En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

SÉDORRHOÏDE CRISE HÉMORROÏDAIRE

Mis à jour : Jeudi 20 Avril 2017

Antihémorroïdaire

Dans quel cas le médicament SÉDORRHOÏDE CRISE HÉMORROÏDAIRE est-il prescrit ?

Ce médicament d'usage local contient un anesthésique local (benzocaïne) et des substances anti-inflammatoires, antiseptiques et décongestionnantes.

Il est utilisé dans le traitement symptomatique des douleurs et des démangeaisons de l'anus, en particulier dues aux hémorroïdes.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament SÉDORRHOÏDE CRISE HÉMORROÏDAIRE

SÉDORRHOÏDE CRISE HÉMORROÏDAIRE : crème rectale ; tube de 30 g
- Non remboursé - Prix libre 
SÉDORRHOÏDE CRISE HÉMORROÏDAIRE : suppositoire ; boîte de 8
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament SÉDORRHOÏDE CRISE HÉMORROÏDAIRE

p 100 g p suppos
Benzocaïne2 g50 mg
Énoxolone930 mg23 mg
Dodéclonium bromure400 mg1,3 mg
Esculoside460 mg6 mg
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament SÉDORRHOÏDE CRISE HÉMORROÏDAIRE

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie aux anesthésiques locaux.

Attention

Des douleurs, un saignement anal qui persistent malgré le traitement peuvent être dus à une maladie autre que des hémorroïdes et nécessitent un avis médical. De même, tout saignement anal survenant chez une personne de plus de 50 ans doit faire l'objet d'une consultation médicale.

Attention : sportifSportif : les anesthésiques locaux ont été retirés de la liste des substances dopantes publiée dans les arrêtés du 20 avril et du 16 août 2004 par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament SÉDORRHOÏDE CRISE HÉMORROÏDAIRE

2 à 3 applications de crème ou 2 à 3 suppositoires par jour.

Le traitement doit être de courte durée (pas plus de quelques jours).

Conseils

La constipation chronique et les efforts excessifs de poussée sont les principaux facteurs déclenchants des crises d'hémorroïdes. Un régime riche en fibres alimentaires (fruits, légumes, céréales complètes), des boissons abondantes et un exercice physique régulier en limitent le risque.

En cas de crise, la consommation d'alcool ou de mets épicés peut accentuer les douleurs et la gêne. Une attention particulière doit être portée au nettoyage de la région anale afin de limiter les phénomènes d'irritation. Il est également conseillé de limiter les positions assises prolongées, qui peuvent avoir un effet aggravant sur la douleur.

Ce médicament peut être en accès libre dans certaines pharmacies ; néanmoins, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Les suppositoires doivent être conservés à l'abri de la chaleur.

Effets indésirables de ce médicament

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (12)

Le 15/06/2016 à 14:28
Ponpon Profession non médicale / Autre
Bonjour,

J'ai quelques questions, en espérant avoir des réponses.

J'ai des hémorroïdes depuis plusieurs mois, mon médecin m'a prescrit Sédorrhoïde que je prends depuis aujourd'hui. Je n'ai pas de saignement, la douleur n'est pas continue, elle vient une fois de temps en temps et peut durer plusieurs jours, comme en ce moment où je n'arrive pas vraiment à me vider et ça gratte pas mal.

En outre les hémorroïdes c'est à l'intérieur ? Mais j'ai comme un gonflement à l'extérieur, est-ce normal ?

Ensuite est-ce que ce traitement me permet de faire disparaitre les hémorroïdes totalement ? Et est-ce instantané ?

Je suis homosexuel (passif, ce serait trop simple autrement), je n'ai plus le loisir de pratiquer, quand le pourrai-je ?

Merci de votre réponse, je suis perdu et désespéré, je pensais qu'être jeune, avoir une assez bonne hygiène de vie me protégerait de ces désagréments... Je fais du sport, je ne bois que rarement d'alcool, je mange assez

1 2
Le 24/06/2016 à 16:22
Modérateur
Bonjour,

Ce traitement permet de calmer les symptômes. Ensuite, il faut éliminer d'autres facteurs de risque, comme la constipation. Mais si cela persiste, il faut reconsulter pour d'autres traitements. Rassurez-vous, vous finirez pas venir à bout du problème..

0 1
Le 17/01/2016 à 21:06
Lilou40 Profession non médicale / Autre
C'est une des crèmes et des suppos parmi les plus efficaces dans ce qui existe m'a dit la pharmacienne... Je pense que c'est vrai. Cependant, malgré que je mette tous les matins et tous les soirs de la crème Sedorrhoide + tous les soirs un suppo Sedorrhoide, mes hémorroïdes externes ont du mal à diminuer de volume. Je pensais qu'en 2-3 jours cela serait réglé, il n'en est rien. Peu d'amélioration de jour en jour. Je pense qu'à ce rythme là il va falloir 1 sem pour que ça devienne correcte.

5 1
Le 06/05/2014 à 01:17
Azerty
Bonsoir à tous J'ai eu des hémorroïdes il y a quelques années j'en ai vraiment souffert (2ans de souffrance), j'avais des démangeaisons lorsque j'etais en cours, il matriçait de sortir de la salle tellement c'était insupportable !!! J'ai décider de consulter un proctologue et depuis je suis totalement guéri, un vrai soulagement Je vous invite vivement a consulter un spécialiste c'est sur que c'est un peu délicat de montrer cette partie du corps a un médecin mais la guérison est trop importante J'ai consulté un médecin à l'hôpital Diaconesses Paris 12eme je vous recommande vivement de vous y présenter Bon courage à tous

3 1
Le 28/03/2014 à 16:08
Modérateur
@moi06 : Il faut consulter votre médecin généraliste ou éventuellement un spécialiste (proctologue). Un geste chirurgical est peut être nécessaire.

2 1
Le 26/03/2014 à 21:01
moi06
J'ai de nouveau des hemoroides, mais cette fois ça fait 2 semaines que ça dure et ça ne passe pas. je met des glaçons pdt que je suis dans mon bain mais le froid porte au coeur je ne peux donc pas le faire souvent. je met les suppos et la creme proctologue et sedoroide plus un traitement de daflon. que puis-je faire d'autre. Je ne mange pratiquement pu de peur d'avoir mal.

1 6
Le 20/12/2013 à 19:19
Modérateur
Bonjour moi06,

Cela signifie que vous avez un souci au niveau de l'exonération (constipation terminale on va dire), ce qui accentue la pression sur les hémorroïdes.

Il faudrait en parler à un médecin, il existe des médicaments et/ou techniques de rééducation ano-périnéale qui pourraient peut-être vous aider...

1 1
Le 17/12/2013 à 21:16
moi06
moi jai des selles molle depuis 1 semaine et la ce soir je saigne abondament.on ma prescrit cette creme mais je suis déjà seropositive et avec tres peut de defence imunitaire.je precise que vous aller peut etre trouver sa salle mais depuis quelques années j'ai un souci que je n'ai devoiler a personne ten jme sens honteuse.pour aller a la selle je suis obliger de la sortir avec mes doigts.

15 4
Le 14/05/2013 à 19:27
Modérateur
Bonjour Drioux,

Le fait de le garder un peu optimise les chances qu'il calme les douleurs.

En tout cas si vous avez du mal avec cette forme, ce produit existe aussi en crème, peut-être plus pratique pour vous ?

1 6
Le 07/05/2013 à 23:51
drioux
Suite à l'administration du suppositoire j'ai envie d'aller aux toilettes Je voulais savoir au bout de combien de temps je pouvais aller à la selle. Merci.

5 2
Le 17/01/2013 à 23:59
You
Bonsoir, ce soir j'ai décidé de prendre ce suppo mais la douleur est tjr la et c'est vraiment désagréable ! je n'arrive même pas à dormir malgré ma fatigue .. je sais pas s'il faut que je prenne quelque chose de plus fort.

3 5
Lire tous les commentaires

Actualités

Le traitement par FERTIFOL doit débuter à partir du mois précédant la conception et jusqu'à 3 mois après la conception, sans interruption (illustration).

FERTIFOL 400 µg comprimé : nouvelle spécialité d'acide folique

Le stérilet MIRENA comporte un réservoir (partie blanche) diffusant en continu une petite quantité de lévonorgestrel (© BAYER US).

MIRENA : hausse des signalements d'événements indésirables, enquête française et européenne en cours

Ce pictogramme sera apposé sur la boîte des médicaments interdits pendant la grossesse en raison de leur risque tératogène et foetotoxique.

Médicaments tératogènes ou foetotoxiques : des pictogrammes sur toutes les boîtes à partir de mi-octobre