En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Les proportions alimentaires selon les sports

Mis à jour : Jeudi 04 Février 2010

L'équilibre alimentaire selon le type de sport

En résumé et de manière générale, les sportifs de haut niveau doivent manger moins gras que les personnes sédentaires. Les athlètes qui pratiquent des sports de force doivent absorber un peu plus de protéines et ceux qui pratiquent des sports d’endurance plus de glucides.

Ces recommandations peuvent être illustrées sous la forme de bateaux alimentaires.
Le marathonien professionnel (voir figure de gauche) mange plus de glucides (les voiles brun et rose) et moins de lipides (la quille du bateau, en orange et jaune).
Le culturiste (voir figure de droite) mange, quant à lui, beaucoup de plus de protéines d’origine animale (la coque, en bleu et brique) et prend des compléments de poudre de protéines (en rose vif). Il consomme moins de lipides (la quille, en orange et jaune) et mange souvent trop peu de fruits et légumes (voiles vertes).

Le bateau alimentaire du marathonien Le bateau alimentaire du culturiste
Le bateau alimentaire
du marathonien

(Source : Afssa)

Le bateau alimentaire
du culturiste

(Source : Afssa)

bonjour docteur

Régime strict d'un culturiste

Pour voir un autre reportage sur le sujet avec notre partenaire Allodocteurs.fr

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !