En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

KENACORT RETARD

Mis à jour : Mardi 21 Février 2017

Dérivé de la cortisone

Dans quel cas le médicament KENACORT RETARD est-il prescrit ?

C'est un anti-inflammatoire stéroïdien qui appartient à la famille des corticoïdes de synthèse (dérivés chimiques de la cortisone naturelle). Les propriétés de la cortisone sont nombreuses, mais ce produit est surtout utilisé pour son effet anti-inflammatoire puissant et prolongé. Il présente, à efficacité égale, moins d'effets indésirables que la cortisone naturelle. L'effet de ce médicament dure de 3 à 6 semaines.

Il est utilisé dans le traitement de la rhinite allergique saisonnière, en dernier recours, en cas d'échec des traitements habituels.

Il est également utilisé en traitement local (infiltrations) dans les cas suivants :

Vous pouvez consulter le(s) article(s) suivants :

Présentations du médicament KENACORT RETARD

KENACORT RETARD 40 : suspension injectable ; boîte de 1 ampoule de 1 ml et 1 seringue avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 1,89 €.
KENACORT RETARD 80 : suspension injectable ; boîte de 1 ampoule de 2 ml et 1 seringue avec 2 aiguilles
Sur ordonnance (Liste I) - Remboursable à 65 % - Prix : 3,73 €.

Les prix mentionnés ne tiennent pas compte des « honoraires de dispensation » du pharmacien.

Composition du médicament KENACORT RETARD

p amp injp amp inj
Triamcinolone acétonide40 mg80 mg
Alcool benzylique++
Excipients : Acide chlorhydrique, Alcool benzylique, Carmellose sodique, Eau ppi, Polysorbate 80, Sodium chlorure, Sodium hydroxyde

Contre-indications du médicament KENACORT RETARD

Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

Ces contre-indications peuvent s'appliquer ou ne pas s'appliquer en fonction de la façon dont le médicament est utilisé (injection IM, infiltration, injection unique ou répétée).

Attention

L'injection de ce médicament ne doit être pratiquée que sous contrôle médical.

En fonction du type d'injection (intramusculaire, infiltrations, injection unique ou répétée...), les personnes ayant des antécédents de tuberculose, d'ulcère de l'estomac ou du duodénum, les personnes souffrant d'insuffisance rénale ou hépatique, de colite ulcéreuse, de diabète, d'hypertension artérielle, d'ostéoporose, de myasthénie grave peuvent faire l'objet d'une prise en charge médicale particulière.

La prise prolongée d'un corticoïde diminue les défenses immunitaires : la vaccination avec un vaccin contenant des germes vivants atténués ne peut être pratiquée qu'avec l'accord de votre médecin. Vous devez également éviter le contact avec des personnes atteintes de varicelle ou de rougeole.

Attention : sportifSportif : ce médicament contient une substance susceptible de rendre positifs certains tests antidopage.

Interactions du médicament KENACORT RETARD avec d'autres substances

Ce médicament peut interagir avec les médicaments qui donnent des torsades de pointes.

Informez par ailleurs votre médecin si vous prenez :

En cas de vaccination, l'utilisation d'un vaccin vivant est déconseillée.

En cas d'injection locale unique ou répétée à faible dose, le risque d'interactions médicamenteuses est limité ou nul.

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :

Les études scientifiques actuellement disponibles n'ont pas mis en évidence de problème particulier lors de l'utilisation ponctuelle de ce médicament chez la femme enceinte. Seul votre médecin peut évaluer le risque éventuel en cas d'utilisation prolongée.

Allaitement :

En cas d'injections multiples ou répétées, il peut être nécessaire d'interrompre l'allaitement : prenez l'avis de votre médecin.

Mode d'emploi et posologie du médicament KENACORT RETARD

L'injection est réalisée par voie intramusculaire profonde.

Les infiltrations sont réalisées par le médecin dans ou à proximité de la zone à traiter.

Posologie usuelle :

Rhinite allergique : 1 injection à renouveler une fois.

En infiltration : 0,25 à 3 ml selon l'affection à traiter, à renouveler toutes les 3 à 4 semaines.

Conseils

Afin de compenser une baisse du taux de potassium dans le sang lors d'un traitement prolongé, le médecin peut être amené à prescrire du potassium.

Effets indésirables possibles du médicament KENACORT RETARD

Liés à la voie d'administration : infection, calcification, atrophie cutanée, maux de tête, bouffées de chaleur, réaction allergique, douleur articulaire au site d'injection liée à l'effet irritant initial des microcristaux de médicament contenus dans la suspension injectable.

En cas d'injections répétées à court terme, les effets indésirables suivants pourraient être observés :

Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en téléchargeant le formulaire.

Commentaires (45)

Le 27/02/2017 à 03:13
Didichou Profession non médicale / Autre
Bonjour , aidez moi SVP, je suis vraiment tres inquiet. J'ai en effet fait 4 injections de kenacort, 2 mois environs entre chaque injection. Le probleme c'est qu'en novembre passé 3 mois après ma dernière injection je découvre une tache blanchâtre sur ma fesse droite à l'endroit exact ou on m'a fait les injections, et chaque jour je réalise que c'est un gros creux douloureux dans ma fesse qui s'elargie au fur et à mesure. Le 21 décembre passé j'ai fais une grosse crise brusque ou j'avais de grosses difficultés à respirer avec la sensation de m'en aller(mourir), la nuit j'ai des problemes, dès que je m 'allonge , j'ai la sensation que mon coeur bat irregulierement avec cette desagréable sensation qu'il va s'arrêter , je passe des nuits blanches . Ces derniers jours jours c'est en plus mes yeux qui me font un peu mal. Je vous écris car je pensais pas ces injections quand je suis allé à l'hopital j'ai donc omis de leur dire cela. Ce medicament est il morTEL?

0 0
Le 03/03/2017 à 09:56
Modérateur
Bonjour,

Il faut montrer votre lésion sur la fesse à un médecin et lui parler de votre sensation de battements cardiaques irréguliers. Seul un examen médical permettra d'y voir plus clair et de vous rassurer.

0 0
Le 22/06/2016 à 19:44
tinou28 Profession non médicale / Autre
j'ai 58 ans, je suis ménauposée depuis plusieurs années j'ai eu une injection de kenacort retard il y a 15 jours dans le haut de la fesse, depuis 5 jours, j'ai des douleurs intenses et des saignements légers, similaires aux règles, j'espère que bientot cela va s'arreter. Je ne recommencerai pas, je garde ma rhinite allergique.

4 0
Le 28/05/2016 à 19:27
Chris93240 Profession non médicale / Autre
Bonjour,
Il y a 13 jours j'ai eu une injection de kenacort. 6 jours après, alors que se suis menoposée, j'ai eu de grosses douleurs dans le,ventre et pendant 6 jours comme des règles abondantes. Juste avant d'être ménoposée, on m'a à trouvé 6 fibromes dont un de cinq cm. Ma,question est : est-il possible que ça ai agit sur les fibromes et que ce qui aurait provoqué des saignements, qu'ils se soient vides en fait ?
Merci

2 0
Le 06/06/2016 à 18:43
Modérateur
Bonjour,

A notre connaissance, les corticoïdes injectables n'ont pas d'effet secondaire décrit sur les fibromes, et ne provoquent pas de saignements massifs.

1 0
Le 05/01/2016 à 17:17
Maniax Profession non médicale / Autre
j'ai utilisé le kenacort injectable comme un traitement Pelade est ce que c'est utile !!

0 0
Le 15/01/2016 à 20:39
Modérateur
BOnjour,

Les corticoïdes peuvent éventuellement être tentés en cas de pelade locae (cure courte), mais sous le contrôle d'un dermatologue, ne serait-ce que pour adapter les doses et éviter les risques d'effets secondaires.. Il faut donc voir u médecin et ne pas faire cela tout seul...

1 2
Le 28/10/2015 à 11:37
Modérateur
Bonjour Sofiane,

Le Kenacort peut modifier, chez certains utilisateurs, la tolérance au glucose (glycémie), mais avec une seule injection c'est peu probable (pas exclu, mais peu probable). Il faudrait vérifier si cette glycémie est toujours perturbée et faire le point avec un professionnel de santé, pour trouver la cause de ce problème (Kenacort ou autre).

3 0
Le 15/10/2015 à 08:19
sofiane
Bonjour, j'ai utilisé le kenacort injectable au mois de juin 2015 pour traiter une rhinite saisonnière. 4 mois après je constate que mon taux de glycémie est passé de 1 gm qui est normal a 1,29. Accompagné de polyuro de deux à trois fois durant la nuit. Est ce que serait-il un effet secondaire passager du produit ou autre chose. Merci

3 5
Le 05/10/2015 à 21:10
joa
bonjour j'ai des cicatrices chéloïdes dite spontanés car elles sont arrivées toutes seules mais malgré mes 34 ans j'ai une peau a acné on me dit que ça peut être du a cela ça fait 5 ans que ça a commencé sur mon torse et derrière mes épaules je vous avoue que j'en peu plus car celles sur mon torse me font très mal je suis obligé de porter des pansements en silicone car le frottement de mes vêtement est insupportable le problème est que je ne peux plus rien faire car les pansements il faut les laver plusieurs fois par jour donc je ne travaille car je suis dans le bâtiment je n'en peu vraiment plu et je voudrait vraiment trouver la solution on m'a proposer le kenacort mais vu tout ce que l'on me dit et tout se que j'ai lu j'ai très très peur on ma parler du laser co2 qui apparemment a de super résultats et il y a une clinique a paris au champs Elisée spécialisé pour la chéloïde et eu dit surtout pas de cortisone car après on peu plus travailler au laser j'aurai voulu avoir des avis m...

8 7
Le 25/07/2015 à 13:56
Xiaowangzi
Attention à l'emploi du Kenacort à long terme. Je l'ai utilisé pendant 20 ans (une injection 40 ou 80 pour rhinite saisonnière. J'ai maintenant 65 ans et une peau des bras et des mains très tâchée et vieillie, bien plus que je ne devrais à mon âge. Je soupçonne le Kenarcort

5 2
Le 20/07/2015 à 19:28
Ma puce
bonjour, j'ai eu 3 injection en avril puis mai et juin 2015. Je me suis aperçu au bout d'un mois que j'avais comme un bleu sur la fessé qui a reçu 2 injection et pas sur celle qui en a reçu qu'une seule. Puis au fur et à mesure un trou c'est creusé et maintenant j'ai un énorme trou dans la fessé et je trouve que depuis 3 mois cela c'est creusé encore plus. Que puis je faire car le stomatologue qui m'a prescrit ces piqures n'exerce plus . Faut il faire une radio ou autre pour voir ... Cela fait comme ci j'avais le muscle ou le gras atrophié. Merci pour votre réponse

8 18
Le 31/05/2015 à 12:49
Lessais
Bonjour, je suis une femme d'un très petit gabarit et après une injection de Kenacort Retard, j'ai fait de grosses réactions : ganglions enflammés suite à la baisse des défenses immunitaires probablement, fatigue, vives douleurs musculaires, contractions musculaires involontaires suite à une baisse de potassium.. Bref, en comparaison, j'étais en super forme avant, et ce médicament m'a vraiment fatiguée.

10 2
Lire tous les commentaires

Actualités

Les collyres mydriatiques exposent les enfants à un risque de toxicité supérieur à celui des adultes (illustration).

Collyres mydriatiques chez l'enfant : des effets indésirables graves mais évitables

Les Français doivent être plus sensibilisés sur les incompatibilités qui existent entre conduite automobile et prise de médicaments (illustration).

Conduite automobile : actualisation de la liste des médicaments à risque de somnolence

Représentation en 3D de virus de l'hépatite A (illustration).

Vaccins anti-hépatite A adultes : mise à disposition d'unités britanniques d’AVAXIM 160 U