En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

DIPROSTÈNE

Mis à jour : Jeudi 21 Janvier 2016

Dérivé de la cortisone

Dans quel cas le médicament DIPROSTÈNE est-il prescrit ?

C'est un anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce produit est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire puissant et prolongé. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle. Ce médicament a une action immédiate et un effet qui dure environ 3 semaines.

Il est utilisé dans le traitement de la rhinite allergique saisonnière, en dernier recours en cas d'échec des traitements habituels.

Il est également utilisé en traitement local (irrigation ou infiltrations) dans les cas suivants :

Présentations du médicament DIPROSTÈNE

DIPROSTÈNE : suspension injectable ; seringue préremplie de 1 ml avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 4,41 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament DIPROSTÈNE

p seringue
Bétaméthasone dipropionate6,43 mg
Bétaméthasone phosphate disodique2,63 mg
Alcool benzylique+
Excipients : Acide chlorhydrique, Acide édétique sel de Na, Alcool benzylique, Carmellose sodique, Eau ppi, Macrogol 4000, Phosphate disodique anhydre, P-hydroxybenzoate de méthyle, P-hydroxybenzoate de propyle, Polysorbate 80, Sodium, Sodium chlorure

Contre-indications du médicament DIPROSTÈNE

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Ces contre-indications peuvent s'appliquer ou ne pas s'appliquer en fonction de la façon dont le médicament est utilisé (injection IM, infiltration, injection unique ou répétée).

Attention

L'injection de ce médicament ne doit être pratiquée que sous contrôle médical.

En fonction du type d'injection (intramusculaire, infiltrations, injection unique ou répétée...), les personnes ayant des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique, de colite ulcéreuse, de diabète, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de myasthénie grave peuvent faire l'objet d'une prise en charge médicale particulière.

La prise prolongée d'un corticoïde diminue les défenses immunitaires : la vaccination avec un vaccin contenant des germes vivants atténués ne peut être pratiquée qu'avec l'accord de votre médecin. Vous devez également éviter le contact avec des personnes atteintes de varicelle ou de rougeole.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament DIPROSTÈNE avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments qui donnent des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez :

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée.

En cas d'injection locale unique ou répétée à faible dose, le risque d'interactions médicamenteuses est nul.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation ponctuelle de ce médicament chez la femme enceinte. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel en cas d'utilisation prolongée.

Allaitement :

En cas d'injections multiples ou répétées, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament DIPROSTÈNE

L'injection est réalisée par voie intramusculaire.

Les infiltrations sont réalisées par le médecin dans la zone à traiter ou à proximité.

Posologie usuelle :

Rhinite allergique : 1 injection pendant la période où se manifeste l'allergie, à renouveler 1 fois.

En infiltration : 0,25 à 2 ml selon l'affection à traiter ; l'injection peut être renouvelée selon l'évolution.

Conseils

Afin de compenser une baisse du taux de potassium dans le sang lors d'un traitement prolongé, le médecin peut être amené à prescrire du potassium.

Effets indésirables possibles du médicament DIPROSTÈNE

Liés à la voie d'administration : infection, calcification, atrophie cutanée, maux de tête, bouffées de chaleur, réaction allergique, douleur articulaire au site d'injection liée à l'effet irritant initial des microcristaux de médicament contenus dans la suspension injectable.

En cas d'injections répétées à court terme, les effets indésirables suivants pourraient être observés :

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (28)

Le 10/07/2015 à 17:56
Modérateur
Bonjour nath2405,

Des bouffées de chaleur peuvent survenir après l'injection. Elles disparaissent habituellement en un jour ou deux.

2 1
Le 27/06/2015 à 15:21
lilou8434
Diprostene injecté en lieu et place de l'ALTIM vendredi matin Depuis la nuit suivante, problème de hoquet important Vu la pharmacie qui a vérifié : effet secondaire : hoquet entre autres

0 0
Le 04/06/2015 à 18:31
gégé
Bonjour,
Le 11 mai dernier j'ai eu une injection Diprostène au poignet suite à la compression du nerf carpien qui me causait des fourmillements au bras droit, je n'ai eu aucun problème. Il ont disparu progressivement et à ce jour tout va bien

3 0
Le 03/06/2015 à 07:29
nath2405
Bonjour injection faite lundi 01/06/15 depuis maux de tete, insomnies severes et ce matin visage rouge ecarlarte (comme un gros coup de soleil) avec sensation de chaleur et boursouflures ! ! !que dois-je faire ?

5 7
Le 03/04/2015 à 23:35
virginief
1 injection de diprostene pour tendinite de l'épaule qui ne cède pas sous anti inflammatoire per os : 30 mn après l'injection et pendant plus de 24 h : joues rouges ++ et brulantes !!

0 0
Le 10/12/2014 à 11:00
mumm
J2 de l'injection : joues écarlates, gonflées, brulantes.

5 0
Le 08/11/2014 à 11:06
lechatgris
infiltration jeudi dans le pouce pour rhizathroze douloureuse. aujourd'hui, samedi, réveil avec joues très rouges et visage chaud.

0 6
Le 07/11/2014 à 19:10
Modérateur
Bonjour Annie,

Il faut arrêter les injections et revoir un médecin. Le Diprostène n'est pas indiqué officiellement dans la chute des cheveux.

1 1
Le 31/10/2014 à 10:03
Annie
Après la prise de 4 doses injectable étalé sur 7 semaines, pour cause d'une chute de cheveux chronique ...je commence a persuader des tâche brune sur mon visage et k´ensemble de mon corps ca m'inquiète enormement vue que je n'ai jamais eu de problème de ce genre ainsi qu'une pilosité importante sur le visage aussi.. Est ce que c'est des effets passagers? Qu'est ce que je dois faire je commence a flipper Merci de répondre

8 0
Le 13/09/2014 à 20:15
Racoleski
Bonsoir, Injection hier soir (vendredi 12) et aujourd'hui (samedi 13) joues brulantes et écarlates sans effort et apathie totale. J'espère que demain cela ira mieux :) Dommage, le week-end est magnifique !!

1 7
Lire tous les commentaires

Actualités

L'arrêt brutal de MODECATE expose les patients à un risque de déséquilibre de leur pathologie (illustration).

MODECATE (fluphénazine) : rupture de stock

Comme les autres populations à risque, les apiculteurs sont prioritaires pour l'initiation d'une immunothérapie spécifique vis-à-vis des manifestations d'allergie au venin d'hyménoptères (illustration).

ALYOSTAL VENINS : remise à disposition progressive

Le retard de croissance statural s'apprécie par rapport à des courbes de croissance en fonction de l'âge et du sexe (illustration).

GENOTONORM en stylo prérempli GoQuick (somatropine recombinante) : rappel de 12 lots