En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

ALLERGIFLASH

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Collyre antiallergique

Dans quel cas le médicament ALLERGIFLASH est-il prescrit ?

Ce collyre contient un antihistaminique antiallergique.

Il est utilisé pour traiter les conjonctivites allergiques.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ALLERGIFLASH

ALLERGIFLASH : collyre ; boîte de 10 récipients unidoses de 0,3 ml
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ALLERGIFLASH

p ml
Lévocabastine0,5 mg
Excipients : Eau purifiée, Hydroxypropylbétadex, Phosphate disodique dodécahydrate, Phosphate monosodique dihydrate, Sodium chlorure

Attention

Ce médicament est destiné à être utilisé sur les conseils de votre pharmacien pour soulager les symptômes de l'allergie oculaire (picotement, larmoiement, yeux rouges, gonflement des paupières). Seules les conjonctivites allergiques déjà diagnostiquées sont susceptibles d'être traitées en automédication. En cas de persistance des symptômes, consultez votre médecin.

Attention : conducteurConducteur : l'instillation de ce collyre peut provoquer une gêne visuelle transitoire.

Interactions du médicament ALLERGIFLASH avec d'autres substances

Ce collyre peut interagir avec d'autres collyres : respectez un intervalle de 15 minutes entre deux instillations.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Le passage de ce médicament dans le sang est négligeable. Ce collyre peut être utilisé pendant la grossesse.

Allaitement :

N'utilisez pas ce collyre pendant l'allaitement sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ALLERGIFLASH

Tirer la paupière inférieure vers le bas tout en regardant vers le haut. Déposer les gouttes de collyre entre la paupière et le globe oculaire (cul-de-sac conjonctival).

Afin de diminuer le passage de la substance dans le sang, il est recommandé de comprimer les voies lacrymales (angle interne de l'œil) pendant 1 minute après l'instillation.

Une unidose permet une instillation dans les deux yeux.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant : 1 goutte, 2 à 4 fois par jour.

Le traitement ne doit pas dépasser plus de 5 jours sans avis médical.

Conseils

Compte tenu de son absence de toxicité, ce médicament peut être obtenu sans ordonnance, néanmoins un avis médical est nécessaire avant de l'utiliser chez l'enfant.

L'application correcte du produit peut nécessiter une aide.

Ce collyre ne contient pas de conservateur ; les unidoses doivent être jetées après l'instillation.

Effets indésirables possibles du médicament ALLERGIFLASH

Fréquents : douleur oculaire, vision floue.

Peu fréquents : gonflement des paupières.

Très rares : larmoiement, rougeur, irritation ou démangeaisons oculaires, maux de tête, urticaire, réaction allergique.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

DEPAKOTE est indiqué dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : tensions d'approvisionnement et contingentement en ville

Les collyres mydriatiques exposent les enfants à un risque de toxicité supérieur à celui des adultes (illustration).

Collyres mydriatiques chez l'enfant : des effets indésirables graves mais évitables

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence