En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

POVIDONE IODÉE MYLAN

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Antiseptique local

Dans quel cas le médicament POVIDONE IODÉE MYLAN est-il prescrit ?

Ce médicament est un antiseptique local qui contient de l'iode.

Il est utilisé pour l'antisepsie de la peau, des plaies et des brûlures superficielles peu étendues, et dans le traitement d'appoint des infections de la peau et des muqueuses.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament POVIDONE IODÉE MYLAN

POVIDONE IODÉE MYLAN 10 % : solution pour application cutanée ; flacon de 125 ml
- Remboursable à 30 % - Prix : 1,29 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament POVIDONE IODÉE MYLAN

p 100 ml
Povidone iodée10 g
Excipients : Acide citrique, Eau purifiée, Glycérol, Nonoxinol 9, Phosphate disodique dihydrate, Sodium hydroxyde

Contre-indications du médicament POVIDONE IODÉE MYLAN

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • antécédent d'allergie à la polyvidone iodée,

  • désinfection du matériel médicochirurgical (voir Attention),

  • nouveau-né,

  • grossesse (à partir du 4e mois, en cas d'utilisation prolongée),

  • allaitement, en cas de traitement prolongé.

Attention

Évitez l'usage prolongé de ce médicament, notamment chez l'enfant, sur les muqueuses et sur des surfaces étendues ou profondément lésées, sans l'avis de votre médecin : risque de passage d'iode dans le sang, susceptible d'entraîner une perturbation du fonctionnement de la thyroïde.

Par mesure de prudence, chez le nourrisson, procédez à des applications brèves et peu étendues, suivies d'un lavage à l'eau bouillie. Par ailleurs, ce médicament est contre-indiqué chez le nouveau-né.

Cet antiseptique ne convient pas pour la désinfection des ciseaux, rasoirs et autres objets potentiellement contaminants.

Interactions du médicament POVIDONE IODÉE MYLAN avec d'autres substances

L'association à d'autres antiseptiques est déconseillée : risque d'annulation de leurs effets ou de formation de substances caustiques (notamment avec les antiseptiques mercuriels).

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament contient de l'iode, susceptible de passer dans le sang de la femme enceinte ou dans le lait de celle qui allaite et de perturber le fonctionnement de la glande thyroïde de son enfant. Ce risque, théorique, n'est à prendre en compte qu'en cas d'utilisation prolongée.

Dans le doute, n'utilisez pas ce médicament plus de quelques jours sans avis médical et ne l'appliquez pas sur le mamelon si vous allaitez.

Mode d'emploi et posologie du médicament POVIDONE IODÉE MYLAN

La solution est utilisée pure ou diluée (1 volume de solution pour 9 volumes d'eau ou de sérum physiologique stérile).

En cas de plaie souillée, un nettoyage préalable suivi d'un rinçage soigneux est indispensable.

Conseils

Le simple lavage à l'eau et au savon permet d'éliminer la majorité des germes ; il doit être suivi d'un rinçage soigneux car le savon peut inactiver certains antiseptiques.

Tous les antiseptiques peuvent être contaminés par des germes : une fois ouvert, le flacon ne doit pas être conservé trop longtemps.

La coloration brune de la peau due au médicament s'élimine à l'eau ; de même, les taches sur les vêtements disparaissent après lavage.

Effets indésirables possibles du médicament POVIDONE IODÉE MYLAN

Irritation cutanée, eczéma de contact.

En cas d'emploi prolongé : perturbation du fonctionnement de la glande thyroïde.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

DEPAKOTE est indiqué dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium (illustration).

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : tensions d'approvisionnement et contingentement en ville

Les collyres mydriatiques exposent les enfants à un risque de toxicité supérieur à celui des adultes (illustration).

Collyres mydriatiques chez l'enfant : des effets indésirables graves mais évitables

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence