En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Comment bien lire les emballages ?

Mis à jour : Lundi 25 Mai 2009

L'étiquetage nutritionnel des aliments est réglementé et harmonisé au niveau européen. L'emballage renseigne à propos de la valeur nutritionnelle moyenne du produit, de son apport en énergie et de sa composition en nutriments. Prendre l'habitude de décrypter et comparer ces informations participe pleinement à la mise en place d'une alimentation équilibrée.

Les informations nutritionnelles

Les informations nutritionnelles, données dans un tableau spécifique (voir figure), sont nombreuses.

  • La valeur énergétique est la quantité d’énergie (calories, kcal ou kJ) contenue dans 100 g de produit ou dans une portion (ici un sachet).
  • La teneur en protéines est le nombre de grammes de protéines dans 100 g de produit ou dans une portion.
  • La teneur en glucides est le nombre de grammes de glucides (sucres) dans 100 g de produit ou dans une portion. Les sucres simples sont souvent indiqués séparément de l’amidon.
  • La teneur en lipides est le nombre de grammes de lipides (matières grasses) dans 100 g de produit ou dans une portion. Les teneurs en cholestérol et en acides gras divers sont de plus en plus souvent indiquées. Préférez les aliments à faible teneur en matières grasses. Les acides gras saturés favorisant l’excès de cholestérol, choisissez des aliments qui en contiennent le moins possible. Privilégiez les acides gras polyinsaturés (oméga-3 en particulier).
  • La teneur en fibres alimentaires est la quantité de fibres alimentaires dans 100 g de produit ou une portion.
  • La teneur en sodium est la quantité de sodium (sel) dans 100 g de produit ou une portion. Choisissez des aliments à faible teneur en sodium (0,4 g de sodium correspond à 1 g de sel).
  • La teneur en vitamines est la quantité de vitamines dans 100 g de produit ou dans une portion, exprimée en milligrammes et en pourcentage des apports journaliers recommandés (AJR) pour chaque type de vitamine.

Etiquette nutritionnelle sur les emballages

Exemple d’informations portées
sur un emballage

Les AJR et les ANC

Les AJR (apports journaliers recommandés) sont des valeurs fixées internationalement, qui correspondent aux besoins moyens de la population. Ces valeurs de référence constituent un objectif plus facile à atteindre que les apports nutritionnels conseillés (ANC) et donnent une idée de l’apport minimum recommandé en vitamines. À l’inverse des ANC, les AJR ne varient pas selon l’âge et le sexe.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !