En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

De l'eau pour vivre

Mis à jour : Jeudi 20 Mai 2010

L’eau est le milieu originel d’où sont issues les premières formes de vie. Aucun organisme vivant ne peut se passer d’eau pour croître, survivre et se reproduire. Pour maintenir une bonne hydratation de notre organisme, mieux vaut ne pas atteindre le premier niveau d’alerte que constitue la sensation de soif.

Bien hydrater notre organisme

verre d'eau

L’eau baigne et irrigue l’ensemble de nos cellules. Elle assure à travers l’organisme la répartition des nutriments, de l’oxygène ou des messagers chimiques (hormones), ainsi que l’élimination des déchets du métabolisme. L’eau participe également à la régulation de la température du corps, grâce à la transpiration, à la perspiration (l’évaporation continue d’eau par les pores de la peau) et à l’émission de vapeur d’eau par la respiration.

L’eau représente 60 à 65 % du poids total d’un adulte. De la tête aux pieds, nous sommes d’abord constitués d’eau : celle-ci représente 83 % de notre sang, entre 70 et 75 % de nos organes et 22 % de notre squelette. La proportion d’eau que l’on trouve dans le corps humain varie avec l’âge. Plus nous vieillissons, moins notre organisme en contient : 75 % chez un nouveau-né et 55 % chez une personne âgée.

Quelle quantité d’eau faut-il boire ?

L'eau ingérée compense celle que nous éliminons sous forme de sueur (un demi-litre par jour), d'urine (un litre par jour) ou de respiration (un demi-litre par jour).

Calculer ses besoins quotidiens

Pour connaître ses besoins quotidiens en eau, il existe un calcul simple (voir ci-dessous). Le chiffre obtenu est presque toujours supérieur à deux litres par jour. Mais n’oublions pas que nos aliments nous apportent environ un litre d’eau par jour (voir tableau). Néanmoins, la quantité à boire chaque jour reste importante et il s’agit d’un minimum !

    Pour savoir quelle quantité d’eau (exprimée en ml) boire chaque jour, un petit calcul est nécessaire :
  • soustraire 20 kg à son poids ;
  • multiplier le nombre obtenu par 15 ;
  • y ajouter 1 500.

Calculons, par exemple, la quantité d’eau quotidienne nécessaire pour une femme de 65 kg :
65 – 20 = 45 x 15 = 675 + 1 500 = 2 175

Cette femme aura besoin chaque jour de 2,2 litres d’eau, dont environ un litre sera apporté par les aliments. Elle devra donc boire au moins 1,2 litre par jour.

Des besoins qui peuvent varier

L’activité physique entraîne une transpiration abondante et, par conséquent, une augmentation des besoins en eau. Une heure d’entraînement provoque la perte de un litre d’eau et un footballeur élimine généralement quatre litres d’eau par match. En cas de fièvre, de diarrhée ou de forte chaleur, il faut boire au moins un demi-litre d’eau supplémentaire par jour. La même règle s’applique aux femmes enceintes ou à celles qui allaitent.

Quelle quantité d’eau dans nos aliments ?
Aliments Pourcentages en eau
Légumes verts 90 %
Fruits frais 80 à 95 %
Œufs 75 %
Viande, poisson 65 à 70 %
Hamburger 45 %
Fromage à pâte molle 50 %
Fromage à pâte dure 35 %
Yaourt 90 %
Pain 35 %
Fruits secs 20 %
Céréales (pâtes, riz, semoule, farines, légumes secs) 10 à 15 %
Beurre 15 %
Huiles, sucre 0 %

L’eau, un élément vital

Il est indispensable de veiller à reconstituer ses réserves en eau, faute de quoi des problèmes de santé peuvent apparaître.

Boire de l’eau pour rester en bonne santé

Une perte de 2 % de la quantité d’eau contenue dans le corps déclenche la soif, le premier niveau d’alerte. Une perte de 10 % engendre des hallucinations et une perte de 15 % entraîne la mort. La soif est un indicateur tardif de la déshydratation, en particulier chez les personnes âgées. Il faut boire avant d’avoir soif - surtout lors de fortes chaleurs et lorsque l’on pratique un sport. D’une manière générale, mieux vaut trop boire que pas assez. Si vos urines sont foncées, il est probable que vous ne buvez pas suffisamment. Contrairement à une idée reçue, boire beaucoup ne fait pas maigrir.

Les autres boissons

Même si l’eau reste la seule boisson rigoureusement essentielle à notre organisme, différentes boissons sont disponibles dans les rayons de nos magasins, telles que les eaux minérales, les eaux de source, le jus de fruits, les sodas, les laitages à boire ou les tisanes. Attention aux boissons riches en caféine (café, thé, colas). Elles apportent de l’eau mais stimulent son élimination en faisant uriner davantage. Elles ne devraient pas constituer la seule boisson. De la même manière, les boissons sucrées présentent des inconvénients. Alterner les types de boissons est un bon moyen de boire suffisamment.

Actualités

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !

oeuf cassé

L'oeuf, un aliment injustement accusé