médecin ou votre pharmacien.

Pensez à nettoyer l'appareil d'inhalation avec de l'eau une fois par mois. Le capuchon de protection permet d'éviter l'inhalation accidentelle de poussières ou de corps étrangers qui pourraient se déposer dans l'embout en l'absence de protection ; veillez à le remettre en place après chaque inhalation.

Effets indésirables possibles du médicament SPIRIVA

Très fréquent : sécheresse de la bouche.

Fréquents : constipation, candidose, sinusite, mal de gorge, saignement de nez.

Peu fréquents : réaction allergique, tachycardie, palpitations, troubles urinaires.

Comme pour tout produit inhalé, la prise de ce médicament peut provoquer une aggravation paradoxale des difficultés respiratoires : dans ce cas, ne poursuivez pas le traitement sans avis médical.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (9)

Le 17/04/2017 à 19:45
stark745 Pharmacien
Je fais de l'emphysème et prend ONBREZ BREEZHALER ou SERETIDE 500 en alternance quel et le plus efficace des deux ?

0 0
Le 25/04/2017 à 10:30
Modérateur
Bonjour, l'efficacité des médicaments présente de fortes variations individuelles. Il est impossible de vous répondre. C'est à tester en accord avec votre médecin.

0 0
Le 11/10/2013 à 18:53
Modérateur
@zmelowitch : L'augmentation de la tension artérielle ne fait pas partie des effets indésirables décrits de Spiriva. Si cela persiste, n'hésitez pas à en parler à votre médecin.

3 4
Le 11/10/2013 à 00:09
zmelowich
L'utilisation de "spiriva" , ne pourrait-il pas, provoquer une montée de la tension arterielle, merci de bien vouloir m'en informer, meilleurs sentiments.

1 1
Le 07/03/2013 à 10:42
Modérateur
@white rose : En cas d'ingestion accidentelle d'une gélule de Spiriva, l'intoxication est peu probable compte tenu de la très faible quantité de substance absorbée lors de la prise orale.

5 8
Le 05/03/2013 à 11:09
white ros
j'ai avalé ma gélule avec mon café au lieu de l'inhaler... erreur, j'imagine, relativement fréquente chez les distraits, j'imagine que c'est sans conséquence, sinon le conditionnement serait différent, et il serait mentionné en rouge "ne pas avaler", pouvez-vous me confirmer que je suis dans le vrai ? Merci ! ;)

27 8
Le 30/11/2012 à 12:19
Orlando
J'ai 73 ans BCPO traité depuis 6 mois. Est-il vrai que les chances de survie sont de 3 ans ? Je ne retrouve plus mes forces d'avant, le moindre geste m'essouffle et m'angoisse ! Merci

59 11
Le 28/09/2012 à 17:53
Raoul
Bonjour, Message à faire suivre : La posologie prescrite par mon pneumologue est d'une capsule par jour. Or le conditionnement est de 5 capsules par plaquette. Serait-il incongru de demander au laboratoire d'envisager un conditionnement par 7 ? 

6 4
Le 21/03/2012 à 17:04
Modérateur
@Bernard95 : Seul votre pneumologue peut répondre à cette question... Demandez conseil à votre kinésithérapeute qui pourra vous apprendre à optimiser votre respiration avec des exerices adaptés (voir aussi www.eurekasante.fr/...).
Demandez également à votre pneumologue si une oxygénothérapie est adaptée à votre cas.

3 4
Le 21/03/2012 à 11:57
Bernard95
Ayant été admis en réa pour IRA sur IRCO avec intubation, je ne parviens plus à reprendre mon activité physique sans essoufflement, je deviens pratiquement impotent. Mon médecin m'a prescrit du Spiriva et de la kinésithérapie respiratoire. Pensez-vous que je pourrais un jour me relever ? J'ai bientôt 71 ans, toute ma tête et m'occupais de mon jardin sans problèmes. Merci de votre avis et salutations.

30 26

Actualités

Le traitement par FERTIFOL doit débuter à partir du mois précédant la conception et jusqu'à 3 mois après la conception, sans interruption (illustration).

FERTIFOL 400 µg comprimé : nouvelle spécialité d'acide folique

Le stérilet MIRENA comporte un réservoir (partie blanche) diffusant en continu une petite quantité de lévonorgestrel (© BAYER US).

MIRENA : hausse des signalements d'événements indésirables, enquête française et européenne en cours

Ce pictogramme sera apposé sur la boîte des médicaments interdits pendant la grossesse en raison de leur risque tératogène et foetotoxique.

Médicaments tératogènes ou foetotoxiques : des pictogrammes sur toutes les boîtes à partir de mi-octobre