En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

MYCOHYDRALIN comprimé vaginal

Mis à jour : Mardi 18 Octobre 2016

Antifongique

Dans quel cas le médicament MYCOHYDRALIN comprimé vaginal est-il prescrit ?

Ce comprimé gynécologique contient un antifongique de la famille des imidazolés.

Il est utilisé dans le traitement local des mycoses du vagin, notamment des candidoses.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament MYCOHYDRALIN comprimé vaginal

MYCOHYDRALIN 200 mg : comprimé vaginal ; boîte de 3 avec applicateur
- Non remboursé - Prix libre 
MYCOHYDRALIN 500 mg : comprimé vaginal ; boîte de 1 avec applicateur
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament MYCOHYDRALIN comprimé vaginal

p cpp cp
Clotrimazole200 mg500 mg
Excipients : Acide lactique, Amidon de maïs, Calcium lactate pentahydrate, Cellulose microcristalline, Crospovidone, Hypromellose, Lactose monohydrate, Magnésium stéarate, Silice colloïdale anhydre

Contre-indications du médicament MYCOHYDRALIN comprimé vaginal

Ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'allergie aux imidazolés.

Attention

Ce médicament est disponible sans ordonnance. Il peut être utilisé sur les conseils de votre pharmacien en cas de réapparition de symptômes de mycose vaginale tels que : démangeaisons, brûlures, douleur vaginale durant les rapports sexuels, pertes blanches. Néanmoins, il est préférable de consulter un médecin dans les situations suivantes :
  • fièvre, nausées, vomissements ;

  • saignement vaginal, pertes blanches malodorantes ;

  • mal de dos, douleurs abdominales ;

  • si c'est votre première infection.

Si les symptômes persistent après 7 jours, consultez votre médecin.

N'utilisez pas de préservatif ou de diaphragme en latex comme moyen de contraception pendant le traitement : risque de rupture du préservatif ou du diaphragme par altération du latex.

Interactions du médicament MYCOHYDRALIN comprimé vaginal avec d'autres substances

Comme tout traitement vaginal, ce médicament peut diminuer l'efficacité contraceptive des crèmes et des ovules spermicides.

Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez un médicament contenant du tacrolimus ou du sirolimus.

Fertilité, grossesse et allaitement

L'effet de ce médicament pendant la grossesse ou l'allaitement est mal connu. L'évaluation du risque éventuel lié à son utilisation est individuelle : demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament MYCOHYDRALIN comprimé vaginal

Le comprimé doit être introduit profondément dans le vagin, à l'aide de l'applicateur fourni, de préférence le soir au coucher.

Pour plus de facilité, il est recommandé de procéder en position couchée sur le dos, genoux repliés. Rester allongée pendant 5 à 10 minutes après l'insertion du comprimé.

Posologie usuelle :

  • Femme adulte : 1 comprimé à 200 mg par jour, pendant 3 jours consécutifs, ou 1 comprimé à 500 mg en une prise unique (si les symptômes persistent au-delà de 3 jours, un deuxième comprimé à 500 mg peut être utilisé).

Conseils

Lavez l'applicateur à l'eau chaude après l'application.

En cas de sécheresse vaginale, il est possible que le comprimé ne se désagrège pas entièrement.

Pendant les règles, n'interrompez pas le traitement et évitez de porter des tampons.

En cas de mycoses gynécologiques (candidoses) récidivantes, il est utile de respecter les conseils habituels permettant de prévenir le développement anormal des candida albicans et autres champignons microscopiques :

  • limiter la prise d'antibiotiques aux affections nécessitant absolument leur usage. En effet, les champignons sont détruits par certaines bactéries, elles-mêmes tuées par les antibiotiques ;

  • lutter contre l'humidité, propice au développement des champignons : bien se sécher avant de mettre ses sous-vêtements, privilégier les culottes en coton qui absorbent mieux la transpiration, ne pas garder son maillot de bain après avoir nagé en piscine, éviter le port de vêtements trop serrés ;

  • changer souvent les protections internes ou externes pendant les règles ;

  • éviter d'utiliser des savons acides : ils favorisent la multiplication des champignons.

Votre partenaire peut être contaminé alors qu'il ne présente aucun symptôme. Une consultation médicale est nécessaire pour discuter de l'intérêt d'un traitement.

Ce médicament peut être en accès libre dans certaines pharmacies ; néanmoins, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Effets indésirables possibles du médicament MYCOHYDRALIN comprimé vaginal

Aggravation des brûlures et des démangeaisons en début de traitement : ces symptômes traduisent la destruction des champignons microscopiques qui libèrent une substance irritante.

Éruption cutanée, malaise, essoufflement, hypotension, saignement vaginal, maux de ventre, sensation d'inconfort.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (49)

Le 03/09/2016 à 20:41
LfsDLrn Autre professionnel de santé
Bonsoir j'ai utilisé les 3 comprimés le dimanche lundi et mardi et je devais avoir mes règles le jeudi et le samedi je n'est toujours rien. Est ce que ça peut retarder les règles ?

1 0
Le 09/09/2016 à 12:36
Modérateur
Bonjour,

Il est mentionné dans les mentions légales de ce produit que cela peut entraîner des troubles gynécologiques. IL faut en tout cas continuer normalement votre contraception, si vous en utilisez une.

0 0
Le 27/10/2015 à 10:16
Modérateur
Bonjour Alir,

Pour la reprise des rapports il vaut mieux attendre quelques jours après le traitement, pour éviter une irritation.

0 3
Le 11/10/2015 à 20:09
alir
Bonjour, juste pour savoir si c'est possible d'avoir des rapports pendant le traitement. Quel risque je peux avoir ?

20 12
Le 09/10/2015 à 19:43
Modérateur
Bonjour mlk,

Il faut le mettre tout au fond du vagin, en position allongée, avant de dormir par exemple, comme cela vous restez allongée longtemps, ce qui lui permet de bien se dissoudre.

2 0
Le 09/10/2015 à 19:40
Modérateur
BOnjour Yousra,

OUi, cela doit être des restes du comprimé..

4 0
Le 25/09/2015 à 14:08
mlk
Bonjour Voila j'ai mis mon comprimé vaginal mycohydralin hier soir et ce matin je suis allée au toilette et le comprimé est sorti en morceaux. Je pense que je l'ai mal mis que dois je faire en acheter un autre ? Etant donné que j'ai jeté les morceaux a moitié fondu on va dire. Je sais pas si je l'ai mis au bon endroit. Quand je l'ai mis hier soir je le sentais on dirait qu'il etait a moitié rentrer.

19 28
Le 22/09/2015 à 07:55
Yousra
Je prens lutinus 100g 3 fois par jour et je remarque qu'après un certain temps sort un corps blanc c'est le comprimé dissous. Ce cas là est il normal? Merci d'avance.

2 3
Le 04/09/2015 à 20:59
Modérateur
Bonjour Vivi72,

Il est tard pour vous répondre, désolé. Normalement il faut le mettre profondément dans le vagin, de préférence en position allongée, le soir au coucher, et il fond pendant la nuit.

1 1
Le 10/08/2015 à 22:45
Vivi72
Bonsoir j'ai mis le cachet hydralin mais il fond pas j'ai du surement mal le mettre car je le sens et ça fait mal est-ce qu'il va se dissoudre car j'ai l impression qu il est juste après l entrée du vagin que faire

9 8
Le 25/07/2015 à 19:38
Modérateur
Bonjour caro,

C'est une mesure de précaution valable quasiment pour tous les médicaments, il n'y a pas de risque particulier décrit avec ce médicament et le début de la grossesse, rassurez-vous...

2 1
Lire tous les commentaires

Actualités

La commercialisation des gélules de CERVOXAN est arrêtée depuis la fin du mois de novembre 2016 (illustration).

CERVOXAN (vinburnine) : arrêt de commercialisation

ESTREVA gel est indiqué dans le traitement hormonal des symptômes de déficit en estrogènes chez les femmes ménopausées (illustration).

ESTREVA 0,1 % gel (estradiol) : remise à disposition normale

Baisse avancée du champ visuel due à un glaucome (illustration @National Eye Institute [NIH]).

Conservation de XALATAN (latanoprost) avant ouverture : désormais à température ambiante