En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les sigles européens

Mis à jour : Lundi 25 Mai 2009

La réglementation européenne des labels de qualité

Au sein de l’Union européenne, la politique de valorisation des produits agricoles et alimentaires a inspiré l’élaboration d’une réglementation particulière. Les sigles européens reconnaissent les régions françaises pour leur spécificité et leur savoir-faire. Néanmoins, il n’est pas aisé pour les petits producteurs d’accéder aux certifications européennes.

En effet, répondre à leurs exigences en matière d’hygiène alimentaire demande un sérieux investissement. Cela ne pose pas de problème à l’industrie agroalimentaire, pour qui le poids financier de ces mesures est facilement compensé par les bénéfices d’une production à grande échelle. Mais cela représente parfois des sommes considérables pour un artisan qui ne peut les répercuter sur le prix de vente. Ces exigences peuvent rassurer le consommateur sur l’origine d’un produit et sur sa qualité hygiénique, mais ne garantissent pas ses qualités nutritionnelles et gustatives. À l’échelle européenne, il existe trois certifications.

L'appellation d'origine protégée (AOP)

L’AOP est attribuée à un produit dont la production, la transformation et la préparation ont lieu dans une région définie, suivant des normes reconnues et contrôlées.

AOP

L'indication géographique protégée (IGP)

L’IGP est attribuée à un produit si un stade de sa production, de sa préparation ou de sa transformation a une origine géographique spécifique, par exemple le jambon de Bayonne. En France, et jusqu’à récemment, elle était forcément liée à la possession d’un autre type de label (label rouge, par exemple). Cette contrainte a été récemment levée sous la pression des industriels. Le rattachement géographique de l’IGP est devenu assez flou. De plus, cette indication impose désormais des contraintes de standardisation et d’hygiène qui en exclut la plupart des producteurs artisanaux. De ce fait, elle perd beaucoup de son intérêt pour choisir des produits.

IGP

La spécialité traditionnelle garantie (STG)

La STG est une appellation qui ne tient pas compte de l’origine, mais met en avant une composition ou une méthode de production traditionnelle.

STG
Il y a poulet et... poulet
Le poulet est un excellent exemple de produit pour lequel les labels abondent. Le poulet dont la qualité est garantie par le label rouge a été mieux nourri que le poulet classique de catégorie A et tué à onze semaines minimum (sept ou huit semaines pour un poulet ordinaire). Sur l’étiquette « label rouge fermier », on trouve des mentions concernant le lieu d’origine du poulet, sa nourriture et la date d’abattage : il a été nourri aux céréales et à la poudre de lait écrémé, et abattu vers quatorze semaines. Il est plus gros, plus ferme et encore plus savoureux que celui portant le label rouge. Seule la volaille de Bresse bénéficie d’une AOC - la seule au monde accordée à une volaille - qui figure sur la bague qu’elle porte à la patte. Elle est élevée en liberté et en plein air, où elle se nourrit de ce qu’elle trouve ainsi que de pâtée préparée par l’éleveur, comprenant de la farine de maïs, de la farine de blé et du lait propre à la consommation humaine.
    D’autres mentions précisent également les conditions d’élevage :
  • « poulet fermier élevé en plein air » signale que les volailles ont accès pendant toute la journée à un parcours extérieur dont la surface minimale est fixée à 2 m² par poulet ;
  • « poulet fermier élevé en liberté » notifie que les volatiles ont accès pendant toute la journée à un parcours extérieur non limité.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !