En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Que penser des régimes amaigrissants ?

Mis à jour : Mercredi 04 Novembre 2009

L'essor du culte de la minceur a considérablement développé le marché des régimes, donnant naissance à une multitude de formules miracles censées nous faire perdre nos kilos superflus.

Les dangers des régimes pour mincir

Enchaîner des régimes amaigrissants plus ou moins fantaisistes peut mettre la santé en danger. Seul un régime équilibré, personnalisé et bien suivi, peut agir durablement sans risque pour la santé. Toute restriction excessive est à éviter.

Les risques de carence alimentaire

régime alimentaire

Il est important de se souvenir qu'un changement des habitudes alimentaires doit conduire à une perte de tissu adipeux, et non pas de muscle ou d'eau, comme y mènent trop de régimes à la mode. Certains prônent la suppression complète de certaines denrées, voire de familles entières d'aliments. Toute alimentation restrictive et mal équilibrée entraîne une perte de poids. Vous en perdriez, même si vous décidiez de ne plus manger que des pizzas et des glaces. Pourquoi ? Parce que la lassitude s'installerait vite et vous amènerait à réduire la quantité ingérée chaque jour. Mais aussi parce qu'une alimentation déséquilibrée perturbe l'utilisation des aliments par le corps. Dans ces conditions, le poids diminue, mais le risque de carences apparaît rapidement et les problèmes de santé ne sont pas loin.

L'effet "yo-yo"

Il est préférable d'éviter les régimes à la mode. Si ceux-là peuvent avoir des effets spectaculaires, ils ne changeront pas durablement les habitudes alimentaires : la probabilité de reprendre les kilos perdus est élevée avec, éventuellement, une prise de poids supplémentaire à la clef (effet « yo-yo »).

Les conséquences psychologiques des régimes amincissants

Les régimes peuvent avoir des répercussions psychologiques. Certaines personnes désireuses de perdre du poids adoptent des comportements très restrictifs vis-à-vis de leur alimentation. Leurs sensations telles que plaisir, goût et faim sont écartées au profit de contraintes très strictes, difficiles à respecter sur la durée. Elles s'exposent à des dérapages liés au stress, à l'anxiété, à la distraction, à l'alcool, à la faveur desquels elles vont manger plus que si elles n'avaient pas cherché si sévèrement à manger moins. Elles courent un risque d'entraînement dans une spirale d'échec où les dérapages seront vécus comme une souffrance supplémentaire.

Régimes : trois erreurs à éviter
  • Adopter un régime mal équilibré et mal adapté à ses goûts, ses habitudes et ses contraintes.
  • Vouloir maigrir sans être motivé ni soutenu.
  • Viser l’impossible sans tenir compte de ses caractéristiques morphologiques.

Actualités

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !

oeuf cassé

L'oeuf, un aliment injustement accusé