En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Manger macrobiotique

Mis à jour : Mercredi 17 Août 2011

L'alimentation macrobiotique est inspirée par la philosophie taoïste : il est question d'équilibrer les polarités féminines, ou yin, et masculines, ou yang, afin de rester en bonne santé. Ce régime fondé essentiellement sur les céréales complètes privilégie l'harmonie du consommateur avec son environnement, mais expose ses adeptes à certaines carences.

Les principes de la macrobiotique

tofu

Les principes de l'alimentation macrobiotique sont fondés sur la philosophie taoïste et les concepts de yin et de yang.

La philosophie taoïste

Inventé par le Japonais George Osawa à partir des travaux d'un médecin du XIXe siècle, Hijiduka Sagen, le macrobiotisme (du grec makros, « grand », et bios, « vie ») s'inspire de l'alimentation des moines bouddhistes. Ce régime est basé sur la philosophie taoïste, selon laquelle l'Univers se construit à partir de l'équilibre énergétique de ses constituants. Cette énergie s'organise autour de deux polarités, le yin (féminin) et le yang (masculin), forces antagonistes et complémentaires qui gouvernent la vie et doivent s'équilibrer. Selon la philosophie macrobiotique, l'équilibre entre le yin et le yang au sein de l'alimentation permettrait de rester en bonne santé. Toutes les maladies trouveraient leur origine dans un déséquilibre entre ces deux forces. Rétablir cet équilibre en mangeant un peu plus d'aliments yin ou un peu plus d'aliments yang permettrait de rétablir l'harmonie, et donc de guérir ces maladies.

Les deux groupes d'aliments macrobiotiques

Pour les adeptes du macrobiotisme, les aliments se partagent donc en deux grands groupes selon leur type d’énergie.

Les aliments yin

Ces aliments calmants sont entre autres les fruits, les graines et les fruits secs gras, les boissons, les légumes verts, les algues, les produits à base de soja et les aliments de texture grossière, de saveur sucrée, acide ou épicée.

Les aliments yang

Ces aliments fortifiants sont entre autres les viandes et les autres produits d'origine animale, les céréales complètes, les légumes secs et les légumes racines tels que carottes, radis ou navets.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !