En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

ATOVAQUONE/PROGUANIL EG

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Antipaludique

Ce médicament est un générique de MALARONE.

Dans quel cas le médicament ATOVAQUONE/PROGUANIL EG est-il prescrit ?

Ce médicament est un antipaludique : il inhibe la reproduction du parasite responsable du paludisme. Il associe deux substances qui ont un mode d'action complémentaire.

Il est utilisé dans le traitement préventif et dans le traitement curatif du paludisme.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ATOVAQUONE/PROGUANIL EG

ATOVAQUONE/PROGUANIL EG 250 mg/100 mg : comprimé (marron) ; boîte de 12
Sur ordonnance (Liste I) - Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ATOVAQUONE/PROGUANIL EG

p cp
Atovaquone250 mg
Proguanil chlorhydrate100 mg
Excipients : Cellulose microcristalline, Fer rouge oxyde, Hyprolose faiblement substituée, Hypromellose, Macrogol 400, Macrogol 8000, Magnésium stéarate, Opadry, Poloxamère 188, Povidone K 30, Silice colloïdale anhydre, Sodium carboxyméthylamidon, Titane dioxyde

Contre-indications du médicament ATOVAQUONE/PROGUANIL EG

Ce médicament ne doit pas être utilisé en traitement préventif en cas d'insuffisance rénale grave.

Attention

L'usage de ce médicament dans la prévention du paludisme est réservé à certaines régions du monde. La liste de ces pays est revue chaque année par l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Même si vous avez déjà pris ce médicament pour un précédent voyage dans la même région ou une autre partie du monde, il est nécessaire de consulter votre médecin pour connaître la prévention la mieux adaptée à votre voyage. L'automédication en prévention du paludisme est fortement déconseillée.

Ce médicament n'est pas destiné à traiter les formes graves de paludisme (accès pernicieux palustre) qui nécessitent une hospitalisation et un traitement par voie intraveineuse.

Interactions du médicament ATOVAQUONE/PROGUANIL EG avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments contenant les substances suivantes : rifampicine, rifabutine, métoclopramide, tétracyclines ou indinavir.

Informez votre médecin si vous prenez un anticoagulant oral.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Le risque pendant la grossesse est lié au paludisme et non au médicament qui peut être pris par la femme enceinte aux doses préconisées si nécessaire.

Allaitement :

Ce médicament passe dans le lait maternel ; ne l'utilisez pas ou ne le réutilisez pas sans avis médical.

Mode d'emploi et posologie du médicament ATOVAQUONE/PROGUANIL EG

Les comprimés doivent être avalés de préférence avec un repas ou une boisson lactée, en une prise, à la même heure chaque jour.

Chez l'enfant de moins de 6 ans, ils doivent être écrasés avant administration.

Posologie usuelle :

Traitement préventif du paludisme :

  • Adulte et enfant de plus de 40 kg : 1 comprimé par jour.

Le traitement doit être débuté la veille ou le jour du départ et poursuivi jusqu' à 7 jours après le retour de la zone de paludisme. Le durée du traitement est limitée à 3 mois.

Traitement curatif du paludisme :

  • Adulte et enfant de plus de 12 ans : 4 comprimés par jour, en une prise.

  • Enfant de 31 à 40 kg : 3 comprimés par jour.

  • Enfant de 21 à 30 kg : 2 comprimés par jour.

La durée du traitement est de 3 jours.

Conseils

En cas de vomissement survenant dans l'heure qui suit la prise, celle-ci doit être renouvelée à la même dose.

La chimioprophylaxie ne dispense pas des mesures destinées à empêcher les piqûres de moustiques : port de vêtements longs après le coucher du soleil, répulsifs sur les zones découvertes, insecticides, moustiquaire...

L'utilisation de moyens de prévention n'exclut pas totalement le risque de paludisme. Toute fièvre importante au cours d'un séjour en zone impaludée ou dans les 4 semaines qui suivent le retour peut traduire un accès palustre et nécessite une consultation médicale d'urgence pour rechercher le parasite dans le sang.

Une rechute après une crise de paludisme peut toujours survenir, même si le traitement a été bien suivi.

Effets indésirables possibles du médicament ATOVAQUONE/PROGUANIL EG

Fréquemment : nausées, vomissements, diarrhée, douleur abdominale, manque d'appétit, maux de tête, étourdissement, éruption cutanée, démangeaisons, toux, fièvre, augmentation des transaminases, anomalie de la numération formule sanguine, baisse du taux de sodium dans le sang.

Rarement : aphtes, anomalie de la coloration de la peau, perte de cheveux, urticaire, réaction allergique, hépatite, augmentation du taux d'amylase (une enzyme du pancréas) dans le sang.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (1)

Le 06/09/2016 à 17:53
claude Profession non médicale / Autre
je voudrais savoir le prix pour un mois de traitement pour le cameroun

0 0
Le 09/09/2016 à 09:58
Modérateur
Bonjour,

Hélas, nous ne disposons pas de cette information. Ce médicament n'est pas remboursé en France et son prix est libre.

0 0

Actualités

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence

Représentation en 3D de virus de l'hépatite A (illustration).

Vaccins anti-hépatite A adultes : mise à disposition d'unités britanniques d’AVAXIM 160 U

Les données des études cliniques, en cours de finalisation de publication, montrent un intérêt du baclofène chez une partie des patients alcoolodépendants (illustration).

Baclofène et alcool : RTU prolongée d'1 an en attendant la publication des études et l'AMM ?