En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

ARNIGEL

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Homéopathie

Dans quel cas le médicament ARNIGEL est-il prescrit ?

Ce médicament d'usage local contient un extrait d'arnica, à visée anti-œdémateuse.

Il est traditionnellement utilisé dans le traitement local des bleus et des contusions survenant après un choc et en cas de fatigue musculaire.

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament ARNIGEL

ARNIGEL : gel ; tube de 45 g
- Non remboursé - Prix libre 
ARNIGEL : gel ; tube de 120 g
- Non remboursé - Prix libre 

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament ARNIGEL

p 100 g
Arnica montana, teinture mère7 g
Alcool à 96°+
Aucun excipient commun.

Contre-indications du médicament ARNIGEL

En raison de la présence d'alcool, ce gel ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
  • sur les muqueuses, les yeux, les lésions suintantes ou infectées ou les plaies ;

  • enfant de moins de 1 an.

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament contient une plante présumée sans danger pendant la grossesse ou l'allaitement. Néanmoins, par mesure de prudence, ne l'utilisez pas sans prendre l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament ARNIGEL

Le gel est appliqué en couche fine et en massage doux jusqu'à pénétration complète.

Posologie usuelle :

  • Adulte et enfant à partir de 1 an : 1 application dès que possible parès le choc, à renouveler 1 à 2 fois par jour.

Conseils

Ce médicament peut être en accès libre dans certaines pharmacies ; néanmoins, n'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Pensez à vous laver les mains après l'application pour éviter tout contact avec les yeux et les muqueuses.

Effets indésirables possibles du médicament ARNIGEL

Réaction allergique.

La présence d'alcool peut favoriser le dessèchement et l'irritation de la peau, surtout en cas d'applications répétées.

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (0)

Actualités

Les collyres mydriatiques exposent les enfants à un risque de toxicité supérieur à celui des adultes (illustration).

Collyres mydriatiques chez l'enfant : des effets indésirables graves mais évitables

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence

Représentation en 3D de virus de l'hépatite A (illustration).

Vaccins anti-hépatite A adultes : mise à disposition d'unités britanniques d’AVAXIM 160 U