En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

ANTIGONE

Mis à jour : Mardi 21 Juin 2016

Contraceptif oral

Ce médicament est un générique de CERAZETTE.

Dans quel cas le médicament ANTIGONE est-il prescrit ?

C'est un contraceptif oral. Il contient un progestatif seul (sans estrogène associé). Tous les comprimés ont une composition identique. Ce contraceptif est dit microdosé car il contient une très faible dose d'hormone.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ANTIGONE

ANTIGONE Gé 75 μg : comprimé (blanc) ; boîte de 1 plaquette de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,14 €.
ANTIGONE Gé 75 μg : comprimé (blanc) ; boîte de 2 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 
ANTIGONE Gé 75 μg : comprimé (blanc) ; boîte de 3 plaquettes de 28
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 2,83 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ANTIGONE

p cp
Désogestrel0,075 mg
Lactose+
Excipients : Acide stéarique, Alpha-tocophérol, Amidon de maïs, Hypromellose, Lactose monohydrate, Macrogol 6000, Povidone K 30, Propylèneglycol, Silice colloïdale anhydre, Talc, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ANTIGONE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • accident thromboembolique veineux en cours (phlébite, embolie pulmonaire...),

  • hépatite ou antécédent récent d'hépatite,

  • certains cancers susceptibles d'être stimulés par les progestatifs (cancer du sein par exemple),

  • saignement génital intermittent (l'origine de ce saignement doit être déterminée par des examens avant la mise en route du traitement),

  • en association avec les produits contenant du millepertuis.

Attention

Une surveillance médicale et des analyses sont nécessaires avant et pendant la contraception orale. Cette surveillance sera renforcée en cas d'antécédent de grossesse extra-utérine ou d'accident thromboembolique, de diabète, d'ictère (jaunisse) chronique ou survenu lors d'une grossesse.

L'efficacité contraceptive des progestatifs microdosés n'est pas absolue. Il est d'autant plus important de veiller à la régularité de la prise.

En cas d'arrêt des règles pendant plus de deux cycles consécutifs, l'absence de grossesse doit être vérifiée avant de poursuivre la contraception.

Interactions du médicament ANTIGONE avec d'autres substances

Ce médicament ne doit pas être associé avec les produits de phytothérapie contenant du millepertuis : risque de baisse de la sécurité contraceptive.

L'efficacité contraceptive de ce médicament peut être diminée par la prise conjointe d'un médicament inducteur enzymatique.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Ce médicament n'a pas de raison d'être utilisé pendant la grossesse. Si une grossesse survient malgré la contraception, du fait d'un oubli ou d'un retard de pilule, interrompez immédiatement la prise des comprimés. La grossesse pourra être poursuivie normalement si vous le désirez.

Allaitement :

Ce médicament passe faiblement dans le lait maternel ; son usage est possible pendant l'allaitement après avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ANTIGONE

Prendre régulièrement, et sans oubli, 1 comprimé par jour à la même heure, sans interruption entre 2 plaquettes. Cette pilule doit être impérativement prise chaque jour à la même heure.

En cas de première contraception orale ou de reprise d'une contraception interrompue temporairement, prendre le premier comprimé le premier jour des règles. Il est également possible de débuter le traitement entre le 2e et le 5e jour après le début des règles, mais dans ce cas, une méthode contraceptive complémentaire (préservatif par exemple) doit être utilisée pendant les 7 premiers jours de prise du contraceptif.

En cas de changement de contraceptif, prendre le premier comprimé le lendemain et à la même heure que le dernier comprimé de la plaquette du précédent contraceptif.

Après un accouchement ou une interruption de grossesse, suivre les indications du médecin.

Conseils

En cas d'oubli d'un comprimé, prendre immédiatement le comprimé oublié et continuer à l'heure habituelle pour les comprimés suivants (ce qui peut correspondre à la prise de 2 comprimés si l'oubli est découvert lors de la prise suivante). Si le retard est supérieur à 12 heures, l'efficacité contraceptive n'est plus assurée et une autre méthode complémentaire (préservatif par exemple) doit être employée pendant au moins les 7 jours suivants. Un risque de grossesse existe en cas d'oubli de plus de 12 heures au cours de la première semaine d'utilisation alors que des rapports sexuels ont eu lieu au cours des 7 jours précédant cet oubli.

En cas de vomissements ou de diarrhée survenant dans les 4 heures suivant la prise du comprimé (sans rapport avec la prise du contraceptif), prendre un autre comprimé. Si le délai est de plus de 4 heures ou si les troubles se répètent, la sécurité contraceptive n'est plus assurée et une méthode complémentaire doit être employée pour le cycle en cours.

Effets indésirables possibles du médicament ANTIGONE

En début de traitement : irrégularité des cycles, saignement entre les règles.

Fréquents (1 à 10 % des utilisatrices) : maux de tête, nausées, prise de poids, douleur ou tension des seins, acné, modification de l'humeur, diminution de la libido.

Plus rarement (moins de 1 % des utilisatrices) : infection vaginale, kystes des ovaires, vomissements, chute de cheveux, éruption cutanée, fatigue, intolérance aux lentilles de contact.

En cas d'antécédent de jaunisse ou de démangeaisons au cours d'une grossesse, risque de récidive lors de la prise de ce contraceptif.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (174)

Le 26/07/2016 à 22:25
mariine
Bonjour

Je prend Antigone depuis avril 2016 (4 mois)
Sauf que maintenant j'ai mes regles régulièrement (1 semaine ou 2 d'écart entre chaque) et c'est plus rouge mais marron et le flux et beaucoup moins important (quasiment rien)
Et la je les ai depuis le 13 juin 2016.. Je comprend pas vraiment pourquoi.. Ma gynécologue me disais que elle me couperais les regles mais bon...
Et j'ai de grosse douleur a la poitrine, et depuis peu je ressent des sortes de "vibrations" en bas du ventre.. Et j'entends des bruits bizarre venant de mon ventre..
Si quelqu'un a une réponse à mon problème, je ne sais plus quoi faire...
Merci beaucoup

Etes-vous sûr de vouloir signaler ce commentaire aux modérateurs ?

0 0
Le 13/07/2016 à 08:43
cris
bonjour je prend antigone depuis le mois de janvier suite a une grossesse extra utérine j'avais mes règles tous les mois mais la je ne les est pas eu dernière date le 4 juin j'ai fait un teste qui est négatif j'ai vue que antigone pouvais stopper les saignements mais sa m'inquiète je ne sais pas si c'est normal vue que je les avait normalement jusqu'ici
merci d'avance pour vos réponse bonne journée

Etes-vous sûr de vouloir signaler ce commentaire aux modérateurs ?

0 0
Le 13/07/2016 à 00:19
xila14
Bonjour, j'aurai aimé savoir si je pouvais retarder ou avancer mes règles avec la pilule Antigone, je vis à distance avec mon petit ami et les seuls moments où l'on pourrait se voir ne pourraient pas aboutir à des rapports intimes, que nous aimerions..
Merci d'avance :)

Etes-vous sûr de vouloir signaler ce commentaire aux modérateurs ?

3 0
Le 25/06/2016 à 17:10
Sasasa
J'ai 24 ans et j'ai plus mes regles depuis 1 an c'est grave ou pas. je prend Antigone

0 0
Le 28/06/2016 à 14:14
Modérateur
Bonjour,

Il est fréquent qu'au bout de quelques mois, les saignements deviennent moins fréquents, voire absents.

0 1
Le 12/06/2016 à 15:05
bdomi80
Bonjour. J'ai arrêté ma pilule Antigone Gé depuis le 22 avril 2016. Elle me causée beaucoup de problème de santé (Crise d'angoisse, manque d'appétit, Perte de poids, problème d'infection urinaire, etc... J'ai eu beaucoup de douleurs pelviennes juste après l'arrêt. On m'a découvert un kyste fonctionnel. J'ai eu un traitement DUPHASTON pour faire revenir mes règles que j'ai eu le dimanche 29 Mai 2016. Donc j'ai repris une nouvelle pilule Minidril. La première semaine, çà été. Pas de souci particulier. Mais là, en fin de 2ème semaine de prise, je me sens bizarre. Je n'ai pas d'appétit, j'ai encore perdu du poids, j'ai mal aux seins et je n'ai goût à rien. Pourtant il ne s'est rien passé pendant tout ce temps. Pouvez-vous me donner une réponse avec une explication de ce qui m'arrive ? Merci d'avance.

0 0
Le 24/06/2016 à 15:09
Modérateur
Bonjour,

C'est très compliqué de vous répondre : est-ce que ces symptômes sont directement lié à la prise de ces différentes pilules (3 en 2 mois), où est-ce autre chose ? Il faut faire le point avec votre médecin traitant...

0 0
Le 09/05/2016 à 10:48
cece1504
Bonjour,

Je suis sous pilule Antigone depuis le mois de juillet.
Les problèmes ont commencé par développement de kyste douloureux sur les ovaires, fatigue, irritabilité. Je n'ai plus mes règles depuis début décembre (ce qui est normal) mais depuis je fais de l'acné, maux de tête quotidien et j'ai pris beaucoup de poids : environ 10 kg.
Je serai enfin libérée mercredi car suite à une conisation due à une lésion pré-cancéreuse de stade 3, je ne peux plus avoir d'enfant car trop de risques. Ma chirurgienne a donc accepté de me ligaturer les trompes bien que je n'ai pas l'âge (j'ai 38 ans). Donc mercredi, finie la pilule et surtout cette satanée Antigone. Je prends la pilule depuis l'âge de 18 ans, je l'ai arrêté lorsque j'ai voulu avoir mon enfant. Je l'ai reprise après la naissance de mon fils, et j'en ai essayé un paquet avant de trouver celle qui me convenait. Avant Antigone, je prenais Trinordiol qui me convenait, mais ma gynéco me l'a changée en juillet.

0 0
Le 24/04/2016 à 23:14
Elise13 Etudiant d'une autre profession de santé
Bonsoir encore moi, deux tests se sont avérés négatif, cependant saignement continu depuis plus d'une semaine douleur aux ovaires et au dos également pendant rapport, kyste ou simplement pilule qui me convient pas ( deux mois que je la prend) ?..

0 1
Le 04/05/2016 à 20:54
Modérateur
Bonsoir,

Désolé de cette réponse tardive (congés). Le test a écarté la grossesse. Par contre ce saignement, et surtout la douleur, ne sont pas normaux (peut-être un kyste, effectivement, mais il faut vérifier). Il faut donc consulter un généraliste ou un gynécologue (mieux : celui qui vous a prescrit Antigone) pour faire le point sur tout ce qui vous arrive et surtout vous aider...

1 0
Le 13/04/2016 à 22:41
Elise13 Etudiant d'une autre profession de santé
Bonjour, je répond une nouvelle fois, merci d'avoir pris le temps de répondre à mon commentaire ci dessous, après test qui s'avère Négatif et après avoir discutée avec une pharmacienne il n'y a aucuns risques d'après elle, j'ai fais une infection urinaire et j'ai une douleur au niveau de l'ovaire gauche, j'ai quelques pertes très claires mais je stress énormément ? Y'a t'il reelement aucun risque ou le stress me fais tout ça? Y'a t'il une possibilité de déni ou de fausse couche ?

0 0
Le 09/04/2016 à 22:13
chris54000
Bonjour,
Cela fait 1 an et demi que je prends cette pilule je l'ai arrêter il y a une dizaines de jours mais absence totale de regles alors que auparavant il me suffisait d oublier un comprimé pour déclencher des saignements je me demandais si c'est normal ou si je dois consulter un médecin car cela me paraît tôt pour une éventuelle grossesse.

2 0
Le 29/04/2016 à 11:09
Modérateur
Bonjour,

Désolé pour cette réponse tardive. De nombreux facteurs peuvent perturber un cycle apparemment régulier. Si les règles ne sont toujours arrivées, faites un test de grossesse pour être sûre.

0 0
Le 05/04/2016 à 21:54
Elise13 Etudiant d'une autre profession de santé
Bonjour, je prends la pilule Antigone depuis un mois, j'avais avant des règles douloureuses et de très grandes pertes. Lors de ma première ou deuxième semaine de pilule, j'ai oublié un comprimé je l'ai donc sauté et pris le suivant, je n'avais pas eu de rapport. Plus d'une semaine après l'oubli, j'ai eu des rapports non protégés jusque là rien d'anormal. Je viens de finir ma plaquette et j'en ai donc attaqué une nouvelle. J'ai mes règles depuis 4 jours comme prévu mais les saignements sont moins importants et marrons. Comme la pilule coupe à 40% les règles je me demande si c'est ça ou si je fais un déni ..?

0 0
Le 08/04/2016 à 17:15
Modérateur
Bonjour,

Vous n'avez apparemment pas pris de risque, mais ce que vous avez observé est peut-être lié au stress engendré par cet oubli. Donc, dans le doute, je ne peux que vous conseiller d'acheter un test,; pour être complètement tranquillisée..

0 1
Lire tous les commentaires

Actualités

Cristaux d'acide urique dans du liquide synovial, visualisés au microscope en lumière polarisée (illustration @Bobjgalindo, sur Wikimedia).

COLCHICINE OPACALCIUM et COLCHIMAX : information de sécurité de l'ANSM

La fiabilité des résultats de l'ensemble des essais de bioéquivalence conduits par Semler Research est remise en cause (illustration).

Suspension des AMM et rappel de tous les lots de 9 spécialités génériques en France

Neisseria meningitidis, également connue sous le nom de meningococcus ou méningocoque, est une bactérie diplocoque gram-négative responsable des méningites infectieuses bactériennes (illustration).

MENINGITEC : pas de risque pour les personnes vaccinées, concluent l'ANSM et un groupe d'experts